REIMS CATHÉDRALE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cathédrale gothique Notre-Dame de Reims (Marne), de 139 mètres de longueur, de 49,5 mètres de largeur au niveau du transept et de 38 mètres de hauteur, est érigée à partir de 1211 par l’archévêque Aubry de Humbert (1207-1218) à la suite de la destruction du bâtiment précédent dans un incendie survenu un an auparavant, le 6 mai 1210. Grâce à une organisation rigoureuse du chantier, qui fait appel aux méthodes de standardisation et de préfabrication des matériaux, les travaux sont menés avec célérité durant la première moitié du xiiie siècle en dépit d’arrêts multiples, notamment en 1233, à cause de tensions relatives au financement du chantier. En 1221, la chapelle d’axe du chevet est livrée au culte. En 1241, les chanoines prennent possession du chœur liturgique placé dans les dernière travées de la nef. La façade occidentale est élevée à partir de 1252. Les tours qui la surplombent sont, quant à elles, érigées durant les xive et xve siècles et restent inachevées, à l’instar des tours du transept toujours privées de leurs flèches.

Cathédrale de Reims

Dessin : Cathédrale de Reims

La cathédrale de Reims, XIIIe siècle (d'après H. Reinhardt, « La Cathédrale de Reims », Paris, 1962). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Entre le sacre de Louis le Pieux en 816 et celui de Charles X en 1825, trente-trois rois de France ont été couronnés dans cette cathédrale, ce qui en fait un lieu de mémoire et d’identité nationale aussi important que la basilique de Saint-Denis.

Inspiré de la cathédrale de Chartres, le plan du monument se compose d’une nef à bas-côtés simples ouverte sur un transept ceint de collatéraux. Ce dernier fait la transition vers un chevet à chapelles rayonnantes dont la chapelle axiale – comme on le voit à Saint-Remi de Reims – est plus profonde que les voisines. L’élévation à trois niveaux (grandes arcades, triforium et fenêtres hautes) prend également modèle sur les cathédrales de Chartres et de Soissons. Des différences apparaissent toutefois avec la volonté de souligner les degrés, notamment par le recours à un décor proéminent et enveloppant. Celui-ci forme une frise discontinue au niveau des chapiteaux des grandes arcades. Enfin, les fenêtres hautes sont dissociées de la maçonnerie – fenêtres châssis – et leurs remplages sont amincis au profit d’un accroissement de la surface vitrée. Cette quête de lumière est également l’un des traits majeurs de la cathédrale comme l’indiquent l’ajourement des tympans des portails occidentaux, l’élision du mur de fond du triforium et des écoinçons de la rose de la même façade.

Cathédrale de Reims, la nef

Photographie : Cathédrale de Reims, la nef

La nef de la cathédrale Notre-Dame de Reims (XIIIe siècle), en France. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Cathédrale de Reims, le portail

Photographie : Cathédrale de Reims, le portail

Cathédrale Notre-Dame, Reims (Marne), le portail, XIIIe siècle. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

À l’extérieur, au niveau du chevet, les lignes horizontales sont accentuées par les balustrades monumentales des chapelles et des parties hautes. Toutefois, les arcs-boutants effilés accusent la verticalité de l’édifice. Investis comme de véritables objets de décor, ils sont ornés d’anges, de colonnes et de pinacles monumentaux. La sculpture envahit également les contreforts, les tabernacles, les portails et le revers de la façade occidentale, faisant de cette cathédrale l’une des œuvres les plus ornées de l’Europe médiévale. Le décor peint, les vitraux, le jubé et le tour de chœur, détruits entre le xviiie et le xxe siècle, doivent être restitués par la pensée pour donner sens et cohérence au monument.

Cathédrale de Reims, le chevet

Photographie : Cathédrale de Reims, le chevet

Cathédrale Notre-Dame, Reims (Marne), XIIIe siècle, le chevet. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La cathédrale Notre-Dame de Reims est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O. depuis 1991.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Cathédrale de Reims

Cathédrale de Reims
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cathédrale de Reims, la nef

Cathédrale de Reims, la nef
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Cathédrale de Reims, le portail

Cathédrale de Reims, le portail
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cathédrale de Reims, le chevet

Cathédrale de Reims, le chevet
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  REIMS CATHÉDRALE DE  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 577 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La formation et le statut de l'architecte au Moyen Âge »  : […] De nombreux manuscrits du Moyen Âge appellent Dieu l'Architecte de l'Univers. Quelle preuve éclatante de la valeur intrinsèque qui s'attachait alors à l'art de concevoir un édifice et de l'élever ! Toutefois, la profession d'architecte est restée longtemps anonyme, régie par des règles, certes, mais laissant dans l'ombre les individualités. Rares sont au haut Moyen Âge les architectes dont les no […] Lire la suite

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 852 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] La nouvelle esthétique s'impose en sculpture comme elle s'était imposée en architecture, sur les mêmes chantiers : à Bourges, au jubé et au portail central ; à Auxerre, à la façade occidentale ; à Amiens, au portail de la Vierge dorée ; à Reims, de façon diffuse. Les artistes novateurs travaillent côte à côte avec les artistes plus traditionnels, ce qui produit sur le même chantier des distorsion […] Lire la suite

Pour citer l’article

Arnaud TIMBERT, « REIMS CATHÉDRALE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-reims/