CONTRE-RÉFORME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Ignace de Loyola

Ignace de Loyola
Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini

photographie

Saint-Barthélemy, 24 août 1572

Saint-Barthélemy, 24 août 1572
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


La Réforme catholique

De 1520 au concile de Trente

Il est impropre et injuste de confondre Réforme catholique et Contre-Réforme. Celle-ci n'a constitué qu'un aspect, et non le plus intéressant, de l'histoire du catholicisme entre 1520 et 1789. Aussi convient-il de mettre en relief ses originalités et ses richesses, en évitant deux simplifications : dire que tout allait mal dans l'Église catholique avant le concile de Trente (1545-1563) ; croire à l'inverse que le concile fut immédiatement suivi d'un redressement spectaculaire.

Il est vrai que l'Église prétridentine méritait les sanglants reproches que lui adressèrent Hus, Savonarole, Érasme, Luther et Calvin. Depuis la fin du Grand Schisme les « abus » s'y aggravaient : cupidité des moines, cumul des bénéfices, commende, vie de plus en plus mondaine du haut clergé, train scandaleux de la cour romaine qualifiée par Laurent le Magnifique de « rendez-vous de tous les vices », surtout non-résidence de trop de curés de paroisses et ignorance de nombreux pasteurs. Pourtant, si l'on considère dans son ensemble la vie religieuse de l'Occident de la fin du xive siècle au début du xvie siècle, on constate que les églises se multiplient partout à un rythme rapide, qu'une religion plus personnelle se développe parmi les élites grâce à la devotio moderna, et qu'en milieu urbain s'épanouissent des formes nouvelles et populaires de piété. En même temps, de multiples réformes partielles s'opèrent dans les ordres religieux par le retour à une plus stricte discipline : chez les Dominicains, par la création au xve siècle de la congrégation dite de Hollande ; chez les Camaldules grâce à Paolo Giustiniani ; chez les Franciscains, où Matteo da Bascio, héros de la pauvreté, provoque la naissance en 1526 d'une nouvelle famille religieuse : celle des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire au Collège de France, membre de l'Institut

Classification


Autres références

«  CONTRE-RÉFORME  » est également traité dans :

ALBE FERNANDO ÁLVAREZ DE TOLEDO duc d' (1507-1582)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 630 mots

Appartenant à une illustre famille castillane, Fernando Álvarez de Toledo, duc d'Albe, se signale de bonne heure dans les expéditions de Charles Quint sur les champs de bataille d'Europe et d'Afrique : il participe à la bataille de Pavie en 1525, puis à la conquête de Tunis en 1535 et à l'expédition d'Alger contre les Turcs en 1541. La victoire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernando-alvarez-de-albe/#i_5120

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'antijudaïsme de la Renaissance au XVIIe siècle »  : […] Dans l'Espagne du xv e  siècle, la suspicion permanente et la jalousie entretenue à l'encontre des conversos et de leur descendance, aussi appelés « nouveaux chrétiens » ou marranes, fait naître l'idée chez certains « vieux chrétiens » d'exiger des « statuts de pureté du sang » ( estatutos de limpieza de sangre ) pour l'accès aux offices publics. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antisemitisme/#i_5120

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les premières œuvres baroques à Rome »  : […] Il est hors de doute que l'Italie, par la qualité des œuvres et des maîtres qui s'y révèlent alors, a fourni les modèles et donné l'impulsion. Le baroque est le style de la Contre-Réforme, a-t-on dit. À n'en pas douter, parce que le concile de Trente avait maintenu la vénération des images et qu'il avait prêté désormais à l'Église catholique le ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_5120

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le soulèvement contre Philippe II »  : […] Charles Quint abdiqua à Bruxelles en 1555, laissant les Dix-Sept Provinces à son fils Philippe II. Éduqué en Espagne, ce dernier ne parlait aucune des langues nationales et ne comprenait ni l'esprit tolérant ni l'aversion pour l'absolutisme de ses sujets. Profondément catholique, Philippe II se posait en champion du concile de Trente, du centralis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_5120

CHARTIER ROGER (1945- )

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 2 107 mots

Dans le chapitre « Texte et culture »  : […] Dans ses lignes de force, l'œuvre de Roger Chartier aide à s'interroger sur des notions aussi importantes que celles de texte, d'événement ou de culture. Les littéraires ont longtemps cru savoir ce qu'était un texte, appréhendé à partir de son auteur et de son sens (ou de son défaut de sens). La prise en compte de sa genèse (de ses avant-textes), d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-chartier/#i_5120

CONSEIL DES TROUBLES

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 421 mots

En août 1567, le duc d'Albe fut envoyé aux Pays-Bas comme gouverneur espagnol à la tête d'une forte armée pour rétablir l'ordre troublé par une explosion de violences iconoclastes, dues à un nombre croissant de calvinistes. Partisan d'une répression féroce, il créa le Conseil des troubles (appelé Bloedraad , ou Conseil du sang, par les Néerlandais) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-des-troubles/#i_5120

FERDINAND III (1608-1657) roi de Hongrie (1625-1657) et de Bohême (1627-1657) empereur germanique (1637-1657)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 267 mots

Monté sur le trône impérial au plus fort de la guerre de Trente Ans, Ferdinand III reste dans la ligne de son père Ferdinand II, en ce qu'il demeure fidèle à la maison des Habsbourg et aux intérêts catholiques. Il prend pour épouse d'abord sa cousine germaine Marie Anne d'Espagne, sœur d'Anne d'Autriche et du roi Philippe IV, puis son autre cousine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-iii/#i_5120

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 6 217 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La naissance d'une critique érudite (XVIe-XVIIIe siècles) »  : […] L'acte de naissance d'une critique des sources écrites, qui amorce l'ère des progrès, est indissociable de la critique de la Donation attribuée à Constantin ( De falso credita et ementita Constantini donatione ) que l'humaniste italien Lorenzo Valla rédige depuis la cour du roi de Sicile, Alphonse d'Aragon. Publié autour de 1440, ce texte analyse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-sources-et-methodes-de-l-histoire/#i_5120

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le temps de la réformation catholique »  : […] Pareille mutation ne pouvait aller sans provoquer des contrecoups. En 1539-1543 et 1569-1571, des grèves ont lieu à Paris qui prennent parfois l'allure de crises de surproduction. Après l'euphorie de la Renaissance, l'expansion apparaît de plus en plus freinée. Alertés par les crises de la Réforme, les pouvoirs, le religieux comme le séculier, ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_5120

LOUIS Ier (1786-1868) roi de Bavière (1825-1848)

  • Écrit par 
  • Fernand L'HUILLIER
  •  • 414 mots

Fils de Maximilien I er Joseph, Louis I er est avant tout un artiste. Il est conquis par l'Italie dès son premier voyage en 1805 et, en 1827, acquiert une villa à Rome dont il fera, après 1848, sa résidence principale. Il est aussi séduit par la Grèce : héritant d'une capitale en cours de rénovation, c'est en « Athènes de l'Isar » qu'il transform […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-ier/#i_5120

MAYENCE ÉLECTORAT DE

  • Écrit par 
  • Peter Claus HARTMANN
  •  • 536 mots

Territoire, dont l'archevêque de Mayence, premier Électeur du Saint Empire depuis le xiii e siècle, possède la souveraineté territoriale ( Landeshoheit ) comme prince de cet Empire (à ne pas confondre avec son diocèse, beaucoup plus étendu). Les Électeurs successifs élargissent leur territoire avec des centres sur le Rhin moyen (Bingen), dans la F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electorat-de-mayence/#i_5120

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 037 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Humanisme et Contre-Réforme »  : […] Si le Portugal connut l'humanisme, certains facteurs freinèrent, puis contrarièrent son élan. Certes, sous l'impulsion de D. Manuel et de Jean III, de nombreux nobles et ecclésiastiques vont en Italie « faire leurs humanités », et en revanche la cour portugaise accueille des humanistes célèbres, dont Érasme ; des Portugais enseignent dans les unive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_5120

PROPAGANDE

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 7 628 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le mot et l'idée »  : […] La genèse du terme « propagande » constitue un indicateur des types de phénomènes qu'il a pu désigner. Pour évoquer l'émergence progressive du mot, les historiens font souvent référence à deux buttes chronologiques : les activités de propagande de l'Église catholique contre la Réforme aux xvi e et xvii e  siècles, et la mobilisation des « opinions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagande/#i_5120

RESTITUTION ÉDIT DE (1629)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 173 mots

Fort des succès obtenus contre le Danemark et qui conduiront au cours de la guerre de Trente Ans à la paix de Lübeck, l'empereur Ferdinand II promulgue, sans consulter la Diète, l'édit de restitution qui stipule que tous les évêchés et couvents relevant directement de l'Empire et confisqués par les protestants depuis la paix religieuse de 1555 doiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edit-de-restitution/#i_5120

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le catholicisme triomphant »  : […] La politique des papes se fit plus réaliste. La Contre-Réforme s'organisa (concile de Trente, 1545-1563). Après des années d'austérité, une détente s'amorça sous Paul III Farnèse (1534-1550), qui répara les ruines du sac de 1527, confia la fortification de la ville à Antonio da Sangallo le Jeune, ordonna de grands travaux à Michel-Ange vieillissan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_5120

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 243 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Baroque et « ténèbres » »  : […] La défaite de la révolte des États tchèques à la Montagne Blanche (1620) bouleverse cette évolution : les conséquences, terribles pour le royaume, privé d'une bonne partie de sa noblesse, dépouillé de ses prérogatives par les Habsbourg, sont tragiques pour la littérature. Elle se scinde en deux branches : l'une, celle de l'exil, disparaîtra (sauf e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_5120

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 589 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « D'Alde Manuce à Robert Estienne »  : […] Au tournant du xv e - xvi e  siècle à Venise, dans l'atelier de l'éditeur et imprimeur Alde Manuce (1449-1515), apparaissent des types romains dus au graveur Francesco Griffo (1450-1517). D'une haute tenue technique et esthétique, ceux-ci sont complétés d'une série dite cancelleresque qui sera désignée plus tard sous le terme d'italiques. Plus pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typographie/#i_5120

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean DELUMEAU, « CONTRE-RÉFORME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/contre-reforme/