BAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme « bal » désigne aujourd'hui soit l'assemblée des danseurs qui se réunissent pour exécuter des danses, soit le lieu même où s'effectue cette réunion. Bal a aussi servi à désigner des airs de danses folkloriques du midi de la France, de tempo vif et de rythme binaire. Aux xiie et xiiie siècles, on l'appliquait à une danse provençale, vraisemblablement de rythme ternaire, accompagnée d'instruments. Un siècle plus tard, le bal désigne des scènes dansées (bal des Ardents, etc.) exécutées devant un public. En schématisant quelque peu, on dira que le bal est alors au peuple ce que fut le ballet à l'aristocratie : on va voir un ballet en spectateur, on y prend part dans un dessein de coquetterie mondaine (ballet de cour) ; en revanche, on va danser à un bal en tant qu'acteur et le point de vue esthétique n'entre que peu ou pas du tout en ligne de compte. Ici le défoulement l'emporte sur l'expression chorégraphique. Dans l'Europe du xiiie siècle, les bals populaires fleurissent ; ils ont lieu le dimanche et les jours de fête ; on danse sur la place du village, qui est souvent celle de l'église ; il arrive parfois que l'on danse même à l'intérieur de l'édifice. Encore aujourd'hui, dans certains villages (en Auvergne par exemple), lors de la fête du saint patron local, un orchestre rudimentaire exécute sans arrêt une même bourrée pendant des heures. Pensons aussi à ces danses ininterrompues du carnaval de Rio.

Bien souvent, pour ne pas dire toujours, les danses d'origine populaire ont été ennoblies pour entrer dans le ballet de cour et la suite instrumentale (xviie-xviiie s.) ; ce faisant, elles ont perdu leur caractère mélodique semi-improvisé, et leur rythme ou leur tempo ont même été modifiés. Des danses réputées lascives dans les bals populaires n'évoquent plus rien de tel après avoir été intégrées dans le ballet. Mais l'innovation [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Les derniers événements

16 novembre 1993 • Inde • Fin du siège de la mosquée de Srinagar.

Entamé le 15 octobre, le siège de la mosquée du Hazrat-Bal, à Srinagar, dans l'État de Jammu et Cachemire, prend fin le 16 avec la reddition des séparatistes musulmans cachemiris qui y étaient retranchés. Ceux-ci étaient soupçonnés de vouloir commettre une provocation en s'emparant d'une relique du Prophète enfermée dans la mosquée et dont la disparition, en 1963, avait déjà suscité de violentes émeutes au Cachemire.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « BAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bal/