DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bien que la notion de devenir, connaturelle à l'esprit humain, n'ait pas manqué, dans l'Antiquité même, d'être appliquée aux espèces vivantes – notamment par Anaximandre de Milet (vie s. av. J.-C.) et par quelques Pères de l'Église, tel saint Augustin –, le fixisme a constitué pendant des siècles la pensée officielle ; il se fondait aussi bien sur l'autorité d'Aristote et de la scolastique que sur le souci de défendre la lettre du récit biblique de la Genèse.

C'est l'année même de la naissance de Darwin que l'évolutionnisme fit une percée éclatante avec l'ouvrage de Lamarck, La Philosophie zoologique ; mais le lamarckisme, plus théorique et prophétique que véritablement explicatif, se trouva vite en butte aux critiques de nombreux savants, parmi lesquels se détache Cuvier.

Le génie de Darwin allait cependant réussir à démontrer le fait de l'évolution biologique ; l'auteur de L'Origine des espèces est donc à juste titre considéré comme le fondateur du transformisme, théorie qui, malgré les remous qu'elle devait susciter, revêt une signification décisive pour la pensée contemporaine et lui fournit un de ses concepts clés.

La genèse d'une vocation

Le naturaliste anglais Charles Robert Darwin fut l'un des biologistes les plus éminents de tous les temps. Il imposa la notion d'évolution biologique, en mettant en lumière l'un de ses mécanismes essentiels, la sélection naturelle ; ses œuvres, et notamment L'Origine des espèces, ont inauguré une ère nouvelle de la pensée humaine.

Darwin, né en 1809 à Shrewsbury, dans le Shropshire, était le petit-fils d'Erasme Darwin, médecin, physiologiste et poète, resté célèbre pour une Zoonomie (Zoonomia) où certains ont cru déceler l'idée d'une transformation des espèces. Il fréquenta l'école de Shrewsbury et s'intéressa à des collections variées (coquilles, médailles, sceaux, franchises postales, plantes, minéraux), au jardinage, à l'entomologie, à l'ornithologie, à la poésie et à la peinture de paysages, mais surtout à la chimie expérimentale et à la pratique [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Charles Darwin

Charles Darwin
Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

photographie

Thomas Henry Huxley

Thomas Henry Huxley
Crédits : Hulton Getty

photographie





Écrit par :

  • : ancien professeur à la faculté des sciences de Paris, ancien directeur du laboratoire de génétique évolutive et de biométrie du C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)  » est également traité dans :

DARWIN (C. R.) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 405 mots

1809 Naissance, le 12 février, de Charles Robert Darwin à Shrewsbury dans le Shropshire en Angleterre. Cette même année paraît la Philosophie zoologique de Lamarck.1825-1827 Il suit des études de médecine à l'université d'Édimbourg.1828-1831 Il poursu […] Lire la suite

L'ORIGINE DES ESPÈCES (C. Darwin)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 265 mots
  •  • 1 média

C'est en 1859, dans L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie (On The Origin of Species by Means of Natural Selection, or The Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life), que le naturaliste anglais Charles Darwin ( […] Lire la suite

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les fossiles, marqueurs du temps »  : […] Pour les chrétiens, l’histoire prenait un nouveau sens de suite ordonnée, et non plus de séquence quasiment aléatoire d’événements. Le changement fut particulièrement bien illustré par la première chronologie « universelle » que l’évêque Eusèbe de Césarée (~265-av. 341) établit par le biais d’habiles rapprochements effectués entre systèmes chronologiques différents : ceux des Romains et des Grecs […] Lire la suite

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des Angiospermes »  : […] L’origine des Angiospermes est l’un des axes de recherche les plus complexes et passionnants en biologie évolutive. Il comporte de nombreuses facettes. Déjà au xix e  siècle, Darwin avait qualifié d’abominable mystère l’apparition soudaine des Angiospermes au Crétacé et la diversification rapide qui suivit pour conduire à la diversité actuelle du groupe. Les progrès effectués, tant sur le plan ph […] Lire la suite

AUXINES

  • Écrit par 
  • Catherine PERROT-RECHENMANN
  •  • 4 999 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Origine et découverte »  : […] Les premières observations suggérant la présence d'une substance chimique modifiant la croissance de la plante en réponse à un éclairement unilatéral datent de la fin du xix e  siècle. Charles Darwin (1809-1882) et son fils Francis (1848-1925) publient en 1881, dans The Power of Movement in Plants , le fruit de leurs observations et de leurs expériences sur les coléoptiles de Phalaris canariens […] Lire la suite

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La biogéographie dispersaliste »  : […] Pour expliquer la répartition des êtres vivants à la surface de la Terre, l'école dispersaliste, encore appelée dispersionniste, considère que les biotes d'un biotope sont le produit de la dispersion des espèces à partir d'un centre d'origine. Elle prend sa source au xviii e  siècle, avec les idées de Carl von Linné et de Georges Buffon, puis s'affirme avec celles de Charles Darwin et d'Alfred W […] Lire la suite

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 845 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Linné à Darwin »  : […] Le xviii e  siècle est marqué par un événement majeur dans l'histoire de la botanique et, plus généralement, de la biologie : l'invention du système de nomenclature binominale par le naturaliste suédois Carl von Linné. Dans son ouvrage Species Plantarum , publié en 1753, celui-ci propose de nommer chaque espèce de plante selon un système simple : le nom de genre commençant par une majuscule (pa […] Lire la suite

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La question de l'espèce »  : […] Créationniste et fixiste, Linné est convaincu que les espèces sont des réalités objectives existant dans la nature. Elles ont été créées par Dieu avec des caractères morphologiques permettant de les distinguer et donc de les classer. Aucune n'a disparu depuis le moment de la Création, mais aussi aucune espèce nouvelle n'est apparue. En dépit de son attachement à l'idée d'une nature continue, Buff […] Lire la suite

COMPORTEMENT ANIMAL - Comportement reproducteur

  • Écrit par 
  • Marc THÉRY
  •  • 3 827 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la sélection naturelle à la sélection sexuelle »  : […] Dans les années 1870, c'est Charles Darwin qui a développé le concept de sélection sexuelle pour expliquer l'évolution de certains traits dimorphiques qui sont le plus souvent uniquement présents chez les mâles, comme la traîne du paon. Pour la plupart, ces traits morphologiques ne procurent à leurs porteurs aucun avantage en termes de survie des individus ou de défense contre les prédateurs, mai […] Lire la suite

DARWINISME

  • Écrit par 
  • Dominique GUILLO, 
  • Thierry HOQUET
  •  • 5 494 mots

Le darwinisme est le nom d'un paradigme clé en biologie, formulé par le naturaliste anglais Charles Robert Darwin (1809-1882), autour duquel gravite encore aujourd'hui l'ensemble des théories sur l'évolution du vivant, que ce soit pour le prolonger, l'infléchir ou le rejeter. Servant de cadre général à la compréhension de l'histoire des organismes, ce terme signifie, pris dans son sens le plus gé […] Lire la suite

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du sens philosophique au sens biologique de la notion d'espèce »  : […] Le terme espèce hérite d'une imposante tradition philosophique qui remonte à l'Antiquité et qui a lourdement pesé sur sa définition en biologie. On peut distinguer historiquement trois grandes étapes aboutissant aux conceptions et controverses biologiques modernes. Le mot species (qui a donné espèce en français) est la traduction latine que Cicéron a proposée du terme grec eidos , peut-être le te […] Lire la suite

ÉTHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Odile PETIT
  •  • 2 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la théorie de l'évolution à l'émergence de l'éthologie »  : […] On ne peut envisager l'épistémologie de l'éthologie sans remonter aux tenants du transformisme et à Charles Darwin (1809-1882) puisque les notions d' évolution des espèces et de leurs comportements sont intimement liées (cf. encadré). Ses observations, notamment aux îles Galápagos, l'avaient convaincu de la variabilité des espèces. Il rapprocha cette variabilité de celle que l'on observe chez les […] Lire la suite

EUGÉNISME

  • Écrit par 
  • André PICHOT, 
  • Jacques TESTART
  • , Universalis
  •  • 4 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un produit idéologique du XIXe siècle »  : […] Au xix e  siècle, l'urbanisation et la prolétarisation inhérentes à la révolution industrielle avaient multiplié différents maux tenant à la paupérisation de certaines couches de la population, à leur rassemblement et leur promiscuité dans de mauvaises conditions d'hygiène au sein des villes. D'où un accroissement (mais aussi une plus forte visibilité, du fait de leur concentration) des maladies […] Lire la suite

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Darwin et la sélection naturelle  »  : […] Si Charles Darwin (1809-1882) n'est pas le créateur de la théorie de l'évolution, il n'est pas anormal que son nom lui soit indissociablement lié, dans la mesure où la publication de son ouvrage majeur, De l'origine des espèces (1 re  éd. 1859), connaît un très fort retentissement ; en quelques années, une large majorité des milieux scientifiques se « convertissent » à cette hypothèse. Un aspect […] Lire la suite

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 775 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évolutionnisme radical »  : […] C'est à partir de la publication par Darwin de son ouvrage sur l'évolution des espèces (1859) que se sont développées sous leur forme la plus systématique les études postulant une succession universelle d'étapes régies par un déterminisme rigoureux dans l'histoire de l'humanité. Nombreux sont les travaux qui ont illustré ce mouvement de pensée dans la sociologie et l'anthropologie. Ce sont ceux d […] Lire la suite

FINALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond RUYER
  •  • 6 602 mots

Dans le chapitre « Le triage machinal »  : […] C'est une « sélection sans sélecteur ». La sélection naturelle darwinienne, à la différence du triage démocritéen, peut être explicative, dans tel cas précis et quand on peut identifier un sélecteur « conscient » (par exemple, les insectes pour l'évolution des plantes entomophiles). Les insectes, dans cet exemple, jouent le rôle de l'homme choisissant dans la production semi-fortuite d'un animal, […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les révolutions scientifiques »  : […] Les progrès techniques qui étaient au cœur de la révolution industrielle contribuèrent, par ailleurs, à bouleverser profondément les croyances et les représentations des Français. Le cas des moyens de transport est particulièrement remarquable. La navigation à vapeur et le chemin de fer jouèrent ainsi un rôle décisif dans la diffusion de l'impression selon laquelle l'inconnu allait disparaître du […] Lire la suite

GENERELLE MORPHOLOGIE DER ORGANISMEN (E. Haeckel)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 137 mots
  •  • 1 média

Sept ans après l’ Origine des espèces (1859) du naturaliste anglais Charles Darwin, la publication par l’Allemand Ernst Haeckel (1834-1919) de la Generelle Morphologie der Organismen . Allgemeine Grundzüge der organischen Formen-Wissenschaft , mechanisch begründet durch die von Charles Darwin reformirte Descendenz-Theorie (« Morphologie générale des organismes. Principes généraux de la […] Lire la suite

HISTOIRE DE L'ÉTHOLOGIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 991 mots

1854 Isidore Geoffroy Saint-Hilaire utilise pour la première fois le terme « éthologie » dans son sens actuel (étude comparative du comportement animal) pour désigner les descriptions des mœurs des animaux telles qu'elles ont été faites par Aristote, Buffon, Réaumur, G. Leroy ou Lamarck. 1859 Dans L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle, ou la Préservation des races favorisées […] Lire la suite

Pour citer l’article

Charles BOCQUET, « DARWIN CHARLES ROBERT - (1809-1882) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-darwin/