ÉTAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alliages de l'étain

Les alliages cuivre-étain qui constituent les bronzes, et les alliages plomb-étain, utilisés comme soudures, sont parmi les plus importants alliages de l'étain.

L'addition d'étain au cuivre augmente rapidement la résistance mécanique et la dureté, diminue la température de fusion, la densité, les conductivités électriques et thermiques. Elle améliore également la résistance à la corrosion, notamment vis-à-vis de l'eau de mer. La couleur des bronzes varie suivant la teneur en étain : ils sont rouges jusqu'à 5 p. 100 d'étain en poids, puis jaune de plus en plus clair jusqu'à 25 p. 100, ensuite blancs. L'addition de métaux étrangers (plomb, argent, or...) permet, dans un but décoratif, d'en modifier la couleur. En raison de leur bonne conductivité électrique, les alliages à faible teneur en étain (1,25 p. 100) sont utilisés pour la fabrication de contacts électriques. Les industries mécaniques et chimiques mettent à profit les qualités mécaniques et la résistance à la corrosion des bronzes à 10 p. 100 d'étain (ressorts, engrenages, coussinets, tamis...). Les alliages à plus forte teneur en étain (environ 25 p. 100) sont les bronzes pour cloches. Enfin, les alliages à 30 ou 40 p. 100 d'étain sont employés pour la fabrication de miroirs.

Les alliages pour soudure sont constitués d'étain et de plomb, parfois améliorés par addition d'argent et d'indium. L'alliage à 62 p. 100 d'étain et 38 p. 100 de plomb constitue un eutectique fondant dès 183 0C. Il est utilisé pour les soudures de circuits imprimés. Cependant, les alliages pour soudure ne contiennent généralement que 40 à 50 p. 100 d'étain, en raison du prix élevé de ce métal et des meilleures caractéristiques mécaniques des soudures obtenues.

L'addition d'antimoine à l'étain augmente sa dureté. L'étain durci (Sn : 90 p. 100, Sb : 10 p. 100) est utilisé en poterie.

Les alliages étain-antimoine-cuivre (Sn : 85 p. 100, Sb : 10 p. 100, Cu : 5 p. 100) – alliages de Babbit – sont des alliages antifrictions (régules). Leurs propriétés sont dues à la présence de points durs (SnSb et Sn5Cu6) enrobés[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, docteur ès sciences, directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : professeur à l'université de Bordeaux-I, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  ÉTAIN  » est également traité dans :

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 351 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Alliages métalliques industriels »  : […] d'horlogerie et les accessoires électriques, la robinetterie. Les bronzes, dont l'origine remonte à la préhistoire, sont à base de cuivre, auquel est ajouté essentiellement de l'étain. Leurs usages sont nombreux dans des domaines variés, depuis les caténaires des chemins de fer jusqu'aux hélices de bateau, en passant par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliages/#i_2700

ANTIMOINE

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  • , Universalis
  •  • 3 893 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Emploi dans les alliages »  : […] à 70 000 t environ) est consommée comme élément durcissant dans les alliages à base d'étain et surtout de plomb. Les plaques des batteries d'accumulateurs, qui doivent présenter une grande résistance, sont constituées de plomb allié à environ 6 p. 100 d'antimoine. Ce dernier confère en plus une meilleure coulabilité et une meilleure résistance à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antimoine/#i_2700

BANGKA, Indonésie

  • Écrit par 
  • Jean PIWNIK
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Située au large de la côte sud-est de Sumatra dont elle est séparée par le détroit de Bangka et longue de 220 kilomètres sur 50 kilomètres environ, l'île de Bangka est faite de buttes qui dominent une surface mollement ondulée. Le point le plus haut en est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bangka-indonesie/#i_2700

BELITUNG, Indonésie

  • Écrit par 
  • Jean PIWNIK
  •  • 198 mots
  •  • 1 média

Située dans la mer de Java, entre Sumatra Sud et Kalimantan Ouest, en Indonésie, séparée de l'île voisine de Bangka par le détroit de Gelasa, et s'étendant sur une superficie modeste (4 800 km2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belitung-indonesie/#i_2700

BOLIVIE

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Jean-Pierre BERNARD, 
  • Jean-Pierre LAVAUD
  • , Universalis
  •  • 11 761 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le retour du M.N.R. »  : […] exportations du pays et fournissait la plus grande partie de ses recettes fiscales. Mais l'étain bolivien était devenu trois fois plus cher que celui de la Malaisie, et l'entreprise nationalisée voyait son déficit se creuser (165 millions de dollars en 1985). De plus, quelques semaines après le décret de la N.P.E., les cours de l'étain s'étaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolivie/#i_2700

BRONZE & FER, âges

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 3 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le bronze et l'âge du bronze »  : […] L'origine de l'étain est un des problèmes les plus intéressants de la protohistoire. En effet, les gisements d'étain sont rares dans le monde ; les plus riches sont situés en Malaisie, en Chine, en Bolivie, en Cornouaille, en Bohême, au Nigeria, en Espagne et en Bretagne. D'autres traces d'étain ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronze-et-fer-ages/#i_2700

CASSITÉRIDES LES

  • Écrit par 
  • Isabelle NGUYEN HUU DONG
  •  • 316 mots

Îles qui jouaient dans l'Antiquité un rôle dans le trafic de l'étain (kassitéros en grec). Concordant sur le fait que le commerce de ce métal animait les limites occidentales du monde connu, les textes comportent de nombreuses contradictions quant à la situation géographique des Cassitérides ; Hérodote ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cassiterides/#i_2700

CASSITÉRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 372 mots

Bioxyde d'étain, la cassitérite, de couleur jaunâtre, brun-rouge à noire, avec des bandes alternées dans un même cristal, se caractérise par sa forte densité, ses cristaux prismatiques bipyramidaux souvent agglomérés et maclés en « bec d'étain » (macle appelée aussi « visière »). Elle se présente aussi en aiguilles, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassiterite/#i_2700

CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 7 292 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Transformations allotropiques »  : […] C, alors que la forme « gamma », stable à plus haute température, est cubique à face centrée. Un autre exemple est donné par l'étain, qui existe sous deux formes cristallines : l'étain « gris », qui a une structure de type diamant, est stable au-dessus de 13 0C, alors que l'étain « blanc », qui a un réseau quadratique, est stable à basse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux/#i_2700

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 201 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Bronzes »  : […] Les bronzes sont essentiellement des alliages de cuivre et d'étain, bien que l'on parle parfois de bronze d'aluminium ou de bronze au béryllium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuivre/#i_2700

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 411 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le second âge du fer »  : […] le voyage de Pythéas, qui explora les côtes septentrionales de l'Europe et reconnut les régions productrices d'étain et d'ambre. Revenu dans son pays, il fit des récits fantastiques auxquels ses contemporains ne crurent guère. Il semble bien pourtant que le trafic de l'étain fut alors, à travers la Gaule, tel que le décrit Diodore de Sicile ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_2700

MALAISIE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Nathalie FAU, 
  • Denys LOMBARD
  • , Universalis
  •  • 17 184 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Anglais, Chinois, Indiens (xviiie-xxe s.) »  : […] la Fédération, au début du xxe siècle. L'étain, naguère exploité avec des moyens artisanaux, attire désormais l'intérêt de l'Europe et des États-Unis. L'exploitation est mécanisée, et la production croît considérablement, passant de 6 500 t en 1850 à 51 400 t en 1913. Parallèlement, à partir de 1894, la culture du café […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malaisie/#i_2700

MATIÈRE (physique) - Transitions de phase

  • Écrit par 
  • Nino BOCCARA
  •  • 6 911 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Polymorphisme cristallin »  : […] du premier ordre. La métastabilité a parfois un intérêt pratique, comme dans le cas de l'étain. Au-dessous de 18 0C, l'étain blanc est métastable et, en présence d'un germe, il se transforme en étain gris pulvérulent. En hiver, les objets en étain risquent donc d'« attraper la peste de l'étain » et de tomber en poussière. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-transitions-de-phase/#i_2700

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 120 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'étain »  : […] Pour être utilisé, le minerai d'étain, qui était exploité dès l'Antiquité dans les mines à ciel ouvert, doit être lavé et broyé puis chauffé à plusieurs reprises. Il existe trois qualités : la plus basse, d'un gris foncé et mat, comporte une forte proportion de plomb, allant jusqu'à 40 p. 100, elle est appelée en France « claire étoffe » ou « étain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-du-metal/#i_2700

MINES, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Claude DOMERGUE
  •  • 12 790 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Monde romain »  : […] ; ils produiront de l'argent et du cuivre, principalement à l'époque impériale. Un certain nombre de mines d'étain romaines sont connues dans le nord-ouest de la péninsule (Galice, nord du Portugal) ainsi qu'en Estrémadure. La région de Bilbao a dû produire du fer, et, près des Pyrénées, les mines de La Haya du plomb et de l'argent. Rares sont les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mines-antiquite-greco-romaine/#i_2700

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Notion d'oligoélément »  : […] fluor, brome, iode, bore, arsenic, silicium, fer, zinc, cuivre, nickel, cobalt, manganèse, aluminium, plomb, étain, molybdène, vanadium et titane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligoelements/#i_2700

ORGANOMÉTALLIQUES COMPOSÉS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 4 236 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Organo-alcalins »  : […] Les dérivés sodés se préparent généralement par action du sodium sur les organomercuriques : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/composes-organometalliques/#i_2700

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés et usages du métal et de ses alliages »  : […] Le faible point de fusion du plomb peut encore être abaissé par addition d'étain. Les alliages pour soudure contiennent généralement de 40 à 50 p. 100 d'étain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb/#i_2700

POINÇONS, étain

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 825 mots

En France, les pièces d'étain ont toujours comporté, en principe, au moins un poinçon : le poinçon de maître ou de « potier d'étain » ; le potier l'apposait dès 1382 sur les pièces de « bon aloy », c'est-à-dire d'étain fin. Les maîtres potiers devaient présenter leur poinçon aux jurés de la communauté et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poincons-etain/#i_2700

VIX TOMBE DE

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 2 545 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Voie du Rhône ou voies des Alpes ? »  : […] e. Jérôme Carcopino puis François Villard soulignaient que la principale raison de cet intérêt des Grecs de Marseille pour la zone du mont Lassois devait être la recherche de l'étain, produit à peu près exclusivement de l'embouchure de la Loire aux îles Scilly (ex-Cassitérides), à la pointe de la Cornouailles. L'étain, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tombe-de-vix/#i_2700

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude FOUASSIER, Michel PÉREYRE, « ÉTAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etain/