BLACK SABBATH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans les années 1970, le groupe britannique Black Sabbath a défini, par son rock matraqué construit autour de riffs de guitare, les contours du heavy metal. Ses principaux membres furent Ozzy Osbourne (de son vrai nom John Michael Osbourne, né en 1948), Terry « Geezer » Butler (Terence Michael Joseph Butler, né en 1949), Tony Iommi (Frank Anthony Iommi, né en 1948) et Bill Ward (William Thomas Ward, né en 1948).

Osbourne, Butler, Iommi et Ward, qui fréquentent le même établissement d'enseignement secondaire à Birmingham à la fin des années 1960, créent les formations de blues Polka Tulk, puis Earth. Ces dernières évoluent pour donner naissance à Black Sabbath, baptisé d'après la chanson homonyme de Butler enregistrée en 1969 reprenant le titre anglais d'un film italien (I tre volti della paura) réalisé en 1963 par Mario Bava et dans lequel apparaît Boris Karloff. Le groupe, qui cultive une image sinistre et menaçante, se distingue par des riffs de guitare inquiétants à base de fondamentales et de quintes, par des tempos lents et répétitifs, des instruments généralement accordés plus bas que le diapason, ainsi que par la voix mélancolique d'Osbourne. Les textes de Black Sabbath, où abondent les thèmes de la magie noire et de l'occultisme, ainsi que la musicalité douteuse des chansons sont vilipendés par la critique et boudés par les programmateurs radiophoniques, mais les membres du groupe enchaînent de nombreuses tournées qui leur confèrent le statut de stars, tandis que les titres Paranoid (1970), Iron Man (1971) et War Pigs (1971) deviennent des classiques du heavy metal. À la fin des années 1970, le groupe aura vendu plusieurs millions de disques et il fait figure de référence à l'aune de laquelle presque toutes les formations de heavy metal se mesurent. Osbourne quitte ses compagnons à la fin des années 1970, décision que Ward et Butler prennent par la suite. Tony Iommi continue de faire vivre le nom de Black Sabbath durant les années 1980 avec des musiciens très divers, tandis qu'Osbourne se lance dans une carrière en solo marquée par de scandaleuses pitreries [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  BLACK SABBATH  » est également traité dans :

DIO RONNIE JAMES (1942-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 233 mots

Chanteur américain de rock, doté d'une voix montant dans les aigus, proche de celle d'un chanteur lyrique, affichant une personnalité hautement théâtrale, Ronnie James Dio dirigea les groupes britanniques de heavy metal Rainbow, Black Sabbath et Dio. Il a popularisé le geste, emblématique du heavy metal, consistant à lever l'auriculaire et l'index pour dessiner les « cornes du diable ». Né le 10 j […] Lire la suite

HARD ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 634 mots

Dans le chapitre « Aux sources du hard rock »  : […] Dans les années 1970 au Royaume-Uni, deux courants musicaux apparaissent. Dès 1971, le groupe Black Sabbath dessine dans Paranoid les contours du heavy metal, avec des textes qui ont pour thème la magie noire et l'occultisme et une musique répétitive construite autour de riffs* de guitares à base de fondamentales et de quintes ; les instruments sont souvent accordés plus bas que le diapason. En […] Lire la suite

Pour citer l’article

Greg KOT, « BLACK SABBATH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/black-sabbath/