COMA

Médias de l’article

Altérations de la conscience

Altérations de la conscience
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Altération de la conscience et du métabolisme cérébral

Altération de la conscience et du métabolisme cérébral
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Cerveau humain et états de conscience

Cerveau humain et états de conscience
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les états de conscience : définition clinique

La conscience représente l'ensemble des sentiments et des pensées d'une personne et comprend la connaissance de sa propre existence, ses sensations, la perception et l'interprétation de son environnement et de son monde intérieur. En pratique, on peut évaluer le contenu de la conscience du monde extérieur en analysant les gestes moteurs volontaires et reproductibles exécutés en réponse aux ordres simples.

Pour le clinicien, la conscience nécessite à la fois l'éveil et la perception consciente du monde extérieur.

Tout comme la conscience, qui représente un continuum d'états, l'éveil présente un continuum de comportements, du sommeil profond à l'éveil total. Ce n'est pas non plus un mécanisme de tout ou rien : même durant le sommeil, nous restons sensibles au monde environnant, et une stimulation extérieure intense, inattendue ou nouvelle peut nous éveiller. Un patient est considéré en état d'éveil quand il ouvre spontanément les yeux pendant des périodes prolongées (plus d'une dizaine de minutes). Pour le médecin, la vigilance (ou l'état d'éveil) peut donc être évaluée par l'évidence de l'ouverture des yeux.

Une diminution de la vigilance peut empêcher l'exploration du contenu de la conscience. Cependant, le niveau de conscience peut être diminué (état de conscience minimal ou état confusionnel) ou nul (état végétatif) sans que la vigilance soit affectée.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  COMA  » est également traité dans :

ALCOOLISME

  • Écrit par 
  • Marie CHOQUET, 
  • Michel CRAPLET, 
  • Henri PÉQUIGNOT, 
  • Alain RIGAUD, 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 10 034 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Effets neuro-psychiques »  : […] forte, un tableau confusionnel devient évident, accompagné de signes neurologiques, et en particulier de déséquilibre qui marque l'atteinte des structures cérébelleuses. Enfin, au-delà de 4 à 5 g/l, c'est le coma qui risque d'être mortel, comme tous les comas toxiques, si des mesures adéquates de réanimation ne sont pas prises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcoolisme/#i_16526

DIABÈTE

  • Écrit par 
  • Éric RENARD
  •  • 8 160 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Complications métaboliques aiguës du diabète sucré »  : […] Le coma dit hyperosmolaire est beaucoup plus rare et atteint le diabétique de type 2 âgé et affaibli. Cet état résulte d'une insuffisance de compensation hydrique lors d'un épisode fébrile ou de pertes digestives (diarrhée, vomissements), ou lors d'une exposition à la chaleur, chez un diabétique mal équilibré ou méconnu. La déshydratation globale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diabete/#i_16526

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 673 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Modalités évolutives des hépatites virales »  : […] aiguë du foie ou ictère grave) qui, le plus souvent, évolue en quelques jours vers le coma et la mort ; le virus B est responsable des deux tiers de ces cas. De nombreuses tentatives thérapeutiques ont été faites à son propos : corticoïdes à hautes doses, exsanguino-transfusions, circulation croisée avec un humain à foie sain, un singe ou encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_16526

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 240 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Étiologie toxique et étiologie métabolique »  : […] Parmi les toxiques, il en est certains qui sont susceptibles d'entraîner le coma et la mort ; devant tout coma dont la cause n'apparaît pas évidente, il faut y penser de façon systématique. Nous citerons les plus fréquents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_16526

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 054 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Étapes cliniques et anatomophysiologiques »  : […] Au cours de l'épidémie d'encéphalite qui envahit l'Autriche à la fin de la Première Guerre mondiale, certains malades restaient dans un état de léthargie ou de coma, tandis que d'autres ne dormaient pas pendant plusieurs jours avant de mourir. L'examen de leur cerveau permit à un neurologue viennois, d'origine grecque, Constantin von Economo, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_16526

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 603 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La définition de la mort »  : […] ou d'accidents cérébraux grâce aux méthodes de réanimation évoluent dans certains cas vers un état de « coma dépassé », état caractérisé par une disparition définitive de toute activité cérébrale, malgré la persistance pendant un certain temps de la circulation sanguine et des battements cardiaques. Bien que ces sujets ne répondent pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_16526

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri LABORIT, Geneviève LABORIT, Steven LAUREYS, Marie-Elisabeth FAYMONVILLE, Pierre MAQUET, « COMA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/coma/