ASSIMILATION SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'assimilation sociale est le processus par lequel un ensemble d'individus, habituellement une « minorité », et/ou un groupe d'immigrants se fond dans un nouveau cadre social, plus large, qu'il s'agisse d'un groupe plus important, d'une région ou de l'ensemble d'une société.

On est conduit ainsi à analyser le mécanisme d'adaptation des nouveaux venus et leur prise de conscience sociale, ainsi que leur intégration au sein d'institutions nouvelles.

Beaucoup de sociologues ont voulu trouver les meilleurs indices d'assimilation de ces groupes dans leur disparition totale, ce qui implique la renonciation à leur culture d'origine, la mise au pas de leur personnalité et leur atomisation au sein de la société qui les absorbe.

Cependant, dans la plupart des cas, l'assimilation n'entraîne pas une disparition aussi totale. On voit alors apparaître des structures diverses qui permettent au groupe candidat à l'assimilation de conserver certains traits caractéristiques et, en même temps, de jouer un rôle nouveau au sein de la société qui l'absorbe, tout en s'identifiant de plus en plus avec elle.

Bien souvent toutefois, il se produit au cours de ce processus diverses manifestations, d'inadéquation d'abord, de tensions sociales ensuite.

L'étude de l'assimilation sociale ressortit à la sociologie, à l'anthropologie, à la psychologie collective. Elle examine les divers stades de transformation des groupes nouveau venus, les conflits qui peuvent résulter de leur arrivée, la réussite ou l'échec de ces tentatives et les conséquences variées de ce phénomène dans les différents types de société.

On désignera ces groupes par le terme de « candidats à l'assimilation » ou « candidats », ou encore « nouveaux venus ». On désignera par l'expression « société d'accueil » le cadre à l'intérieur duquel ils vont s'intégrer.

Caractéristiques principales du processus d'assimilation sociale

Il y a interaction constante entre les candidats à l'assimilation et la société d'accueil. Pour le candidat, le processus d'assimilation sociale consiste à inscrire, dans une situation nouvelle, le rôle qu'il s'est assigné. Il doit donc passer par des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ASSIMILATION SOCIALE  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le pouvoir d'assimilation »  : […] L'assimilation se fait rapidement pour ceux qui trouvent un métier. Au Canada, 57 p. 100 des habitants reconnaissent l'anglais comme leur langue maternelle, 67 p. 100 comme la seule langue officielle et, comme on compte, en outre, 13 p. 100 de bilingues, on peut estimer que 80 p. 100 des Canadiens savent l'anglais. La fierté d'appartenir à un monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_13024

CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christian TOPALOV
  •  • 3 208 mots

Dans le chapitre « Les grandes enquêtes sur Chicago »  : […] des interactions sociales, qui comprenait quatre phases : la concurrence, le conflit, l'ajustement et l'assimilation. Si l'assimilation était à ses yeux souhaitable et probable, certains de ses élèves, comme l'afro-américain Franklin Frazier (1894-1962) observaient plutôt un développement séparé des noirs et l'apparition d'une conscience de race […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-chicago-sociologie/#i_13024

COMMUNAUTÉ

  • Écrit par 
  • Stéphanie MOREL
  •  • 1 424 mots

Dans le chapitre « Communauté et citoyenneté »  : […] patries » pour encenser la « grande patrie », à la fois diverse et unique ; ou encore la prise en charge institutionnelle dans les années 1970 de la « scolarisation des enfants de migrants » au travers de structures différentialistes inédites. De l'assimilation à l'intégration, la politique française, en rappelant régulièrement sa préférence pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute/#i_13024

INTÉGRATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Gilles FERREOL
  •  • 1 272 mots

précaires ou transitoires débouchant sur un état de relatif équilibre ; à plus long terme, l'assimilation, définie comme « processus d'interpénétration et de fusion, progressif et irréversible » et conduisant au melting-pot, sorte de « creuset » fait d'échanges ou d'emprunts, de syncrétismes ou de métissages et dans lequel cohabitent des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/integration-sociologie/#i_13024

IRAN - Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 913 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Une mosaïque de cultures cimentées par une commune appartenance nationale »  : […] à l'égard de l'Iran lors de la longue guerre dont leur territoire a été le théâtre. Face à ces diverses minorités, les régimes pahlavi et islamique ont tous deux poursuivi une politique d'assimilation mais selon des modalités bien différentes : pour le shah, la langue persane était le vecteur principal de l'unification du peuple iranien ; depuis l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-societe-et-cultures/#i_13024

PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE

  • Écrit par 
  • Serge GUIMOND
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « La psychologie interculturelle »  : […] et donc se caractérise par la valorisation simultanée de deux appartenances culturelles. L’assimilation se distingue par une réponse négative à la première question et une réponse positive à la deuxième. La séparation correspond, à l’inverse, au désir de conserver son identité culturelle d’origine, mais sans rechercher de contact avec la nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-interculturelle/#i_13024

TRIBALISME

  • Écrit par 
  • Jean COPANS
  •  • 4 411 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les tribalismes originels »  : […] et sociales. Cette situation montre clairement qu'on devient nupé ; l'assimilation culturelle débouche sur l'assimilation tribale : « Le concept de la culture tribale est devenu celui d'une culture résidant en une unité politique qui délibérément, consciemment, s'élargit. » La sous-tribu n'étant pas une tribu en réduction, elle possède les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribalisme/#i_13024

WIRTH LOUIS (1897-1952)

  • Écrit par 
  • Yves GRAFMEYER
  •  • 681 mots

Né dans une famille de juifs ruraux de Rhénanie, Louis Wirth émigre aux États-Unis à l'âge de quatorze ans. Il suit à l'université de Chicago les enseignements de Thomas, Park et Burgess, et rédige en 1925 sa thèse (The Ghetto) qui devient un classique de la sociologie américaine. Dans le sillage de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-wirth/#i_13024

Voir aussi

Pour citer l’article

Shmuel Noah EISENSTADT, « ASSIMILATION SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/assimilation-sociale/