ORLÉANS GASTON duc d' (1608-1660)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prince français, né le 25 avril 1608 à Fontainebleau, mort le 2 février 1660 à Blois.

Troisième fils du roi Henri IV et de Marie de Médicis, Gaston reçoit dans un premier temps le titre de duc d'Anjou. Seul frère survivant de Louis XIII, il prend le titre de « Monsieur » à partir de 1611. La première de ses nombreuses révoltes et intrigues contre l'autorité royale éclate en 1626, lorsque le puissant Premier ministre de Marie de Médicis et de Louis XIII, le cardinal de Richelieu, tente de le contraindre à épouser Marie de Bourbon, duchesse de Montpensier. Plusieurs membres de la noblesse, dont la duchesse de Chevreuse et son amant, le comte de Chalais, l'encouragent à refuser cette union et l'attirent dans un complot visant à assassiner Richelieu. Ce dernier découvre la conjuration et fait décapiter Chalais. Le duc d'Anjou, héritier présomptif du trône, échappe cependant à toute poursuite. Il finit par épouser Marie de Bourbon en août 1626 et est nommé duc d'Orléans, devenant ainsi le premier duc de la troisième maison d'Orléans. Neuf mois plus tard, son épouse meurt en couches. Elle donne naissance à Anne Marie Louise, dite la Grande Mademoiselle.

Lorsque Louis XIII exile Marie de Médicis à Compiègne en février 1631 pour avoir demandé le renvoi de Richelieu, Gaston d'Orléans se déclare partisan de la reine mère et commence à lever des troupes, mais se réfugie dans le duché de Lorraine dès avril. En janvier 1632, il épouse en secret Marguerite, la sœur de Charles IV, duc de Lorraine. Quelques jours plus tard, les troupes de Louis XIII envahissent la Lorraine, obligeant le duc d'Orléans à fuir aux Pays-Bas espagnols. Ce dernier revient en France avec une petite armée en juillet pour rallier les insurgés menés par le puissant duc de Montmorency, gouverneur du Languedoc. Le roi pardonne le duc d'Orléans lorsqu'il réprime le soulèvement, mais après l'exécution du duc de Montmorency en novembre, Gaston [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  ORLÉANS GASTON duc d' (1608-1660)  » est également traité dans :

BLOIS CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 221 mots
  •  • 1 média

Résidence princière, puis royale, notamment sous les Valois, le château de Blois, resté à ce titre dans les mémoires pour divers épisodes majeurs de l'histoire de France comme l'assassinat du duc de Guise en 1588, est aussi l'un des monuments où se traduit le mieux l'évolution des différents styles architecturaux du Moyen Âge au xix e  siècle. Aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-de-blois/#i_24820

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une famille nombreuse »  : […] Au xvii e  siècle, la famille royale se compose surtout des reines Marie de Médicis (1573-1642) et Anne d'Autriche (1601-1666), la première malhabile pendant la minorité de Louix XIII à défendre les droits du roi, la seconde, comme la première, au cœur de tous les complots du vivant de Louis XIII et de Richelieu, mais contribuant avec Mazarin, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/#i_24820

CHARLES IV (1604-1675) duc de Lorraine (1625-1675)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 341 mots

Fils de François, comte de Vaudémont, frère du duc Henri II, Charles IV devint duc lorsque son père abdiqua en 1625. Chevaleresque mais inconsistant, il fut mêlé à toutes les querelles européennes et crut habile, pour protéger son duché en pleine guerre de Trente Ans, de combattre la France, sa puissante voisine. Il négocia ainsi avec l'Angleterre et les Habsbourg contre la France et la Suède. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-iv-1604-1675-duc-de-lorraine-1625-1675/#i_24820

JARDINS BOTANIQUES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 3 438 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le Jardin royal des plantes médicinales de Paris »  : […] Fondé en 1626 par G. de la Brosse, « pour y faire démonstration aux escholiers et autres personnes intéressées... », le Jardin royal des plantes médicinales est officialisé par un édit de 1635. Ouvert au public à partir de 1640, ce qui deviendra plus tard le Jardin des Plantes renferme à cette époque près de 2 300 plantes.Vespasien Robin, « arboriste » (botaniste) de Louis XIII, transplante sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardins-botaniques/#i_24820

MONTPENSIER ANNE MARIE LOUISE D'ORLÉANS duchesse de, dite LA GRANDE MADEMOISELLE (1627-1693)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 349 mots

Digne fille de l'éternel conspirateur, du rival velléitaire et malheureux de Richelieu et de Mazarin, Gaston d'Orléans, et de sa première femme, Marie de Bourbon, duchesse de Montpensier. Deux événements, l'un plus romanesque que l'autre, ont dominé la vie de la Grande Mademoiselle. Le 2 juillet 1652, l'armée royale sous le commandement de Turenne est sur le point de battre celle de Condé, quand e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-marie-louise-d-montpensier/#i_24820

Pour citer l’article

« ORLÉANS GASTON duc d' (1608-1660) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-orleans/