FLAUBERT GUSTAVE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Flaubert n'est pas seulement un des plus grands écrivains du xixe siècle, ni uniquement un auteur « à la mode » dont l'étude s'est considérablement développée dans le dernier tiers du xxe siècle : Flaubert constitue un « problème » aussi bien pour les écrivains que pour les critiques, comme si ses textes pouvaient devenir, régulièrement, le lieu d'émergence de nouvelles questions. Son œuvre est présente, dans l'histoire de la littérature occidentale, comme le symbole actif d'un véritable renouvellement dont la critique d'aujourd'hui n'a pas fini de mesurer les significations et les effets. Sa poétique romanesque, qui a transformé radicalement les exigences stylistiques et les techniques narratives du genre, sa conception absolue du métier d'écrivain ont, en France comme à l'étranger, marqué un tournant dans le sens et la portée que notre modernité attribue à la création littéraire en général.

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert

Photographie

Gustave Flaubert. Dessin d'E. F. Von Liphart, 1880. Bibliothèque municipale de Rouen. 

Crédits : Courtesy of the Bibliotheque Municipale, Rouen

Afficher

L'« homme-plume »

D'où que l'on se place, la vie de Gustave Flaubert paraît toujours plus ou moins s'identifier à l'acte d'écrire, et se tenir résolument au plus près de sa nécessité intérieure d'être écrivain. La littérature n'est pas simplement son idéal, son vrai lieu ; c'est sa complexion même, sa façon à lui d'être humain : « ... Je suis un homme-plume. Je sens par elle, à cause d'elle, par rapport à elle et beaucoup plus avec elle. » Une certaine fatalité interdit d'ailleurs de considérer Flaubert autrement ; non seulement c'est l'histoire de son œuvre qui compose sa véritable biographie, mais l'essentiel de ce que nous pouvons connaître de sa vie événementielle dérive encore d'un de ses gestes d'écriture les plus familiers : la Correspondance. Commencée à l'âge de dix ans et poursuivie jusqu'aux derniers jours, cette gigantesque et foisonnante correspondance de près de qua [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages


Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de l'Université, docteur en sémiologie, chargé de recherche au CNRS, directeur adjoint de l'Institut des textes et manuscrits modernes

Classification


Autres références

«  FLAUBERT GUSTAVE (1821-1880)  » est également traité dans :

FLAUBERT GUSTAVE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 242 mots

12 décembre 1821 Naissance de Gustave Flaubert à Rouen.1838 Mémoires d'un fou, premier écrit autobiographique.1842 Flaubert s'installe à Paris, où il commence des études de droit.1843 Se lie d'amitié avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flaubert-reperes-chronologiques/

BOUVARD ET PÉCUCHET, Gustave Flaubert - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 245 mots
  •  • 1 média

Commencé dès 1874, puis un moment interrompu par la rédaction des Trois Contes, Bouvard et Pécuchet, dernière œuvre de Gustave Flaubert (1821-1880), est resté inachevé du fait de la mort soudaine de celui-ci. Des deux volumes initialement prévus, seul le premier, qui relate l'histoire des deux héros, a pu être pratiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouvard-et-pecuchet/#i_5457

L'ÉDUCATION SENTIMENTALE, Gustave Flaubert - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 450 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'il publie Salammbô en 1862, Gustave Flaubert (1821-1880) a consacré quatre années à ressusciter l'Antiquité de Carthage. Il aspire à revenir dans son siècle et à s'atteler à l'écriture d'un roman qui serait situé au cœur de celui-ci. Aussi remet-il en chantier une œuvre de jeunesse, restée dans ses cartons et inspirée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-education-sentimentale/#i_5457

ŒUVRES DE JEUNESSE (G. Flaubert)

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 977 mots

La Bibliothèque de la Pléiade avait réservé jusqu'ici à Gustave Flaubert un sort bizarrement inégal : d'un côté, une bonne édition de la Correspondance par Jean Bruneau (4 volumes étaient parus au moment de la publication de ces Œuvres de jeunesse, le cinquième est sorti en 2007) et, de l'autre, pour les œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvres-de-jeunesse/#i_5457

MADAME BOVARY, Gustave Flaubert - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 253 mots
  •  • 1 média

Première des œuvres publiées par Gustave Flaubert (1821-1880), Madame Bovary (1857) vaut d'emblée à celui-ci un procès pour outrage à la morale et à la religion, mais aussi un succès important qui ne se démentira jamais, même si l'accueil fait par la critique, mis à part un Baudelaire enthousiaste et un Lamartine bouleversé, s'av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madame-bovary/#i_5457

SALAMMBÔ, Gustave Flaubert - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 140 mots

Aussitôt après la publication de Madame Bovary, en 1857, Gustave Flaubert (1821-1880) se met en quête d'un nouveau thème de roman. Au terme de cinq années vouées à rédiger la chronique d'un bourg normand sous Louis-Philippe, il est résolu « à ne plus s'occuper du bourgeois » et à s'évader d'Yonville : « J'éprouve le besoin de sor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salammbo/#i_5457

LA TENTATION DE SAINT ANTOINE, Gustave Flaubert - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 166 mots
  •  • 1 média

La tentation de saint Antoine a hanté Gustave Flaubert (1821-1880) et l'a accompagné durant toutes ses années d'écrivain. Dès l'âge de vingt-quatre ans, lors d'un voyage en Italie, il découvre le tableau de Bruegel représentant les visions de l'ermite et rêve d'adapter la Tentation au théâtre, sans mésestimer la difficulté de la tâche : « Cela demanderait un autre gaillard que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-tentation-de-saint-antoine/#i_5457

1848 ET L'ART (expositions)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 190 mots

Deux expositions qui se sont déroulées respectivement à Paris du 24 février au 31 mai 1998 au musée d'Orsay, 1848, La République et l'art vivant , et du 4 février au 30 mars 1998 à l'Assemblée nationale, Les Révolutions de 1848, l'Europe des images ont proposé une réflexion remarquable sur un épisode important des rapports entre art et politique. Contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1848-et-l-art-expositions/#i_5457

BOUILHET LOUIS (1822-1869)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 238 mots

Plus que de l'écrivain, c'est de l'ami de Flaubert dont on se souvient aujourd'hui. Le destin de Bouilhet, parallèle à bien des égards à celui de Flaubert, en offre comme une reproduction dans un mode mineur, et sous le signe de l'échec. Condisciple de Flaubert, célibataire comme lui, confiné à Rouen, la pauvreté l'empêche de vivre et de travailler dans les mêmes conditions que ce dernier. D'une s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-bouilhet/#i_5457

LES CHOSES, Georges Perec - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « La consommation des signes » »  : […] Ce petit livre laissa perplexes nombre de critiques, qui ne savaient s'ils devaient louer ses qualités de roman, de satire ou de document... En remplaçant la mention « roman » sur la couverture par le fameux sous-titre « Une histoire des années soixante » (écho peut-être du non moins célèbre « Chronique de 1830 » du Rouge et le Noir ? ), Perec semblait privilégier la dimensio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-choses/#i_5457

COLET LOUISE (1810-1876)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 297 mots

Connue essentiellement aujourd'hui par sa liaison orageuse et intermittente avec Flaubert (1846-1855). Au long de l'abondante correspondance que ce dernier lui adressa, on voit s'élaborer et s'affermir les principes majeurs de son esthétique et de sa doctrine littéraire, en même temps qu'on assiste à la gestation de Madame Bovary . Le personnage passionné que fut Louise Colet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louise-colet/#i_5457

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La critique créatrice »  : […] Comme la philologie, la critique créatrice est apparue avec le romantisme. L'apologie de l'intuition et de l'empathie, déjà présente chez Herder, était alors dirigée contre le rationalisme classique, non pas contre la critique historique. Il s'agissait de contempler chaque œuvre dans son unicité. Goethe réclamait une « critique des beautés », productive et non destructive. Baudelaire insiste sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_5457

DU CAMP MAXIME (1822-1894)

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

D'avoir été pendant trente-sept ans l'ami, le compagnon de Gustave Flaubert ne semble pas avoir porté chance à Maxime Du Camp. La postérité est à cet égard fautive, qui n'a pas pris la peine, depuis un siècle, de relire cet excellent polygraphe. À l'exception du Nil (réédité en 1987 par D. Oster et M. Dewachter chez Sand/Conti) et des extraits des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-du-camp/#i_5457

ENCYCLOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Alain REY
  •  • 5 699 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les grands domaines culturels de l'encyclopédisme »  : […] Le projet encyclopédique a pris au cours de l'histoire des aspects très différents, selon les civilisations et leurs visions du monde. On en veut pour preuve les désignations d'origine, logiques ou métaphoriques, d'ouvrages répondant à ce projet. La représentation culturelle de l'encyclopédisme, dans les titres donnés à ces textes, vise le classement (en chinois lei-shu , « l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclopedie/#i_5457

EXOTISME

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 3 510 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un thème romantique »  : […] On trouve le rêve exotique chez Heinse ( Ardinghello ,1787), Wackenroder ( Herzensergiessungen eines kunstliebenden Klosterbruders , 1797), Coleridge ( Kubla Khan , 1798), et chez Thomas Wainewright, qui doit sa renommée surtout au portrait que donna de lui Oscar Wilde dans Intentions (« Pen, Pencil and Poison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exotisme/#i_5457

EXPOSITIONS UNIVERSELLES

  • Écrit par 
  • Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE
  •  • 3 593 mots
  •  • 4 médias

Dans son Dictionnaire des idées reçues , Gustave Flaubert qualifie les expositions de « sujet de délire du xix e  siècle », pointant ainsi un engouement pour ces manifestations qui ne s’est pas démenti par la suite. Nationales ou internationales, limitées aux seuls produits de l’industrie avant 1850, puis « universelles » ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expositions-universelles/#i_5457

LE SPLEEN CONTRE L'OUBLI. JUIN 1848 (D. Oehler) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 1 656 mots

Roland Barthes voyait dans la révolution de juin 1848 la fracture fondatrice de l' écriture . L'écriture, écrivait-il, « est le langage littéraire transformé par sa destination sociale, elle est la forme saisie dans son intention humaine et liée aux grandes crises de l'histoire ». 1848, en sonnant le glas de l'universalité de l'« idéologie bourgeoise », aurait marqué pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-spleen-contre-l-oubli-juin-1848/#i_5457

LITTÉRATURE - Du texte à l'œuvre

  • Écrit par 
  • Alain VIALA
  •  • 6 930 mots

Dans le chapitre « La multiplication des postulations »  : […] Les romantiques ont eu la conviction que de nouveaux messages s'imposaient, et donc le désir d'inventer des formes neuves aptes à les porter. Chargeant la littérature d'un message, ils n'ont pas brisé le cadre du « plaire et instruire » : Lamartine et Hugo visent à édifier, fût-ce en prophétisant. Mais le public cultivé n'en demeurait pas moins imprégné des schémas classiques : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-du-texte-a-l-oeuvre/#i_5457

LITTÉRATURE ÉPISTOLAIRE

  • Écrit par 
  • Alain VIALA
  •  • 6 820 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La lettre privée »  : […] Une génération après l'essor de la lettre éloquente vint celui de la lettre privée, en même temps que l'on assistait à un accès plus large des mondains à la culture écrite. Dès 1552, E. Pasquier incluait dans ses Rimes et prose un groupe de Lettres amoureuses . En 1555 paraissait le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-epistolaire/#i_5457

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 787 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une chronologie complexe »  : […] La question de la chronologie s’avère particulièrement délicate pour le xix e  siècle, premier siècle à se nommer et à se considérer comme une unité : Études de mœurs au XIX siècle (Honoré de Balzac, 1833) ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xixe-s/#i_5457

LOUIS LAMBERT, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 329 mots
  •  • 1 média

La Notice biographique sur Louis Lambert parut en 1832, achevant l'édition des Nouveaux Contes philosophiques . Mais Balzac (1799-1850) remania son texte à plusieurs reprises et en offrit des versions successives, avant que celui-ci ne trouve une fortune et un titre définitifs au tome XVI de la Comédie humaine , en 1846. Un princi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-lambert/#i_5457

MANUSCRITS - La critique génétique

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 13 193 mots

Dans le chapitre « Classer et déchiffrer »  : […] Le classement génétique ne peut être mené à bien sans un déchiffrement intégral des documents. En fait, classement et transcription sont deux opérations qui ne peuvent être entreprises qu'en parallèle et simultanément. C'est le déchiffrement des folios qui permet de comparer, dans le détail, les différents états d'un même fragment et donc de les classer les uns par rapport aux autres ; mais c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-la-critique-genetique/#i_5457

MAUPASSANT GUY DE (1850-1893)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 2 319 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'auteur de « Boule de suif » »  : […] Maupassant est né à Fécamp ou, non loin de là, au château de Miromesnil, d'un père incapable d'assumer son rôle de chef de famille et d'une mère dominatrice aux nerfs sensibles qui aura un fort ascendant sur son fils. Après une première jeunesse passée en « poulain échappé » au bord de la mer normande dont l'âpre poésie le marquera pour toujours, il traverse la crise de 1870-1871, puis, obscur emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-de-maupassant/#i_5457

NATURALISME

  • Écrit par 
  • Yves CHEVREL
  •  • 5 387 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le “modèle du roman naturaliste” ? »  : […] Il est une œuvre dont Zola a assuré qu'elle représentait le “modèle du roman naturaliste ” (“cela est hors de doute pour moi”, souligne-t-il) : L'Éducation sentimentale , qu'il avait déjà louée en 1869 et dont il fait un nouveau compte rendu enthousiaste lors de la réédition de 1879. S 'il n'est pas certain que Flaubert ait été très heureux de cette annexion, il vaut la pein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naturalisme/#i_5457

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 11 010 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les deux Orients »  : […] Le mot fait son apparition en Europe occidentale dans les premières décennies du xix e  siècle. En France, il est admis par l'Académie en 1840 : comme toujours, la reconnaissance entérine a posteriori un usage et, dans le cas présent, un fait intellectuel qui concerne aussi bien les lettres que les sciences de l'homme. Si la vogue de l'orientalism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientalisme-art-et-litterature/#i_5457

PHYSIOGNOMONIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 8 003 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les écrivains et la physiognomonie »  : […] Beaucoup d'écrivains ont été des admirateurs et des partisans déclarés de Lavater. En Allemagne, il faut citer Goethe, qui fut un grand ami et collabora de près aux Fragments avant de se brouiller avec lui, mais aussi Jean-Paul Richter, Novalis, Schopenhauer... En France, Madame de Staël, Senancour, Chateaubriand, George Sand, Stendhal, Balzac, Baudelaire figurent parmi les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiognomonie/#i_5457

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le narrateur et son destinataire »  : […] Les récits de voyage entrent dans la catégorie de l' autobiographie. L'auteur, le narrateur et le voyageur sont la même personne ; leur aventure ne commence pas par une naissance mais par un départ, et ne se dénoue pas arbitrairement mais doit s'achever par un retour. Les récits de voyage peuvent prendre la forme de journaux ( Leiris), de lettres (Hugo), ou de mémoires comme ceux de Jean de Léry, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_5457

ROMAN - Roman et société

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 700 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La société dans le roman »  : […] Quand on étudie comment les sociétés vivent, s'expriment dans le romanesque, il faut d'abord se garder de tout sociologisme. Nul roman, même l'œuvre de Balzac, ne donne du social une image innocente ou totale. La description sociologique due aux romanciers dépend du statut idéologique des groupes sociaux qu'ils mettent en scène. Stendhal se distingue d'un romancier « romantique » par la lucidité a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-roman-et-societe/#i_5457

ROMAN - Le personnage de roman

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 221 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les aspects du personnage »  : […] Ces figures héroïco-romanesques, dont la bande dessinée, le cinéma et la télévision répètent l'image, nous leur trouvons un aspect physique, une vêture, des comportements, des attitudes mentales bien déterminés. Mais, si l'on considère le genre romanesque dans son histoire et dans son ensemble, on voit combien il est difficile de définir l'expression littéraire du personnage, tant les écrivains on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-personnage-de-roman/#i_5457

ROMAN - Le nouveau roman

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REY
  •  • 4 683 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles techniques, nouvelle vision du monde »  : […] Les débuts du nouveau roman ne coïncident pas par hasard avec ceux de la « nouvelle vague » (expression employée pour la première fois dans L'Express , à l'automne de 1957, pour désigner une nouvelle génération de cinéastes). Les films de la nouvelle vague présentent entre autres originalités une bande-son où les voix ne sont plus hiérarchisées de manière à permettre une cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-nouveau-roman/#i_5457

ROMAN D'ÉDUCATION ou ROMAN D'APPRENTISSAGE

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 1 497 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Apprendre à lire le monde »  : […] Si l'on en revient au Bildungsroman au sens large, on constate qu'au fur et à mesure de l'évolution du roman, les champs éducatifs s'intériorisent et s'intellectualisent. C'est une éducation du bonheur très concrète que raconte Marivaux dans ses romans. Sous la férule de Vautrin, Rastignac apprend à conquérir la réalité même du pouvoir (l'argent et les femmes n'étant que des moyens d'accès à la pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-d-education-roman-d-apprentissage/#i_5457

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sartre « polygraphe » »  : […] À l'origine, un enfant naît de l'écriture et, si l'on en croit le récit d'enfance des Mots , trouve son salut dans le plagiat des romans d'aventures – Pardaillan, notamment –, lequel plagiat finit par former un romancier tout-terrain, sûr de soi et n'admirant aucun maître. Ensuite se révèle un khâgneux, puis un normalien surdoué et graphomane, excellent dans tous les genres d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-sartre/#i_5457

SUBLIME

  • Écrit par 
  • Philippe LACOUE-LABARTHE
  •  • 6 168 mots
  •  • 1 média

« Sublime » transcrit le latin sublime , neutre substantivé de sublimis , qui lui-même traduit le grec to hupsos . La formation du mot latin s'explique mal, mais le sens est tout à fait clair : sublimis (de sublimare , élever) signifie : haut dans les airs, et par suite, au sens physique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublime/#i_5457

VARGAS LLOSA MARIO (1936- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 3 799 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cycle de l'ironie »  : […] Après cette œuvre monumentale, selon un rythme d'alternance auquel il semble être fidèle, Vargas Llosa publie, en 1973, un court roman : Pantaleón y las visitadoras (« Pantaléon et les visiteuses »). L'enjouement, la gouaille, la grivoiserie contribuent à une satire narquoise dans ce récit des aventures du capitaine Pantaleón Pant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-vargas-llosa/#i_5457

VULGARITÉ

  • Écrit par 
  • Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
  •  • 1 211 mots

Mot qu'il faut prononcer avec une légère grimace pour y marquer le désagrément causé par la seule évocation du mauvais goût des « autres ». Le terme « vulgarité » est donc toujours péjoratif, à moins que, par un retournement hiérarchique dans l'agression, il devienne le noble ricanement du sans-culotte face aux pudeurs ignobles de l'esthétique et de l'éthique bourgeoises. « Ce qu'il y a d'enivrant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vulgarite/#i_5457

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Marc de BIASI, « FLAUBERT GUSTAVE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-flaubert/