CANZONE, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La canzone (littéralement, « chanson », en italien ; on trouve canzona et canzon) est un genre de musique instrumentale italienne populaire aux xvie et xviie siècles. Dans la musique des xviiie et xixe siècles, canzone désigne en revanche une chanson lyrique ou une pièce instrumentale proche de la chanson.

Au xive siècle, l'érudit, poète et humaniste Pétrarque utilise fréquemment la forme poétique de la canzone. Deux siècles plus tard, les compositeurs de madrigaux reprennent souvent les paroles des canzoni dans leurs œuvres. À la fin du xvie siècle, le terme canzone – ou son diminutif canzonetta – s'applique à des chansons polyphoniques dont la musique et les paroles sont plus légères que celles du madrigal, comme en témoignent les canzoni villanesche (« chansons rustiques »), populaires au milieu du xvie siècle.

La canzone instrumentale tire sa forme de la chanson polyphonique française, connue en Italie sous le nom de canzon(a) (alla) francese. Beaucoup des premières canzoni sont à l'origine des arrangements instrumentaux de chansons, présentant tour à tour des sections polyphoniques et homophoniques (reposant sur des accords). Le motif d'ouverture consiste traditionnellement en une note longue suivie de deux notes courtes de même hauteur. Bien que l'Italie demeure le principal foyer de la canzone, cette forme se diffuse à l'étranger, notamment en Allemagne.

À la fin du xvie siècle, deux variantes apparaissent : les canzoni pour clavier et les canzoni pour ensemble instrumental. Les premières sont plus nettement polyphoniques et, par leur traitement fréquent d'un thème unique, annoncent la fugue. Le terme canzone fut d'ailleurs souvent utilisé comme synonyme de « fugue » en Allemagne au début du xviie siècle. Parmi les principaux compositeurs de canzoni pour clavier, citons les Italiens Girolamo Cavazzoni, Andrea Gabrieli, Claudio Merulo et, surtout [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  CANZONE, musique  » est également traité dans :

GABRIELI ANDREA (1533 env.-1586) & GIOVANNI (1555 env.-1612)

  • Écrit par 
  • France-Yvonne BRIL
  •  • 2 396 mots

Dans le chapitre « Une œuvre novatrice »  : […] On ne peut séparer les Gabrieli dans leur rôle de créateurs d'un style neuf et original fondé sur les traditions et les habitudes existantes ; leur génie est d'avoir été le trait d'union entre la polyphonie et la musique moderne. Leurs arts se complètent : Andrea s'est exprimé davantage par la polyphonie vocale, Giovanni a su, par la polyphonie instrumentale, donner naissance à une véritable musi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabrieli-andrea-et-giovanni/#i_52816

HEINRICH VON MORUNGEN (mort en 1222)

  • Écrit par 
  • Claude LECOUTEUX
  •  • 595 mots

Originaire du château de Morungen, près de Sangerhausen, en Thuringe, le ministérial Henrich von Morungen, un des grands représentants de l'été du Minnesang , fait ses débuts poétiques vers 1190. Des documents attestent son existence en 1217-1218. Ce sont là les seuls éléments sûrs dont nous disposons. À la charnière du xv e et du xvi e siècle, une tradition prétend que Heinrich von Morungen ser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-morungen/#i_52816

MUFFAT GEORG (1653-1704)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 824 mots

Organiste et compositeur, véritable génie cosmopolite. Né à Megève (Savoie) d'une mère française et d'un père soldat de l'armée autrichienne, dont la famille était originaire d'Angleterre et d'Écosse, Georg Muffat est l'un des plus grands musiciens autrichiens. Il porta notamment la musique d'orgue de l'Allemagne méridionale au plus haut niveau qu'elle ait connu à l'époque baroque : ses toccatas s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-muffat/#i_52816

SONATE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 548 mots

Dans le chapitre « Les origines »  : […] C'est au début du xvii e  siècle, alors que commence à se développer une musique purement instrumentale, que l'on voit apparaître la dénomination de canzon da sonare ou canzon sonata pour des pièces destinées à être exécutées par des instruments sans le recours à la voix humaine. Salomone Rossi et Giovanni Gabrieli emploient, respectivement en 1613 et 1615, les titres de Varie Sonate et Canzoni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate/#i_52816

Pour citer l’article

« CANZONE, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/canzone-musique/