Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HARD ROCK

Issu du blues urbain, du rock britannique et du British blues, le hard rock a pour groupes précurseurs Led Zeppelin et Deep Purple. Le heavy metal, plus brut et répétitif, emprunte parfois des thématiques satanistes. Ces courants sont à l'origine d'une constellation de styles, parmi lesquels le thrash metal, le speed metal ou, à l'opposé, le hard FM.

En France, on appelle « hard rock » les courants du rock influencés par le blues, les formes plus radicales, aux tempos davantage soutenus, étant étiquetées « heavy metal ». Le hard rock prend ses sources dans le blues (avec le riff* de guitare de Bo Diddley dans I'm A Man, 1955), le rock anglais tranchant des Who, le British blues et certains morceaux où la surenchère sonore devient une esthétique à part entière, comme le célèbre Born To Be Wild, du groupe américain Steppenwolf (1968, révélé par le film Easy Rider et où l'on entend l'expression « heavy metal thunder »), ou All Right Now (1970), du groupe britannique Free. Certains groupes américains avaient cependant anticipé cette esthétique : ainsi Blue Cheer (avec une version assourdissante du Summertime Blues d'Eddie Cochran en 1968), The Stooges, MC5, Iron Butterfly, Blue Öyster Cult (qui met parfois en présence cinq guitaristes sur scène). Les Américains de Grand Funk (Railroad), fondé en 1968, s'étaient également fait connaître par le surdimensionnement de leur système de sonorisation.

Aux sources du hard rock

Dans les années 1970 au Royaume-Uni, deux courants musicaux apparaissent. Dès 1971, le groupe Black Sabbath dessine dans Paranoid les contours du heavy metal, avec des textes qui ont pour thème la magie noire et l'occultisme et une musique répétitive construite autour de riffs* de guitares à base de fondamentales et de quintes ; les instruments sont souvent accordés plus bas que le diapason. En ce qui concerne le hard rock proprement dit, les deux groupes initiateurs du genre sont Led Zeppelin et Deep Purple, qui associent la guitare blues à un jeu de batterie appuyé et violent ; les musiciens sont accomplis, à l'image du bassiste-arrangeur de Led Zeppelin, John Paul Jones. Notons que deux guitaristes venus du blues, Jimmy Page, futur fondateur de Led Zeppelin (1968), et Eric Clapton, avaient, dans les années 1960, expérimenté avec les groupes Cream et The Yardbirds le son saturé et les rythmiques à fort volume ; on voit ces deux guitaristes s'illustrer dans une scène du film Blow Up de Michelangelo Antonioni (1966).

L'instrumentation de base du heavy metal est classique de celle du rock (basse, batterie, guitare, orgue) avec un kit* de percussions enrichi d'une double grosse caisse et de nombreux toms et cymbales ; des apports extérieurs (orchestre symphonique, claviers) apparaissent parfois. Les chanteurs des deux groupes fondateurs, Robert Plant, de Led Zeppelin, et Ian Gillan, de Deep Purple, s'expriment d'un chant puissant en voix de poitrine ou de tête ; leur registre est étendu et ils possèdent une large palette d'effets (parlé-chanté, vibrato, trémulation*, coup de glotte...).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, auteur, musicologue et designer sonore

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BLACK SABBATH

    • Écrit par Universalis, Greg KOT
    • 484 mots

    Dans les années 1970, le groupe britannique Black Sabbath a défini, par son rock matraqué construit autour de riffs de guitare, les contours du heavy metal. Ses principaux membres furent Ozzy Osbourne (de son vrai nom John Michael Osbourne, né en 1948), Terry « Geezer » Butler (Terence Michael Joseph...

  • LED ZEPPELIN

    • Écrit par Susan FAST
    • 1 027 mots

    Groupe de rock britannique extrêmement populaire dans les années 1970. Malgré la diversité de son style musical, c'est au développement du heavy metal qu'il doit sa célébrité. Les membres de ce groupe sont Jimmy Page (né le 9 janvier 1944, à Heston, dans le Middlesex), Robert Plant (né le 20 août...

  • MOORE GARY (1952-2011)

    • Écrit par Patricia BAUER
    • 238 mots

    Le guitariste et chanteur irlandais Gary Moore a marqué le monde de la musique par son jeu incendiaire exceptionnel ; il exerça son talent en participant au groupe irlandais de hard rock Thin Lizzy tout en menant une brillante carrière en solo.

    Né le 4 avril 1952, à Belfast, en Irlande du Nord,...

  • POP MUSIC

    • Écrit par Paul ALESSANDRINI, Gérard JOURD'HUI, Philippe JUGÉ, Christian LEBRUN
    • 7 691 mots
    • 11 médias
    ...de disques qui ont su reprendre en main un marché qu'elles ne contrôlaient plus. Alors vont apparaître, même si l'expression musicale existait déjà, le hard rock et ses chevaliers du métal lourd (heavy metal en anglais), le rock progressiste (progressive rock) et ses grandes fresques néo-classiques et...

Voir aussi