ÉVÉNEMENT, histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La crise de l'événement

Cette forme classique de l'histoire, qui articule étroitement la narration et l'événement, fait l'objet d'une critique radicale de la fin du xixe siècle au milieu du xxe siècle. La question de la scientificité de la discipline historique sert de vecteur à cette remise en cause. L'historien Paul Lacombe (De l'histoire considérée comme science) déclare en 1894 que l'événement, en tant qu'acte humain envisagé comme unique, ne peut être objet de science, car celle-ci commence par établir des similitudes constantes entre les phénomènes. Par conséquent, si l'histoire se veut science, elle se doit d'éliminer tout ce qui consacre l'individuel, l'unique comme objet de savoir. Dans un article décisif, François Simiand l'affirme : il faut « écarter l'accidentel pour s'attacher au régulier [...] éliminer l'individuel pour étudier le social » (« Méthode historique et science sociale », in Revue de synthèse historique, 1903). Dès ce moment, « l'idole événementielle » est ébranlée dans la tribu des historiens et les Annales de Lucien Febvre et Marc Bloch n'auront de cesse d'appeler à la mort de « l'histoire événementielle », selon l'expression de Simiand.

Toutefois, l'acte de décès n'est vraiment prononcé qu'avec la génération qui suit la fondation des Annales. Fernand Braudel, dans sa thèse (La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, 1949), ne laisse plus guère de place à l'événement, réduit au seul temps court, celui du politique, « une agitation de surface » déterminée par le temps de la conjoncture et celui des structures. Ainsi, les événements narrés par Braudel (par exemple la bataille de Lépante) se réduisent au statut de manifestations visibles de ruptures de l'équilibre ou des rétablissements de celui-ci (K. Pomian, L'Ordre du temps). De son côté, Ernest Labrou [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités en histoire contemporaine, Institut d'études politiques, université de Lille-II

Classification


Autres références

«  ÉVÉNEMENT, histoire  » est également traité dans :

GÉNÉRATION

  • Écrit par 
  • Claudine ATTIAS-DONFUT
  •  • 1 301 mots

La notion de génération est une catégorie qui procède non pas de données biologiques, mais de processus sociaux et temporels. Les naissances et décès continuels, par lesquels la société se renouvelle, ne forment pas en eux-mêmes des générations. Celles-ci sont des abstractions, des produits de l'imaginaire social, dont la fonction symbolique est d'organiser le temps. Si la notion de génération e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generation/#i_41364

HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « De la disqualification à la réhabilitation du récit »  : […] Un cran supplémentaire dans le procès en suspicion mené contre la « forme » et la dimension littéraire de l'histoire est franchi avec les historiens qui, au début du xx e  siècle, promeuvent et pratiquent une histoire sociale des structures défendue comme « histoire-science sociale » contre une histoire-récit dénoncée comme superficiellement desc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-l-ecriture-de-l-histoire/#i_41364

HISTOIRE (Domaines et champs) - Anthropologie historique

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 3 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps anthropologique : le changement comme paraphrase »  : […] La pensée anthropologique refuse l'idée d'une nature humaine donnée une fois pour toutes. L'humanité comme culture est une réalité ouverte, inachevée, qui s'est construite dans et par son histoire. Non en se réinventant à chaque instant, comme si le temps ne lui tendait que des pages blanches à remplir, mais en puisant ses formules d'agencement et de renouvellement dans sa mémoire collective ; un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-anthropologie-historique/#i_41364

Pour citer l’article

Olivier LÉVY-DUMOULIN, « ÉVÉNEMENT, histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evenement-histoire/