COMMUNICATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un modèle alternatif

Contrairement au modèle de Shannon et Weaver, dont on peut aisément localiser les origines (M.I.T., 1942-1945), la réflexion alternative sur la communication qui se développe dès le début des années 1950 aux États-Unis apparaît simultanément en de multiples lieux, à partir de travaux d'origines très différentes. Mais trois observations sont faites. Tout d'abord, il s'agit de chercheurs souvent marginalisés au sein de leur discipline, car considérés comme un peu trop originaux pour être vraiment crédibles ; ensuite, ils sont tous en prise directe sur la réalité de la communication de personne à personne, parce qu'ils la vivent au jour le jour en leur qualité de psychiatre, de sociologue ou d'anthropologue. Enfin, ils se connaissent tous, se rencontrent à l'occasion de colloques et séminaires, se tiennent mutuellement informés de leurs publications : ils constituent ce que l'historien des sciences Derek de Solla Price a appelé en 1963 un « collège invisible ».

Parmi les personnalités de ce collège invisible figure Gregory Bateson. Né à Cambridge, au sein d'une grande famille d'intellectuels, Bateson reçoit en premier lieu une formation de naturaliste, avant de se tourner vers l'ethnologie pour échapper quelque peu à l'emprise de ses parents. C'est ainsi qu'il se retrouvera à vingt-trois ans chez les Iatmul, en Nouvelle-Guinée. Il en reviendra assez découragé, mais l'ambiance universitaire anglaise le déprimant plus encore, il retournera chez ces anciens coupeurs de tête en 1932. Il y récoltera les matériaux de son premier livre, Naven (1935), qui se lit aujourd'hui comme un grand classique de l'anthropologie réflexive. Il y rencontrera un couple d'anthropologues dont il avait déjà lu les travaux : Margaret Mead et Reo Fortune. Rencontre qui restera dans les annales, puisque Mead divorcera de Fortune pour épouser Bateson en 1936. Ils partiront alors à Bali pour y faire ensemble un travail de terrain de trois ans, dont ils tireront, en 1942, un livre extraordinaire d'inventivité théorique et méthodologique, Balinese Character : A Photographic Analysis. L'ouvrage repose sur 759 photos, extraites d'un corpus de 25 000 clichés. Il fonde d'un seul coup ce qu'on appellera plus tard « l'anthropologie visuelle ».

La même année, Bateson assiste à New York à un colloque organisé par la Josiah Macy Jr. Foundation. Il entend parler pour la première fois de feedback (rétroaction). C'est l'illumination. Au cours des dix années suivantes, il va suivre de près les débats autour de la cybernétique proposée par N. Wiener et va en retirer en 1951, en collaboration avec Jurgen Ruesch, un psychiatre d'origine suisse, un livre à nouveau très novateur, Communication : The Social Matrix of Psychiatry, où apparaît pour la première fois une pensée sur la communication qui sort du modèle télégraphique de Shannon et Weaver. Bateson et Ruesch vont poser que « la communication est la matrice dans laquelle sont enchâssées toutes les activités humaines ». On approche du célèbre « on ne peut pas ne pas communiquer ». Dans cette perspective, d'ailleurs, Bateson et Ruesch s'intéressent de près à la « communication non verbale », que les linguistes avaient toujours considérée comme une anecdote amusante. Il n'est pas surprenant que ce soit un psychiatre comme Ruesch et un anthropologue comme Bateson qui insistent sur l'importance de cette dimension de la communication interpersonnelle. Les psychiatres ont souvent été ceux qui ont pris en charge, dans leur travail clinique, les gestes, les tics du visage, les mains tremblantes, etc. Les anthropologues ont souvent été sensibles aux mouvements des corps, ne fût-ce qu'en raison du fait que les langues locales ne leur étaient pas toujours familières.

Cette conjonction d'intérêt pour la communication non verbale va se retrouver en 1956 au sein d'un groupe de chercheurs, réuni à Palo Alto, au Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences, à l'initiative de la psychiatre Frieda Fromm-Reichmann. Celle-ci souhaitait creuser la question de l'intuition du clinicien qui intègre dans son diagnostic des éléments de comportements non lexicalisés. C'est ici qu'apparaît un deuxième membre important du collège invisible : l'anthropol [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, École normale supérieure de lettres et sciences humaines, Lyon

Classification

Autres références

«  COMMUNICATION  » est également traité dans :

COMMUNICATION - Communication de masse

  • Écrit par 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 285 mots
  •  • 1 média

Par communication de masse, on entend l'ensemble des techniques contemporaines qui permettent à un acteur social de s'adresser à un public extrêmement nombreux. Les principaux moyens de communication de masse ou mass media sont la presse, l'affiche, le cinéma, la radiodiffusion et la télévisio […] Lire la suite

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

L'évolution qui a marqué les problèmes de la communication dans le monde contemporain s'inscrit dans la terminologie, elle-même reflet de la conceptualisation. En français comme en anglais, tend à se constituer une opposition entre deux sens du mot « communication » : celui de possibilité de passage ou de transport entre deux points (on parle alors de […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

L’anthropologie de la communication s’intéresse aux rapports entre le langage, la culture et la société. Elle emploie les méthodes de l’enquête ethnographique pour étudier les échanges langagiers et, de manière plus générale, les pratiques de communication. Elle envisage le langage comme une ressource culturelle dont les usages sont régis par des norme […] Lire la suite

APHASIE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 983 mots

Ainsi nommée en 1864 par le clinicien Armand Trousseau en opposition au terme aphémie retenu à la même époque par Paul Broca et au terme alalie proposé plusieurs décennies auparavant par Jacques Lordat, l’aphasie est un trouble de la production et (ou) de la compréhension du langage oral et (ou) écrit consécutif à une lésion cérébrale le plus souvent située dans l’hémisphère gauche du cerveau et […] Lire la suite

APPRENTISSAGE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Franck AMADIEU, 
  • André TRICOT
  •  • 1 197 mots

Dans le chapitre « Un nouvel environnement documentaire »  : […] Après l’invention de l’écriture, de l’imprimerie, du cinéma, de la télévision, Internet accroît de façon très importante la quantité de connaissances auxquelles nous pouvons accéder. Pourtant, dans les faits, son apport aux apprentissages est souvent limité. D’une part, des enquêtes révèlent que les usagers d’Internet ne recherchent généralement que des informations qui confirment ce qu’ils saven […] Lire la suite

ASSIMILATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Shmuel Noah EISENSTADT
  •  • 9 369 mots

Dans le chapitre « Caractéristiques principales du processus d'assimilation sociale »  : […] Il y a interaction constante entre les candidats à l'assimilation et la société d'accueil. Pour le candidat, le processus d'assimilation sociale consiste à inscrire, dans une situation nouvelle, le rôle qu'il s'est assigné. Il doit donc passer par des phases successives et étroitement liées les unes aux autres. Premièrement, il lui faut acquérir de nouveaux moyens, apprendre à user de mécanismes […] Lire la suite

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être entendue comme le produit de ce raisonnement (« si Jean a raté son examen, c’est parce qu’il est pare […] Lire la suite

AUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques HOCHMANN
  •  • 3 357 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Troubles de la communication »  : […] La communication non verbale est perturbée, souvent dès la naissance. L'enfant, qui a pu inquiéter ses parents, dans les premiers mois de sa vie, en ne réagissant pas lorsqu'on s'approchait de lui pour le prendre dans les bras, en restant mou (« comme un sac de pommes de terre », disait Kanner) ou, au contraire, hypertonique, en ne regardant pas le visage de sa mère, en ne souriant pas, tarde à d […] Lire la suite

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 659 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les prises en charge d'inspiration cognitive »  : […] Comme ce sont des difficultés de décodage des signaux et de contrôle émotionnel qui entraînent un déficit dans les apprentissages des autistes, les thérapies cognitives cherchent à aider la personne autiste à percevoir et à organiser les informations issues des sens et de l'expérience relationnelle pour lui permettre d'entrer en communication avec les personnes qui l'entourent. La reconstruction […] Lire la suite

BATESON GREGORY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 3 288 mots

Dans le chapitre « La cérémonie du « naven » et l'exercice épistémologique »  : […] À partir de 1927, Gregory Bateson entreprend une série d'enquêtes ethnologiques en Nouvelle-Guinée, entrecoupées de retours à Cambridge. Il passera en tout près de quatre années à étudier les populations de la région du fleuve Sépik et c'est là, autour de Noël 1932, à Amburti, qu'il rencontra le couple d'anthropologues formé par Reo Fortune et Margaret Mead. De cette période naîtra un livre admir […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-28 février 2022 Ukraine – Russie. Intervention militaire russe en Ukraine.

Le 26, l’UE, les États-Unis et le Royaume-Uni annoncent un renforcement supplémentaire de leurs sanctions contre la Russie, en projetant d’exclure de nombreuses banques russes du système international de communication interbancaire SWIFT et de geler les réserves à l’étranger de la Banque centrale russe afin de l’empêcher d’intervenir sur les marchés pour soutenir le rouble, dont le cours s’effondre. […] Lire la suite

4-28 février 2022 Suisse. Annonce de sanctions contre la Russie.

Le gel des avoirs russes dans le pays est exclu, la Suisse souhaitant « garder les portes ouvertes pour faire ce que les autres ne peuvent pas faire : être un canal de communication ». Selon la Banque nationale suisse, les avoirs russes représentaient près de 10,4 milliards de francs suisses (10,1 milliards d’euros) en 2020. Le pays est la principale place de négoce de matières premières (hydrocarbures, céréales) et une importante plaque tournante financière pour les grandes entreprises russes. […] Lire la suite

2-3 février 2022 Allemagne – Russie. Interdiction croisée des chaînes Deutsche Welle et RT.

Le 3 également, le magazine Challenges indique que l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom, ex-CSA) française a ouvert une instruction sur « le traitement de l’information par RT France », à la demande d’associations. En juillet 2019, le régulateur britannique des médias avait condamné RT à une lourde amende pour la diffusion d’émissions enfreignant « l’impartialité requise de la présentation d’informations ». […] Lire la suite

27 janvier 2022 Suisse. Condamnation en appel de Qaasim Illi et Nicolas Blancho.

La Cour d’appel du Tribunal pénal fédéral confirme la condamnation de Qaasim Illi et Nicolas Blancho, respectivement responsable de la communication et président du Conseil central islamique suisse (CCIS), pour infraction à la loi interdisant les organisations Al-Qaida et État islamique (EI), à la suite de la publication et de la promotion de vidéos de propagande islamiste. […] Lire la suite

13 décembre 2021 Suisse. Classement sans suite de l'enquête pour blanchiment contre l'ancien roi Juan Carlos.

La banque Mirabaud est condamnée à une amende de 50 000 francs suisses (48 000 euros) pour ne pas avoir saisi le Bureau de communication en matière de blanchiment […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves WINKIN, « COMMUNICATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/communication/