DOM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peuple nomade du nord de l'Inde. Les Dom vivent dispersés dans les plaines du Bihar, du Bengale et du Pendjab. Qualifiés de « sans forme » par les brahmanes, ils constituent une caste tribale située au plus bas de l'échelle sociale.

Au Bihar, les Maghaiya Dom (dont le nom provient du vieux royaume du Magadha) sont essentiellement nomades et spécialisés dans la fabrication de paniers, de nattes et de cordes ; on les retrouve dans les métiers d'éboueur, de bourreau et de servant de bûcher funéraire, tâches qui toutes sont réservées aux tribus et aux castes considérées comme intouchables. Pour un hindou, la seule vue d'un Dom est source d'impureté.

Un grand nombre de mythes et de légendes fabuleuses courent sur les Dom. Ainsi, au Bengale, une légende prétend qu'ils n'incinèrent pas leurs morts ni ne les enterrent, mais qu'ils disloquent leurs corps la nuit et placent les morceaux dans des pots qu'ils immergent dans le fleuve. À Bénarès, les Dom détiennent une place d'une certaine importance sur les ghāts (bûchers) funéraires en tant que servants exclusifs du bûcher, tâche que nulle autre caste n'accepterait d'accomplir. Les Dom, contrairement aux hindous, n'ont aucun tabou relatif à la nourriture. On trouve généralement des Dom au pied de l'Himalaya. Comme il n'existe pas de substrat dravidien au Pendjab, on peut penser que les Dom sont des prisonniers capturés lors des différentes guerres qui opposèrent royaumes du Nord et royaumes du Sud.

Les Dom du Pendjab forment une caste d'un rang bien supérieur à celle des Dom du Bihar. On les rencontre dans l'agriculture, le tissage, la métallurgie, dans l'élevage de petit bétail. Certains d'entre eux assument des fonctions de prêtres ou de sorciers. Comme tous les peuples autochtones de l'Inde, les Dom pratiquent le culte des esprits du bois, des pierres, des rivières ou des lacs ; cependant ils vénèrent parfois des divinités du panthéon hindou. Il arrive également au Pendjab que les Dom ou Dom Mirasi soient fréquemment employés comme animateurs de veillées. Ils accomplissent alors la fonction de ménestrels et de généalogistes et sont rétribués en nourriture.

—  Yvan BARBÉ

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOM  » est également traité dans :

HIMALAYA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jacques DUPUIS
  •  • 3 476 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Évolution historique »  : […] Dans la bordure de la chaîne, des vestiges d'industrie humaine ont été trouvés dans les conglomérats du Siwālik supérieur, et qui sont, probablement, contemporains de la glaciation de Mindel (500 000 av. J.-C.). Dans l'intérieur, on a découvert à Burzahom (vallée du Cachemire ou Kashmīr) des pierres taillées provenant d'une industrie pré-néolithique et, au-dessus, des fragments d'une poterie gris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/himalaya/#i_37603

Pour citer l’article

Yvan BARBÉ, « DOM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dom/