DISTEL SACHA (1933-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanteur et jazzman français. Fils d'une pianiste et neveu de Ray Ventura, il étudie le piano et prend des cours de guitare avec Henri Salvador, musicien de son oncle. Meilleur guitariste amateur de jazz français en 1951, il est consacré deux ans plus tard numéro un, cette fois par des professionnels. Après un stage dans l'édition musicale à New York (1952), il devient accompagnateur de Juliette Gréco et éditeur de Georges Brassens. Il enregistre avec Lionel Hampton French New Sound (1955) et apparaît sur le disque du Modern Jazz Quartet Afternoon in Paris (1956). Sa liaison avec Brigitte Bardot le propulse à la une, mais son rêve est de chanter. En 1958, il interprète Scoubidou, qui fait de lui une vedette. Invité au Ed Sullivan Show aux États-Unis, le petit prodige jazzman devient chanteur de charme. En 1959, il crée d'autres succès populaires : Oh ! Quelle nuit, Personnalités, Mon Beau Chapeau. Présentateur de télévision, il anime le « Sacha Show » et plus tard « La Belle Vie » (1985), tiré de la chanson éponyme (1964), reprise par Frank Sinatra. Grâce à Raindrops Keep Fallin'on my Head (1971), il conquiert la Grande-Bretagne et se produit sur les scènes de New York ou d'Atlantic City. Il a adapté Le Soleil de ma vie (1973) de Stevie Wonder. Après quelques années d'absence, il réapparaît avec les albums Ma Guitare and All That Jazz (1983) et Dédicaces (1991). En 2003, il sort l'album En vers et contre vous et reçoit le prix du meilleur créateur-interprète de la chanson française décerné par la S.A.C.E.M.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DISTEL SACHA - (1933-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacha-distel/