Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉTAIN

Alliages de l'étain

Les alliages cuivre-étain qui constituent les bronzes, et les alliages plomb-étain, utilisés comme soudures, sont parmi les plus importants alliages de l'étain.

L'addition d'étain au cuivre augmente rapidement la résistance mécanique et la dureté, diminue la température de fusion, la densité, les conductivités électriques et thermiques. Elle améliore également la résistance à la corrosion, notamment vis-à-vis de l'eau de mer. La couleur des bronzes varie suivant la teneur en étain : ils sont rouges jusqu'à 5 p. 100 d'étain en poids, puis jaune de plus en plus clair jusqu'à 25 p. 100, ensuite blancs. L'addition de métaux étrangers (plomb, argent, or...) permet, dans un but décoratif, d'en modifier la couleur. En raison de leur bonne conductivité électrique, les alliages à faible teneur en étain (1,25 p. 100) sont utilisés pour la fabrication de contacts électriques. Les industries mécaniques et chimiques mettent à profit les qualités mécaniques et la résistance à la corrosion des bronzes à 10 p. 100 d'étain (ressorts, engrenages, coussinets, tamis...). Les alliages à plus forte teneur en étain (environ 25 p. 100) sont les bronzes pour cloches. Enfin, les alliages à 30 ou 40 p. 100 d'étain sont employés pour la fabrication de miroirs.

Les alliages pour soudure sont constitués d'étain et de plomb, parfois améliorés par addition d'argent et d'indium. L'alliage à 62 p. 100 d'étain et 38 p. 100 de plomb constitue un eutectique fondant dès 183 0C. Il est utilisé pour les soudures de circuits imprimés. Cependant, les alliages pour soudure ne contiennent généralement que 40 à 50 p. 100 d'étain, en raison du prix élevé de ce métal et des meilleures caractéristiques mécaniques des soudures obtenues.

L'addition d'antimoine à l'étain augmente sa dureté. L'étain durci (Sn : 90 p. 100, Sb : 10 p. 100) est utilisé en poterie.

Les alliages étain-antimoine-cuivre (Sn : 85 p. 100, Sb : 10 p. 100, Cu : 5 p. 100) –  alliages de Babbit – sont des alliages antifrictions (régules). Leurs propriétés sont dues à la présence de points durs (SnSb et Sn5Cu6) enrobés dans une matrice douce (Sn).

Signalons enfin la propriété remarquable de l'alliage niobium-étain, Nb3Sn, d'être un supraconducteur jusqu'à une température de 18,1 K. On envisage d'utiliser ce matériau pour la fabrication de lignes haute tension, maintenues à la température de l'hélium liquide, qui distribueraient le courant sans perte d'énergie par effet Joule ; il sert à construire des électro-aimants servant à des travaux de recherche.

— Claude FOUASSIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, docteur ès sciences, directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : professeur à l'université de Bordeaux-I, directeur de recherche au C.N.R.S.

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ALLIAGES

    • Écrit par Jean-Claude GACHON
    • 7 362 mots
    • 5 médias
    ...de l'or de bijouterie (lui-même alliage d'or et de cuivre), les pièces d'horlogerie et les accessoires électriques, la robinetterie. Les bronzes, dont l'origine remonte à la préhistoire, sont à base de cuivre, auquel est ajouté essentiellement de l'étain. Leurs usages sont...
  • ANTIMOINE

    • Écrit par Universalis, Jean PERROTEY
    • 3 875 mots
    • 3 médias
    ...Près de la moitié de la production mondiale annuelle (qui s'élève à 70 000 t environ) est consommée comme élément durcissant dans les alliages à base d' étain et surtout de plomb. Les plaques des batteries d'accumulateurs, qui doivent présenter une grande résistance, sont constituées de plomb allié à environ...
  • BANGKA, Indonésie

    • Écrit par Jean PIWNIK
    • 207 mots
    • 1 média

    Située au large de la côte sud-est de Sumatra dont elle est séparée par le détroit de Bangka et longue de 220 kilomètres sur 50 kilomètres environ, l'île de Bangka est faite de buttes qui dominent une surface mollement ondulée. Le point le plus haut en est le Gunung Maras qui culmine à 705 mètres....

  • BELITUNG, Indonésie

    • Écrit par Jean PIWNIK
    • 197 mots
    • 1 média

    Située dans la mer de Java, entre Sumatra Sud et Kalimantan Ouest, en Indonésie, séparée de l'île voisine de Bangka par le détroit de Gelasa, et s'étendant sur une superficie modeste (4 800 km2), l'île de Belitung (Belitoeng, Billiton ou Belitong), qui est associée à 135 îles de...

  • Afficher les 20 références

Voir aussi