LES CHOSES, Georges PerecFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Paru chez Julliard en septembre 1965, Les Choses, premier livre publié de Georges Perec (1936-1982), couronné par le prix Renaudot, connut un grand succès et valut à son auteur une notoriété immédiate. Ce court récit, sous-titré « Une histoire des années soixante », séduisit par la précision quasi scientifique du tableau qu'il semblait dresser de la société contemporaine, autant que par l'étrangeté d'un style qui l'inscrivait, bien que Perec s'en défendît, dans la mouvance du Nouveau Roman. Le livre gagna encore en considération lorsque, quelques années plus tard, les événements parurent en faire, rétrospectivement, un présage de Mai-68. Au risque d'occulter son originalité proprement littéraire.

Georges Perec

Georges Perec

Photographie

« Écrire : essayer méticuleusement de retenir quelque chose, de faire survivre quelque chose... » De La Disparition à La Vie mode d'emploi, l'œuvrede Georges Perec multiplie les tentatives pour redonner sens à une réalité qui se dérobe. 

Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LES CHOSES, Georges Perec - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-choses/