L'ÉDUCATION SENTIMENTALE, Gustave FlaubertFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsqu'il publie Salammbô en 1862, Gustave Flaubert (1821-1880) a consacré quatre années à ressusciter l'Antiquité de Carthage. Il aspire à revenir dans son siècle et à s'atteler à l'écriture d'un roman qui serait situé au cœur de celui-ci. Aussi remet-il en chantier une œuvre de jeunesse, restée dans ses cartons et inspirée par la figure obsédante d'Elisa Schlésinger, la femme d'un éditeur de musique qu'il avait rencontrée sur la plage de Trouville lorsqu'il avait quinze ans, et à laquelle il avait aussitôt voué une intense et toute platonique passion. De cette œuvre, déjà intitulée L'Éducation sentimentale, Flaubert conserve la trame profondément autobiographique : le personnage principal restera un double de lui-même, Marie Arnoux une nouvelle incarnation d'Elisa Schlésinger et l'ouvrage « un livre d'amour, de passion ».

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert

Photographie

Gustave Flaubert. Dessin d'E. F. Von Liphart, 1880. Bibliothèque municipale de Rouen. 

Crédits : Courtesy of the Bibliotheque Municipale, Rouen

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification


Autres références

«  L'ÉDUCATION SENTIMENTALE, Gustave Flaubert  » est également traité dans :

FLAUBERT GUSTAVE

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 9 805 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « L'Éducation sentimentale » (1864-1869) »  : […] Après les polémiques qui ont entouré la publication de Salammbô (Sainte-Beuve, Frœhner), Flaubert consacre son année 1863 à la rédaction d'une « féerie », Le Château des cœurs , avec ses amis Bouilhet et d'Osmoy. C'est une période de divertissements mondains où Flaubert participe aux « dîners Magny », se lie avec Renan, Tourgueniev, Sand. Il paraît hésiter sur le choix d'un nouveau travail de gr […] Lire la suite

LE SPLEEN CONTRE L'OUBLI. JUIN 1848 (D. Oehler) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 1 656 mots

Roland Barthes voyait dans la révolution de juin 1848 la fracture fondatrice de l' écriture . L'écriture, écrivait-il, « est le langage littéraire transformé par sa destination sociale, elle est la forme saisie dans son intention humaine et liée aux grandes crises de l'histoire ». 1848, en sonnant le glas de l'universalité de l'« idéologie bourgeoise », aurait marqué pour la littérature le moment […] Lire la suite

PARIS ROMANTIQUE 1815-1848 (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 518 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps des révolutions »  : […] Les années romantiques sont également marquées par l’instabilité politique, illustrée au cœur de l’exposition. Le renversement de Charles X (juillet 1830) amène Louis-Philippe d’Orléans au pouvoir comme « roi des Français ». Avec les désillusions, les troubles reviennent – suscités, par exemple, par la loi contre le droit d’association – comme en témoigne la tragique lithographie de Daumier, Rue […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « L'ÉDUCATION SENTIMENTALE, Gustave Flaubert - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-education-sentimentale/