RENAUD HENRI (1925-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une des figures centrales du jazz français de l'après-guerre, Henri Renaud a mené une carrière aux multiples facettes : le pianiste, sobre et sensible, sera choisi par les plus grands solistes américains ; lorsqu'une excessive modestie l'aura éloigné de la scène, il sera un directeur artistique, un producteur, un chroniqueur et un compositeur unanimement respecté.

Henri Renaud naît le 20 avril 1925 à Villedieu-sur-Indre, près de Châteauroux. Sa mère, institutrice, veille à ce qu'il commence tôt son éducation musicale : il aborde le violon à cinq ans et adopte le piano trois ans plus tard. Grâce à la radio, il découvre le jazz en 1937 : c'est la révélation. Il monte à Paris en 1946, bien décidé à se faire un nom parmi les jazzmen professionnels. Le jeune musicien se fait remarquer dans un restaurant du boulevard Saint-Michel où il joue du piano. Le batteur Gérard « Dave » Ponochet puis le saxophoniste Jean-Claude Fohrenbach l'engagent. Il accompagne notamment les saxophonistes Don Byas (1946) et James Moody (1949), le trompettiste Roy Eldridge (1950) et le bluesman Big Bill Broonzy. Sa réputation grandissante lui permet de monter en 1951 un petit ensemble au Tabou, cabaret fief de Boris Vian, et d'enregistrer sous son nom dix titres de bop pour le label Saturne, avec Bobby Jaspar et Sandy Mosse au saxophone ténor, Jimmy Gourley à la guitare, Pierre Michelot à la basse et Pierre Lemarchand à la batterie (les cinq 78-tours – dits picture discs – ont été réédités par Harmonia Mundi en 2001 sous la forme d'un CD, The Complete Legendary Saturne Picture Discs). On peut entendre Henri Renaud au Tabou avec un excellent guitariste qui n'est pas encore chanteur de charme, Sacha Distel. Il y sera le partenaire incontournable de tous les boppers français et des célébrités amér [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification

Les derniers événements

17-18 octobre 2005 • France - Côte d'Ivoire • Suspension de militaires français soupçonnés d'homicide en Côte d'Ivoire.

. Le 18, le procureur du tribunal aux armées ouvre une information judiciaire pour « homicide volontaire » visant les trois militaires. Le 2 novembre, le ministère de la Défense infligera un « blâme du ministre » – la plus lourde sanction disciplinaire – aux généraux Henri Poncet et Renaud [...] Lire la suite

14 septembre 1992 • France • Inculpation de Henri Emmanuelli, président de l'Assemblée nationale.

Renaud Van Ryumbeke, conseiller à la cour d'appel de Rennes, inculpe Henri Emmanuelli, président socialiste de l'Assemblée nationale, de recel et complicité de trafic d'influence pour des faits relatifs au financement du Parti socialiste, dont il a été le trésorier national entre juillet 1988 et janvier 1992. Ce dernier récuse les chefs d'inculpation et dénonce un « procès politique à l'encontre du Parti socialiste tout entier ».  [...] Lire la suite

9-16 juillet 1992 • France • Protestations du P.S. après l'annonce de l'inculpation d'Henri Emmanuelli.

Le 9, le journal Le Monde annonce qu'à la demande du conseiller Renaud Van Ryumbeke, chargé de l'instruction de plusieurs affaires liées au financement du Parti socialiste (P.S.) dans l'ouest de la France, la cour d'appel de Rennes a décidé d'inculper Henri Emmanuelli [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « RENAUD HENRI - (1925-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-renaud/