L'ORIGINE DES ESPÈCES, Charles Darwin

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est en 1859, dans L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie (On The Origin of Species by Means of Natural Selection, or The Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life), que le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882) expose sa théorie de l'évolution. Sa démonstration repose sur un double constat. Tous les êtres vivants, explique-t-il, sont susceptibles de variations individuelles accidentelles liées à l'usage ou au non-usage de tel ou tel organe, ou aux conditions extérieures (climat, nourriture, etc.) dans lesquelles ils sont placés. Dans le même temps, la multiplication des espèces à la surface du globe entraîne une véritable lutte pour l'existence. Dès lors, assure Darwin, certains individus présentent des variations qui les avantagent dans cette lutte et qu'ils vont transmettre à leur descendance. C'est ce qu'il appelle la sélection naturelle. L'action de celle-ci sur une longue durée permet la divergence des caractères et donc la formation d'espèces nouvelles. À l'inverse, la sélection naturelle détermine l'extinction des formes les moins perfectionnées. Dans de nombreux cas, une sélection sexuelle, qui assure aux mâles les mieux adaptés un plus grand nombre de descendants, s'ajoute à elle. La théorie darwinienne, constamment retravaillée, constitue aujourd'hui encore le cadre général des recherches menées par les biologistes.

Charles Darwin

photographie : Charles Darwin

photographie

Le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882), auteur de L'Origine des espèces, a développé les théories de la sélection naturelle et de l'évolution. 

Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

Afficher

—  Pascal DURIS

Écrit par :

  • : professeur en histoire des sciences, université de Bordeaux

Classification

Autres références

«  L'ORIGINE DES ESPÈCES, Charles Darwin  » est également traité dans :

DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Universalis
  •  • 3 130 mots
  •  • 2 médias

Bien que la notion de devenir, connaturelle à l'esprit humain, n'ait pas manqué, dans l'Antiquité même, d'être appliquée aux espèces vivantes – notamment par Anaximandre de Milet ( vi e  s. av. J.-C.) et par quelques Pères de l'Église, tel saint Augustin –, le fixisme a constitué pendant des siècles la pensée officielle ; il se fondait aussi bien sur l'autorité d'Aristote et de la scolastique que […] Lire la suite

DARWINISME

  • Écrit par 
  • Dominique GUILLO, 
  • Thierry HOQUET
  •  • 5 494 mots

Dans le chapitre « Constitution du darwinisme  »  : […] Cette vision du darwinisme, en particulier dans son opposition au lamarckisme, s'est constituée à partir de différentes lectures de l'œuvre de Darwin. En 1889, Alfred Russel Wallace (1823-1913), souvent considéré comme le co-découvreur de la sélection naturelle, écrit une vaste synthèse intitulée Darwinism dans laquelle il donne sa propre compréhension des mécanismes de l'évolution ou « descenda […] Lire la suite

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du sens philosophique au sens biologique de la notion d'espèce »  : […] Le terme espèce hérite d'une imposante tradition philosophique qui remonte à l'Antiquité et qui a lourdement pesé sur sa définition en biologie. On peut distinguer historiquement trois grandes étapes aboutissant aux conceptions et controverses biologiques modernes. Le mot species (qui a donné espèce en français) est la traduction latine que Cicéron a proposée du terme grec eidos , peut-être le te […] Lire la suite

EUGÉNISME

  • Écrit par 
  • André PICHOT, 
  • Jacques TESTART
  • , Universalis
  •  • 4 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un produit idéologique du XIXe siècle »  : […] Au xix e  siècle, l'urbanisation et la prolétarisation inhérentes à la révolution industrielle avaient multiplié différents maux tenant à la paupérisation de certaines couches de la population, à leur rassemblement et leur promiscuité dans de mauvaises conditions d'hygiène au sein des villes. D'où un accroissement (mais aussi une plus forte visibilité, du fait de leur concentration) des maladies […] Lire la suite

LA DESCENDANCE DE L'HOMME ET LA SÉLECTION SEXUELLE, Charles Darwin

  • Écrit par 
  • Thierry HOQUET
  •  • 1 424 mots
  •  • 1 média

Lorsque paraît, le 24 février 1871, La D escendance de l 'homme et la sélection sexuelle ( The De scent of Man, and Selection in R elation to S ex   ; traduction française parue en 1872), le naturaliste britannique Charles Darwin (1809-1882) est déjà célèbre à travers ses nombreux ouvrages scientifiques, dont   L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des « ra […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Condamnation de Dieudonné M’Bala M’Bala. 5 juillet 2019

de la plume sont également condamnées. Les espèces, d’un montant total de plus de 670 000 euros, saisies en janvier 2014 lors d’une perquisition à l’origine des poursuites, sont confisquées. Les sommes détournées s’élèvent à plus de 1 million d’euros. Dieudonné M’Bala M’Bala a déjà été condamné à de nombreuses reprises dans des affaires fiscales, ainsi que pour antisémitisme et incitation à la haine et à la discrimination raciales. […] Lire la suite

France. Polémique autour de l'affaire des voyages de Jacques Chirac. 2-25 juillet 2001

, il affirme que nombre d'entre eux ne peuvent lui être attribués. Il précise que les factures ont été payées avec des « indemnités personnelles » – dont il ne précise pas l'origine – et non avec « un reliquat de fonds secrets »; il justifie les règlements en espèces par « des raisons de discrétion […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pascal DURIS, « L'ORIGINE DES ESPÈCES, Charles Darwin », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/l-origine-des-especes/