MÉTHANOL ou ALCOOL MÉTHYLIQUE

Formule chimique : H—CH2OH

Masse moléculaire : 32,00 g

Point d'ébullition : 64,7 0C

Point de fusion : — 94 0C

Densité (à 0 0C) : 0,814

Autrefois appelé carbinol ou esprit de bois (car obtenu par distillation du bois), l'alcool méthylique, aujourd'hui nommé méthanol, est un liquide incolore d'odeur agréable. Découvert par R. Boyle en 1661, il est miscible à l'eau à toutes proportions ; il forme des mélanges azéotropiques avec de nombreux liquides (chloroforme, acétone, benzène, etc.). Le méthanol entre dans de nombreuses synthèses chimiques, et ses dérivés sont largement utilisés pour l'élaboration de nombreux produits de teinturerie, de résines, de produits pharmaceutiques et de parfums synthétiques. Par oxydation catalytique, on peut obtenir l'aldéhyde formique et l'acide formique. Par distillation sur la poudre de zinc, il se décompose en oxyde de carbone et en hydrogène.

Robert Boyle

Robert Boyle

photographie

Le physicien, chimiste et philosophe britannique d'origine irlandaise Robert Boyle (1627-1691). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La synthèse complète du méthanol a été effectuée par Berthelot suivant le cycle : C → CS2 → CH4 → CH3Cl → CH3OH, en saponifiant le chlorure de méthyle final.

Industriellement, on le prépare par distillation du bois dans des cornues en fer, vers 500 0C, d'où l'on retire trois fractions :

– des produits acides (acide acétique, phénol...) ;

– des produits basiques (pyridine, amines...) ;

– des produits neutres (eau, carbures, alcools, acétone...).

La fraction aqueuse, appelée acide pyroligneux, contient environ 1 p. 100 de méthanol, qu'on retire, par distillation en présence de chaux, pour retenir les acides ; le mélange aqueux ainsi obtenu est ensuite recti [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MÉTHANOL ou ALCOOL MÉTHYLIQUE  » est également traité dans :

ACÉTIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 2 112 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Acide acétique »  : […] Le procédé usuel de fabrication de l'acide acétique est fondé sur la carbonylation du méthanol en catalyse homogène. Initialement réalisé sur catalyseur à base d'iodure de cobalt (CoI2) dans des conditions sévères – 250 0C, 600 bars (procédé B.A.S.F.) –, il est développé sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-acetique/#i_2993

ACIDES & BASES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Pierre SOUCHAY
  •  • 12 612 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Échelle d'acidité »  : […] La figure 1 donne l'exemple de telles échelles. Deviennent différenciables dans le méthanol tous les acides qui, dans l'échelle de l'eau, possèdent un pK supérieur à — 1,3 pour BH+, et à — 4,9 pour HA ; on constate alors que les acides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-et-bases/#i_2993

ALCOOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 865 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques »  : […] Les termes simples tels que le méthanol et l'éthanol dissolvent facilement certains sels de métaux à caractère faiblement ionique : halogénures de lithium, chlorure mercurique, chlorure ferrique ; ces solutions ne sont pas ionisées. Les sels à caractère ionique ont une solubilité variable en fonction de leur nature : les chlorures de sodium et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcools/#i_2993

CARBONE

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Henry BRUSSET
  •  • 8 322 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Monoxyde »  : […] De ces dernières réactions, la plus importante actuellement est la synthèse industrielle du méthanol qui utilise des pressions de quelques centaines d'atmosphères. Le produit obtenu est d'une pureté supérieure à 99 p. 100 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbone/#i_2993

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Bernard CHABOT
  •  • 18 510 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La pyrolyse »  : […] gazeux de bonne qualité (gaz de synthèse riche en hydrogène et en monoxyde de carbone [CO]). Techniquement, il serait possible de transformer ce gaz de synthèse en méthane ou en méthanol (utilisable comme carburant), mais actuellement les coûts relatifs du gaz naturel et du méthanol produit à partir de charbon rendent non rentables ces procédés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energies-renouvelables/#i_2993

GAZ NATUREL

  • Écrit par 
  • Bernard CLÉMENT, 
  • François DEBIEN, 
  • Évrard DE FOSSEUX, 
  • Jean-Pierre PERRET, 
  • Odile PUYRAIMOND, 
  • Patrick de RENÉVILLE, 
  • Michel RICHARD
  •  • 16 819 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Gaz naturel matière première »  : […] du gaz brut tels l'éthane, le propane, le butane et les essences. On n'évoquera ici que les réactions basées sur le méthane qui est le principal composant. La stabilité chimique qui caractérise ce corps a limité son usage massif à la fabrication de l'ammoniac et du méthanol ; mais il intervient dans d'assez nombreuses réactions industrielles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-naturel/#i_2993

NATTA GIULIO (1903-1979)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 237 mots

Chimiste italien né à Imperia, près de Gênes, et mort à Bergame. Après avoir fait des études d'ingénieur chimiste à l'institut polytechnique de Milan, Giulio Natta enseigne la chimie physique, générale et industrielle dans plusieurs universités (Pavie, Rome, Turin). En 1938, il revient à Milan, où il devient directeur du département de chimie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-natta/#i_2993

NITAL

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 37 mots

Solution de méthanol ou d'éthanol contenant 1,5 p. 100 en volume d'acide nitrique, utilisée comme agent d'attaque dans la métallographie du fer. Son nom est une contraction de nitrique et d'alcool […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nital/#i_2993

PILES & ACCUMULATEURS

  • Écrit par 
  • Yves BRÉELLE, 
  • Jacques MANDIL, 
  • Raymond VIC
  •  • 5 898 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Différents types de piles »  : […] Pour les combustibles carbonés (hydrocarbures et méthanol), le processus consiste à introduire un mélange approprié de combustible et d'eau (extraite par ailleurs de la pile) sur des lits catalytiques portés à des températures plus ou moins élevées (250 0C environ pour le méthanol, 700 0C environ pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piles-et-accumulateurs/#i_2993

Pour citer l’article

Bernard BACH, « MÉTHANOL ou ALCOOL MÉTHYLIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/methanol-alcool-methylique/