BANGKA, Indonésie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située au large de la côte sud-est de Sumatra dont elle est séparée par le détroit de Bangka et longue de 220 kilomètres sur 50 kilomètres environ, l'île de Bangka est faite de buttes qui dominent une surface mollement ondulée. Le point le plus haut en est le Gunung Maras qui culmine à 705 mètres. Comme sa voisine Belitung, cette île est célèbre pour ses gisements d'étain qu'on trouve dans les alluvions arrachées aux granites de la fin du Jurassique. Le minerai, raffiné sur place, est considéré comme l'un des meilleurs du monde. Son exploitation, animée autrefois par des Chinois, est sous le contrôle d'une entreprise d'État. On trouve aussi des gisements de plomb, de cuivre, de tungstène, de manganèse, d'or. L'île comptait environ 900 000 habitants en 2002, dont la plupart sont des Malais musulmans. Les Chinois forment l'essentiel de la main-d'œuvre des mines. Les villes les plus importantes sont Pangkalpinang (125 300 hab. en 2000), capitale administrative, et Mentok. En 2000, Bangka, Belitung et des îles voisines se sont séparées de la province de Sumatra-Sud pour constituer la nouvelle province de Bangka-Belitung.

Indonésie : carte physique

Indonésie : carte physique

carte

Carte physique de l'Indonésie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Jean PIWNIK

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « BANGKA, Indonésie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bangka-indonesie/