HIMALAYA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les pays himalayens

Évolution historique

Dans la bordure de la chaîne, des vestiges d'industrie humaine ont été trouvés dans les conglomérats du Siwālik supérieur, et qui sont, probablement, contemporains de la glaciation de Mindel (500 000 av. J.-C.). Dans l'intérieur, on a découvert à Burzahom (vallée du Cachemire ou Kashmīr) des pierres taillées provenant d'une industrie pré-néolithique et, au-dessus, des fragments d'une poterie grise qui pourrait dater du IIIe millénaire.

Le peuplement de l'Himalaya a commencé durant la préhistoire. Dans les vallées cishimalayennes, du Cachemire au Kumaon, les plus anciens habitants sont probablement les aborigènes au teint foncé, qui forment aujourd'hui des castes inférieures, comme les Dom du Kumaon et du Gharwāl, les Koli de l'Himāchal Pradesh et certaines basses castes du Cachemire. Ces aborigènes ont été subjugués par des envahisseurs indo-aryens, venus probablement avec la grande vague des invasions aryennes dans l'Inde (IIe et Ier millénaires), dont les descendants constituent, aujourd'hui, les ethnies dominantes au-dessous de 2 000 mètres ; tels sont surtout les Khasa qui forment l'essentiel du peuplement de la vallée de Kangra jusqu'au Népal central. De l'autre côté du Grand Himalaya s'étaient établis des nomades tibétains, connus des Chinois dès le iie siècle avant J.-C. La migration de populations tibétaines à travers le Grand Himalaya s'est certainement produite dès l'époque préhistorique ; c'est le cas notamment des Newar, qui colonisèrent la vallée de Kātmāndu (ou Katmandou), ainsi que des Bhoutanais, restés beaucoup plus proches de l'ethnie tibétaine. D'autres groupes mongoloïdes ont peuplé une grande partie de l'Himalaya ; leurs descendants constituent, aujourd'hui, diverses tribus népalaises et l'ensemble des tribus occupant l'Himalaya de l'Assam. Ces interférences expliquent le caractère composite et les imbrications du peuplement de l'Himalaya.

Bien que la tradition rattache le Népal et le Cachemi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Le Lhotse

Le Lhotse
Crédits : Nicholas DeVore/ Getty Images

photographie

Vue aérienne du massif de l’Everest

Vue aérienne du massif de l’Everest
Crédits : Nutexzles/ Shutterstock

photographie

Le K2 ou Chorogi (Himalaya)

Le K2 ou Chorogi (Himalaya)
Crédits : De Agostini Picture Library/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Occupation du Tibet

Occupation du Tibet
Crédits : AKG

photographie

Afficher les 8 médias de l'article





Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État ès lettres
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Nanterre

Classification


Autres références

«  HIMALAYA  » est également traité dans :

ALPINISME

  • Écrit par 
  • Jean DURRY
  •  • 956 mots
  •  • 6 médias

Le 16 octobre 1986, un homme de quarante-deux ans se dresse au sommet du Lhotse  : Reinhold Messner, un Italien du Nord, vient de réussir l'ascension du seul des quatorze sommets de la planète dépassant 8 000 mètres qu'il n'avait pas encore atteint. Ainsi s'achève la quête entamée en 1970 au Nānga Parbat. Ainsi trouve également son aboutissement le processus enclenché le 8 août 1786 lorsque Jacque […] Lire la suite

ALPINISME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 307 mots

26 avril 1336 Dans une lettre, Pétrarque relate l'ascension du mont Ventoux qu'il vient de réaliser. 1492 Antoine de Ville atteint le sommet du mont Aiguille. 8 août 1786 Jacques Balmat et Michel Gabriel Paccart atteignent le sommet du mont Blanc. 2 août 1787 Horace Bénédict de Saussure effectue des expériences scientifiques au sommet du mont Blanc. 14 juillet 1865 Edward Whymper atteint le sommet […] Lire la suite

ALPINISME : CONQUÊTE DE L'EVEREST

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 138 mots
  •  • 1 média

Le Néo-Zélandais Edmund Hillary et le Sherpa Tenzing Norkay atteignent le sommet de l'Everest, le « toit du monde » (8 848 m). Ils réalisent ainsi le rêve de tous les « conquérants de l'inutile ». Jusque-là mélange d'aventure et de découverte, l'alpinisme va devenir un sport. Les derniers sommets inviolés de l'Himalaya vont être rapidement conquis (K2 en 1954, Kangchenjunga en 1955, Lhotse en 1956 […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre «  Grands traits structuraux »  : […] L'état des connaissances géologiques permet de définir avec assez de précision les grands ensembles structuraux asiatiques, ceux-ci offrant à leur tour la possibilité de mieux préciser les limites de l'Asie géologique . Celle-ci résulte d'une longue histoire, dont le début demeure et risque de rester longtemps fort mal connu, et au cours de laquelle des chaînes de montagnes se sont succédé, se su […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Himalaya »  : […] L'Himalaya est la plus haute et une des plus longues chaînes de montagnes du monde. Quarante pics ont plus de 7 000 m dont le point culminant, l'Éverest (Chomomulga, 8 840 m), le K2 (Godwin Austen, 8 620 m) et le Kanchenjunga (8 580 m). Sur près de 3 000 km, il n'y a pas une passe notable : les cols, dominés par des faîtes lourds, sont très élevés (col de Pir Panjal, 3 466 m ; col de Tchoumbi, 4 3 […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Asie du Sud  »  : […] En tant qu'ensemble régional, l'Asie du Sud comprend sept États qui correspondent à ce qu'on appelait autrefois le sous-continent indien. L'Inde en occupe le cœur géographique, et s'impose tant par sa taille (3,2 millions de km 2 ) que par sa population (1,7 milliard d'habitants en 2009). Elle en est aussi, à maints égards, la matrice de la civilisation, le berceau de l'hindouisme et celui du bou […] Lire la suite

ASSAM

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 713 mots
  •  • 1 média

État de l'Union indienne, situé dans l'extrême nord-est du pays, proche des frontières de l'Inde avec la Chine et avec la Birmanie. En grande partie montagneux, l'Assam ne compte que 26 655 500 habitants (recensement de 2001) malgré ses 78 438 kilomètres carrés. La région est marginale par rapport au reste de l'Inde dont elle est largement séparée par le Bangladesh. Elle a été conquise par les Bri […] Lire la suite

BHOUTAN

  • Écrit par 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE, 
  • Chantal MASSONAUD
  •  • 7 359 mots
  •  • 6 médias

Le Bhoutan est un royaume (depuis 1907) de l' Himalaya oriental, isolé dans les montagnes et enclavé entre deux grandes puissances, l'Inde et la Chine . Grand comme la Suisse (environ 47 000 km 2 ), il était, selon le premier recensement officiel effectué en 2005, peuplé de 672 000 habitants (60 p. 100 d'origine tibétaine et 35 p. 100 d'origine népalaise), avec une densité de 17 habitants/km 2 e […] Lire la suite

BONATTI WALTER (1930-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 347 mots

L'Italien Walter Bonatti se trouva au cœur d'une des querelles les plus vives de l'histoire de l' alpinisme, qui l'opposa à son compatriote Achille Compagnoni. Sa version de l'ascension du K2, le deuxième plus haut sommet au monde, fut cependant confirmée cinquante ans après les faits. Walter Bonatti naît le 22 juin 1930 à Bergame, en Lombardie. Alpiniste accompli dès l'âge de dix-huit ans, il est […] Lire la suite

BRAHMAPOUTRE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 598 mots
  •  • 1 média

Les Indiens donnent le nom de Brahmaputra (« fils de Brahma ») à un fleuve puissant, long de 2 900 kilomètres et drainant un bassin de 580 000 kilomètres carrés, qui prend sa source au nord de l'Himalaya pour venir finalement mêler ses eaux à celles du Gange dans un delta commun qui forme l'essentiel du Bangladesh. La longueur même de ce fleuve fait qu'il change de nom en passant d'une aire cultur […] Lire la suite

CACHEMIRE ou KASHMIR

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE
  • , Universalis
  •  • 2 924 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'ensemble montagneux du Nord »  : […] Le grand ensemble montagneux du Nord est composé de trois parties bien distinctes : – Le Grand Himalaya commence à l'ouest par un massif très puissant et individualisé, celui du Nangha Parbat. Une énorme masse cristalline, soulevée par des mouvements très récents, s'élève à plus de 8 000 mètres. Comme elle est entourée sur trois côtés par la gorge de l'Indus, dont le fond est seulement à 1 300 m […] Lire la suite

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La topographie »  : […] Dans ses délimitations territoriales actuelles, la Chine possède parmi les terres les plus hautes du monde. Le relief est aux dimensions de cet immense pays : 19 p. 100 du territoire se situe à une altitude supérieure à 5 000 mètres ; 37 p. 100 à plus de 2 000 mètres ; 35 p. 100 à moins de 1 000 mètres ; et 16 p. 100 à moins de 500 mètres. Une pente d'orientation générale d'ouest en est se compos […] Lire la suite

ÉROSION ET SÉISMES

  • Écrit par 
  • Philippe STEER
  •  • 918 mots

Les séismes, ou tremblements de terre, constituent une des manifestations les plus catastrophiques de la dynamique de la Terre. Les séismes et leurs dégâts secondaires, comme les glissements de terrain et les tsunamis, sont responsables d’un coût humain et matériel très important. Ainsi les séismes de Tōhoku (Japon en 2011, magnitude 9) et du Sichuan (Chine en 2008, magnitude 7,9), avec des coûts […] Lire la suite

GANGE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 1 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'Himalaya au delta du Bengale »  : […] Dans son cours himalayen, le nom de Gange n'est attribué au fleuve qu'à partir de Devaprayag, où se réunissent les deux branches qui en forment le cours supérieur : à l'ouest, la Bhāgīrati, qui naît d'une grotte glacée à 6 600 m d'altitude ; à l'est, l'Alaknanda, plus longue, qui apparaît très près de la frontière tibétaine, au nord du massif du Nanda Devi, à 7 800 m. Par une alternance de bassin […] Lire la suite

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 12 998 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciers des chaînes alpines et himalayennes »  : […] Deux pour cent des Alpes, soit environ 3 000 kilomètres carrés, sont couverts de glaciers tempérés. Un dixième seulement se trouve en France. La ligne d'équilibre se situe à 2 800-3 200 mètres. Les valeurs sont les mêmes pour les 1 700 kilomètres carrés de glaciers du Caucase occidental et central (43 0 de latitude nord). Le Pamir (Tadjikistan), vers 38 degrés de latitude nord, compte 8 000 kilo […] Lire la suite

GURUNG

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 631 mots

Population himalayenne du Népal. Le territoire gurung s'étend sur les hautes vallées du versant méridional de la chaîne de l'Annapurna dans la zone centrale des hautes collines du Népal. Les villages apparaissent entre 1 500 et 2 500 mètres et leurs « alpages » montent jusqu'à 3 500 et même 4 000 mètres. Les voies de communication sont quasi inexistantes ; les véhicules à roue sont inconnus et le […] Lire la suite

HERZOG MAURICE (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 051 mots
  •  • 1 média

Alpiniste glorieux puis politicien ambitieux, vainqueur de l'Annapurna, « premier 8 000 », en 1950 puis secrétaire d'État compétent du général de Gaulle, Maurice Herzog fut un héros de la France d'après guerre encore marquée par les heures sombres de l'Occupation. Il sut parfaitement faire fructifier son exploit, quitte à rejeter dans l'ombre son compagnon de fortune et d'infortune, Louis Lachena […] Lire la suite

HILLARY EDMUND (1919-2008)

  • Écrit par 
  • Sylvain JOUTY
  •  • 948 mots
  •  • 1 média

L'un des deux premiers hommes à avoir atteint, le 29 mai 1953, le sommet de l'Everest (8 848 m), le « toit du monde », situé dans l'Himalaya, à la frontière du Tibet et du Népal. Si d'autres auraient pu être dépassés par une célébrité aussi écrasante, le Néo-Zélandais Edmund Percival Hillary a su aller « au-delà de l'Everest », en consacrant l'essentiel de son énergie à rendre service à la région […] Lire la suite

HIMALAYENNE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 4 427 mots
  •  • 9 médias

Exceptionnelle par son altitude – beaucoup de ses sommets dépassent 8 000 m –, la chaîne himalayenne est également exceptionnelle sur le plan géologique. Elle représente la chaîne de collision type, dont il n'existe actuellement sur le globe aucun autre équivalent. On ne connaît nulle part ailleurs d'entailles d'érosion aussi importantes qui permettent d'étudier dans d'excellentes conditions la […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, Jacques DUPUIS, « HIMALAYA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/himalaya/