CATACOMBES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les principales catacombes de Rome

Parmi les soixante catacombes jusqu'ici redécouvertes à Rome, quelques-unes comptent parmi les plus importantes pour la connaissance de la société urbaine et de la communauté chrétienne aux iiie et ive siècles. C'est, comme on l'a vu, à la zone hors les murs de la voie Appienne qu'appartiennent les catacombes qui accueillirent le plus grand nombre de défunts. Celle de Saint-Calixte est la première que l'on rencontre sur la voie Appienne en sortant de la ville. C'est là que furent enterrés seize des papes des iiie et ive siècles, en différents endroits du complexe cémétérial, mais surtout dans la crypte des Papes qui en constitue le cœur.

Après Saint-Calixte, le long de la voie Appienne, vient la catacombe de Saint-Sébastien où furent vénérés, à partir du milieu du iiie siècle, les apôtres Pierre et Paul, probablement autour de reliques de leurs corps transportées ici depuis leurs tombes du Vatican et de la voie d'Ostie.

À proximité de Saint-Calixte, le long de la voie Ardéatine, se trouve la catacombe de Domitille : deuxième cimetière chrétien de Rome, elle permet de comprendre, mieux qu'ailleurs, la genèse et le développement d'un vaste réseau souterrain homogène de galeries (près de quinze kilomètres), à partir de sept hypogées distincts, nés au iiie siècle.

La dernière catacombe découverte à Rome, en 1956, est située sur la voie Latine. Ce petit cimetière privé, richement orné de peintures, constitue le vestige le plus complet de l'art chrétien du ive siècle.

La catacombe des saints Marcellin et Pierre, creusée dans une propriété impériale et au-dessus de laquelle Hélène, mère de l'empereur Constantin, avait fait construire son mausolée, se situe sur la voie Labicane. La richesse des peintures de cette catacombe en fait l'une des plus importantes de Rome pour la connaissance de l'iconographie chrétienne des iiie et ive siècles.

La catacombe la plus célèbre de la voie Tiburtine e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : chargé de recherche au C.N.R.S., professeur à l'Institut pontifical d'archéologie chrétienne (Rome)

Classification

Autres références

«  CATACOMBES  » est également traité dans :

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 294 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Institutions et société »  : […] L'Empire, sans connaître de mutation brutale, se transforme à partir du iii e  siècle. Certes, l'unité du « monde romain » ( orbis romanus ) subsiste en principe jusqu'à l'époque de Justinien, au vi e siècle (les Byzantins garderont toujours le nom de Romaioi ), mais, en pratique, l'Empire connaît des divisions, dues soit à des usurpations (cas des Empires « gaulois » et « palmyrénien » au iii e […] Lire la suite

FÉVRIER PAUL-ALBERT (1931-1991)

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 1 248 mots

Professeur d'histoire romaine à l'université de Provence, mais aussi vice-président de l'Inventaire général des richesses artistiques au ministère de la Culture (véritable président en l'absence du ministre), animateur de multiples entreprises dans le domaine de l'Antiquité tardive, président obligé des séances de congrès, Paul-Albert était depuis longtemps une « star », capable de déclarations i […] Lire la suite

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les catacombes »  : […] Les débuts de l'art chrétien que nous connaissons remontent à la fin du ii e et au début du iii e  siècle. On trouve quelques peintures funéraires dans les diverses catacombes du sous-sol romain, ces cimetières chrétiens qui étaient de vraies cités souterraines (outre Rome, on en trouve à Naples, en Sicile, à Malte, en Tunisie et en Égypte). Les premières représentations pariétales assimilent l' […] Lire la suite

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les rapports entre l'art chrétien et l'art juif »  : […] La prédominance des scènes de l'Ancien Testament dans le premier répertoire de la peinture et de la sculpture funéraire chrétienne, la richesse de l'illustration vétérotestamentaire des plus anciens manuscrits connus (notamment la Bible de Quedlinburg, Itala, fin du iv e  siècle ; la Genèse de Cotton et celle de Vienne, v e - vi e  siècle ; le Pentateuque d'Ashburnham, vii e  siècle) ainsi qu'une […] Lire la suite

TORLONIA VILLA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 269 mots

Dernière des trois grandes catacombes découvertes à Rome, la villa Torlonia renferme un grand nombre d'épitaphes marquées du chandelier, signe de reconnaissance de la plupart des sépultures juives. Comme la catacombe de Monteverde, la plus ancienne des trois, sa décoration se compose d'éléments exclusivement juifs. Au centre du plafond, un chandelier aux dimensions gigantesques couvre la salle. Au […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe PERGOLA, « CATACOMBES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/catacombes/