FRANÇOIS XAVIER saint (1506-1552)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né dans un castillo (gentilhommière campagnarde), Javier en Navarre, François (Francisco de Yasu y Javier) était le sixième enfant d'un docteur en droit de l'université de Bologne, employé au service du souverain français Jean d'Albret. Deux de ses frères se compromirent dans les troubles militaires qui précédèrent l'annexion de la Navarre à l'Espagne ; en représailles, sa demeure fut démantelée. Comme tant de cadets de famille, il fut destiné de bonne heure à occuper une prébende ecclésiastique à la cathédrale voisine de Pampelune. Le docteur Navarro, son aîné de douze ans, dit qu'il « était doux, aimable, poli, gai, plaisant même, d'une singulière pénétration d'intelligence, curieux d'apprendre, jaloux d'exceller en tout ce qui fait le gentilhomme accompli, de sorte que, cher à tous les siens, il ravissait dès l'abord ceux qui ne l'avaient jamais vu : péril redoutable auquel il n'eût point échappé sans le don d'une naturelle réserve, d'une virginale pudeur que tous admiraient en lui ».

À dix-huit ans, après une sommaire éducation, il se décida à aller quérir des degrés universitaires à Paris, qui abritait les courants les plus variés de la Renaissance humaniste. Il y retrouvait les réfugiés de la petite dynastie française de Navarre. Dans le collège de Montaigu, il fut gagné par le Savoyard Pierre Favre à la conduite spirituelle d'un grand « mouleur d'hommes », le Basque Inigo (Ignace) de Loyola. Renonçant à la carrière ecclésiastique, il s'adjoignit, le 15 août 1534, au petit groupe des futurs fondateurs de la Compagnie de Jésus. Il fut reçu le vingt-deuxième à l'examen de licence en 1530 et, grâce aux démarches de Loyola, pourvu d'une chaire de régent au collège Saint-Jean de Beauvais ; il y eut pour commensal un poète de Marguerite de Navarre, Nicolas Bourdon.

En novembre 1536, âgé de trente ans, il quittait Paris à destination, croyait-il, de la Terre sainte. En fait, avec les autres compagnons, il gagna Rome, obtint du pape Paul III un indult pour l'ordination de prêtrise et commença son apprentissage de missionnaire e [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : licencié ès sciences mathématiques, membre correspondant de l'École française d'Extrême-Orient

Classification


Autres références

«  FRANÇOIS XAVIER saint (1506-1552)  » est également traité dans :

FRANÇOIS XAVIER AU JAPON

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 194 mots

François Xavier est l’un des sept compagnons qui prononcent le vœu de Montmartre autour d’Ignace de Loyola en 1534. Dans l’esprit de la règle de fondation de la Compagnie de Jésus (1540), il est désigné comme missionnaire pour les Indes. Arrivé à Goa en 1542, sans connaître les langues ni les cultures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-xavier-au-japon/#i_8387

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 058 mots
  •  • 47 médias

Dans le chapitre « L'arrivée des Occidentaux et la fin des guerres féodales »  : […] Vers 1543, les Portugais abordèrent Tanegashima, petite île au sud de Kyūshū ; en 1549, saint François Xavier débarquait à Kagoshima . Durant son séjour de plus de deux ans, François se rendit à Kyōto ravagé par la guerre civile, puis fonda les premières églises dans la région de Yamaguchi et dans celle de Funai, en l'île de Kyūshū, dont le seigne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_8387

JÉSUITES EN CHINE

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 1 279 mots

Dans l'action des Jésuites en Chine (voir H. Bernard-Maître, art. « Chine » et « Chinois » in Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastique  ; J. Dehergne, Répertoire des Jésuites de Chine de 1552 à 1800, 1973), on peut distinguer trois périodes. La première période, de 1552 à 1686, est celle du Padroado portugais. Paradoxalement, le mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesuites-en-chine/#i_8387

Pour citer l’article

Henri BERNARD-MAITRE, « FRANÇOIS XAVIER saint (1506-1552) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-xavier/