FONCTION, chimie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En chimie, la signification du mot « fonction » est proche de celles de l'indice pour le détective, ou de la caractéristique pour l'historien de l'art, et non de l'acception qu'il a pour un mathématicien ou un biologiste.

La fonction est en effet un atome, ou le plus souvent un groupement d'atomes ou groupement fonctionnel, montrant une palette caractéristique de réactions. Par exemple, la fonction alcool est liée à la présence du groupement oxygène-hydrogène dans une molécule. Ce groupement donne lieu à un certain nombre de réactions qui lui sont propres, telles que la formation d'esters avec les acides, la déshydratation de paires de molécules en des éthers, ou encore son clivage aisé en milieu acide.

Comme le suffixe dans la formation des mots, la fonction est le complément du radical : par exemple, le méthanol, premier terme de la série des alcools, associe le radical méthyle CH3 et la fonction alcool OH. Cette analogie est suffisamment profonde pour servir de principe directeur à la langue courante des chimistes, qui est à distinguer de la nomenclature officielle, d'utilisation extrêmement limitée. Un exemple de dénomination d'un alcool, dans cette langue réelle et vivante de la chimie, est le cholestérol. Dans ce mot, comme dans le mot « méthanol », la terminaison -ol dénote la fonction alcool.

Ce même cholestérol, molécule possédant vingt-sept atomes de carbone, donc relativement petite comparée aux protéines ou aux acides nucléiques, est représentatif. La fonction OH du cholestérol est fixée à un radical, répondant aussi à l'appellation de squelette, dont la structure d'ensemble est celle de toute une famille de molécules, ayant chacune des fonctions (biologiques) hormonales, les stéroïdes. Citons au nombre de ces molécules, – il en existe des dizaines – la cortisone, la testosté [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)

Classification


Autres références

«  FONCTION, chimie  » est également traité dans :

ALCOOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 863 mots
  •  • 6 médias

Le mot alcool, de l'arabe al khoul ou al koh'l , désignait à l'origine une poudre très fine à base de stibine (sulfure d'antimoine). À ce mot s'attacha une idée de finesse et de subtilité, de sorte que les alchimistes l'appliquaient aussi bien à des poudres impalpables résultant d'une sublimation qu'aux principes volatils isolés par distillation. Paracelse nommait alcool vini celui qu'on recuei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcools/#i_10025

ALDÉHYDES ET CÉTONES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 7 354 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nomenclature et état naturel »  : […] Tous les dérivés carbonylés présentent la même fonction carbonyle 〉C=O. La distribution entre aldéhydes et cétones repose sur le degré de substitution du carbone fonctionnel : les premiers, qui portent un atome d'hydrogène sur ce carbone, ont des propriétés spécifiques justifiant leur distinction d'avec les seconds, qui n'en possèdent pas. La nomenclature officielle de l'I.U.P.A.C. (Internationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldehydes-et-cetones/#i_10025

CHIMIE - La nomenclature chimique

  • Écrit par 
  • Nicole J. MOREAU
  •  • 5 112 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Composés fonctionnalisés »  : […] On appelle fonctions les groupements de la chimie organique. Elles peuvent être un seul atome : -Cl ; un hétéroatome portant un hydrogène ou d'autres hétéroatomes : -OH, -NH 2 , -SO 3 H ; un hétéroatome attaché à un carbone ou portant un carbone : -CHO, -C≡N, -N=C=O. Elles sont attachées à une chaîne carbonée, et leurs noms sont des préfixes ou des suffixes . S'il n'y a qu'une fonction, elle se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-nomenclature-chimique/#i_10025

FORMULE, chimie

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 539 mots

On peut s'interroger sur la raison d'être des formules de la chimie, sur l'usage ou les usages qu'en font les chimistes, sur leur contenu informationnel enfin : en quoi ces représentations sont-elles un schématisme conventionnel, et en quoi dépeignent-elles leur objet ? Le rôle des formules chimiques va bien au-delà de la simple dénomination, et la formule est un véritable portrait de la molécule. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-chimie/#i_10025

MAGNÉTOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jean HOARAU
  •  • 5 364 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Résonance magnétique nucléaire (R.M.N.) »  : […] Les spectres de résonance nucléaire mettent en évidence les différences d'énergie des spins nucléaires des molécules en présence d'un champ magnétique. Les raies spectrales correspondantes qui se trouvent dans le domaine hertzien pour des champs de quelques milliers de gauss permettent d'atteindre deux grandeurs moléculaires importantes : – Les déplacements chimiques ( chemical shifts ), qui s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetochimie/#i_10025

ORGANIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 7 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les opérations de la chimie organique »  : […] La synthèse repose principalement sur deux opérations fondamentales : les transformations fonctionnelles et les réactions proprement synthétiques, c'est-à-dire qu'elles se traduisent par un allongement de la chaîne purement carbonée. Les modalités sont détaillées dans les articles relatifs aux diverses fonctions ( alcanes, alcènes, etc.) ; on se bornera ici à quelques généralités. Les groupes f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-organique/#i_10025

RADICAL, chimie

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 574 mots

En chimie, la notion de radical trouve son origine, vers les années 1830-1840, en une problématique venue de la philologie, une nouvelle discipline alors influente. Les philologues s'intéressaient aux racines des mots, et les chimistes ne furent pas en reste. Ils s'intéressèrent à la racine de cet équivalent du mot qu'est une formule représentant une molécule et ils dénommèrent « radical » cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radical-chimie/#i_10025

Pour citer l’article

Pierre LASZLO, « FONCTION, chimie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonction-chimie/