BRETAGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire de la Bretagne

Mythes et réalités

Les limites de la province ont été tellement stables depuis le xe siècle que l'on considère d'ordinaire la configuration de la province comme le résultat, quasi inévitable, d'une évidente nécessité géographique. C'est oublier le caractère artificiel des frontières orientales de la Bretagne. C'est, plus encore, sous-estimer l'hétérogénéité fondamentale du pays. Les liaisons terrestres ont été des plus précaires jusqu'au xviiie siècle. L'expression géographique « Bretagne » recouvre non seulement l'opposition classique de la Haute-Bretagne, de la Basse-Bretagne et du pays nantais, mais encore l'existence prolongée d'une multitude de petits « pays », tournés vers la mer beaucoup plus que vers le terroir voisin. La langue elle-même ne simplifie pas les relations humaines. Le breton a certes atteint au ixe siècle une limite jalonnée à l'est par les villes de Dol, Montfort, Donges et Pornic. La rapidité du recul de la langue bretonne dès le xe siècle, qu'on ne peut imputer à la seule aristocratie locale, permet de supposer que son implantation en Haute-Bretagne n'a jamais été très solide. Au surplus, du Trégorrois au Vannetais, les dialectes locaux n'ont cessé de se différencier, constituant ainsi plutôt un facteur d'opposition que d'unité. La mythologie romantique a voulu expliquer cette fragmentation péninsulaire par l'existence d'une « forêt centrale », reste de la « forêt primitive », lieu d'élection de tous les enchantements et de tous les sortilèges de la forêt de Brocéliande. Mythe littéraire d'autant plus tentant qu'il serait la source du « cycle breton ». Mais, dès l'époque romaine, il n'y a plus de forêt centrale, et même si elle a repris quelques terrains à la faveur des troubles et des invasions, il n'existe aucun moyen, pour l'heure, d'en vérifier, d'en mesurer l'ampleur réelle – qui a dû être faible. Quant au « cycle breton », il est, pour l'essentiel, gallois et d'outre-Manche. Les apports bretons ne semblent que très partiels et, en définitive, passablement hypothétiques.

À vrai dire, vocabulaire et aspect géographique se sont conjugués pour aider à la naissance de ces mythes. Sous l'Ancien Régime, on dénomme, en Bretagne, forêt ce qui n'est bien souvent que simple lande. Le bocage surtout donne l'illusion d'un pays boisé. L'infinie patience de l'école géographique rennaise a maintenant tiré au clair la question de l'origine du bocage breton. Il s'est constitué à des époques diverses, à partir d'un paysage « originel » qui a dû être, au point de départ, un openfield. Une partie de ce bocage existait dès l'époque romaine, peut-être dès la préhistoire. Mais, à bien interpréter les cartulaires, une grande partie du bocage semble s'être formée au haut Moyen Âge, entre la période carolingienne et le xiie siècle. Il s'est étendu par la suite, souvent sous la pression des propriétaires et des seigneurs fonciers, pour atteindre son maximum d'extension avec le défrichement des landes au xixe siècle. Ainsi le paysage breton, avec ses multiples enclavures de « campagnes », est l'un des plus historiques que l'on puisse imaginer, œuvre de longue haleine, étroitement liée aux conditions juridiques et économiques d'une histoire particulièrement complexe.

Des constructeurs de « dolmens » aux envahisseurs normands (Xe siècle)

Dolmens et menhirs : consacrés par l'usage, ces termes des « celtisants » du xviiie siècle évoquent une grande civilisation ouest-atlantique et méditerranéenne, qui a donné à la péninsule bretonne son premier grand rôle historique. Comme l'ère du bronze, comme plus tard encore l'époque de l'indépendance celte, c'est une période d'intenses relations commerciales : étain de Cornouaille et de Bretagne. Aux derniers siècles avant notre ère s'y ajoute l'exploitation des mines de plomb argentifère du Huelgoat et de Poullaouen, qui atteint une grande ampleur à l'époque romaine. Ainsi s'explique l'importance des monnaies bretonnes d'avant la conquête romaine, dont les figurines révèlent, on le sait, un caractère abstrait. Un réseau d'oppida surveille les mines, tandis que les Romains construisent leur réseau routier de Basse-Bretagne en fonction des exploitations minières, et même des carrières de terre de poterie.

La péninsule connaît donc une longue période de relative richesse, dont l'apogée se situ [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Bretagne : carte physique

Bretagne : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Côte sauvage en Bretagne

Côte sauvage en Bretagne
Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

photographie

Rade de Brest

Rade de Brest
Crédits : E.Quemere'/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Rennes
  • : professeur à l'université de Rennes-II-Haute-Bretagne

Classification

Autres références

«  BRETAGNE  » est également traité dans :

BRETAGNE, région administrative

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  • , Universalis
  •  • 3 045 mots
  •  • 1 média

La région administrative « Bretagne », dont le chef-lieu est Rennes, s'étend sur 27 208 kilomètrescarrés et est constituée de quatre départements (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan). Par rapport à la « Bretagne historique », elle est amputée de la Loire-Atlantique : en 1941, un décret du régime de […] Lire la suite

AMOCO CADIZ MARÉE NOIRE DE L' (16 mars 1978)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 469 mots

Le soir du 16 mars 1978, le supertanker Amoco Cadiz s'échoue face au petit port breton de Portsall (Finistère-Nord), libérant, en quinze jours, 223 000 tonnes de pétrole léger et 4 000 tonnes de fioul lourd. Les conséquences en sont lourdes : 300 kilomètres de côtes polluées, entre 19 000 et 37 000 oiseaux morts ainsi que des centaines de millions d'invertébrés et de poissons. Sur une surface tot […] Lire la suite

ANNE DE BRETAGNE (1477-1514) duchesse de Bretagne (1488-1514) et reine de France

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 367 mots

Fille de François II, duc de Bretagne, et de Marguerite de Foix, Anne devint duchesse de Bretagne à la mort de son père conformément à une décision prise par les états convoqués à cette fin en 1486. Par le traité du Verger (19 août 1488), le roi Charles VIII avait donné son accord et François II avait promis de soumettre au consentement royal le futur mariage d'Anne. Celle-ci avait été fiancée, à […] Lire la suite

BAGAUDES RÉVOLTE DES

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 520 mots

On désigne sous le nom de bagaudes (terme d'origine celtique qui signifie « les combattants ») les paysans gaulois qui se révoltèrent contre les Romains à l'époque de Dioclétien (fin du iii e siècle) et les révoltés de Gaule et d'Espagne dans la première moitié du v e siècle. Le premier soulèvement, qui avait été précédé d'un certain nombre de troubles, commença en 283 et dura jusqu'en 311. Les […] Lire la suite

BREST

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 1 063 mots
  •  • 2 médias

Principale ville du Finistère (dont Quimper est le chef-lieu), Brest, avec 143 902 habitants dans la commune et 314 844 dans l'aire urbaine (en 2012), est la deuxième ville de la Bretagne administrative, après Rennes, la capitale régionale. La localisation de Brest est si exceptionnelle qu'elle explique en grande partie l'histoire de la ville. Brest occupe en effet une situation stratégique près d […] Lire la suite

CADOUDAL GEORGES (1771-1804)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 1 132 mots

Georges Cadoudal est une figure de la chouannerie, à laquelle il a donné une image d'intransigeance et de forte conviction religieuse, finalement consacrée par l'exécution, en place publique, pour complot contre le Premier consul. L'itinéraire politique de ce chouan emblématique s'est bâti contre la Révolution, dans l'Ouest, où les conflits autour de la religion ont été particulièrement vifs. Né à […] Lire la suite

CARNAC ALIGNEMENTS DE

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 401 mots
  •  • 1 média

Les alignements de Carnac sont des ensembles de pierres dressées en lignes parallèles ; ils s'étendent sur plus de 4 kilomètres et comptent 2 934 menhirs ou pierres dressées (menhir signifie pierre longue). On en dénombre trois groupes successifs : les alignements du Ménec (1 170 menhirs), ceux de Kermario et ceux de Kerlescan. On a la quasi-certitude que le nombre des menhirs était bien plus élev […] Lire la suite

CHARLES VIII (1470-1498) roi de France (1483-1498)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 427 mots

Fils de Louis XI et de Charlotte de Savoie, Charles devint roi à la mort de son père. Sa sœur, Anne de Beaujeu, chargée de la régence par Louis XI, garda une influence profonde sur le gouvernement après la majorité du roi, proclamée en 1484, mais cela provoqua une rébellion des princes qui soutenaient les revendications du plus proche parent mâle du jeune roi, le duc d'Orléans (futur Louis XII). C […] Lire la suite

CHOUANNERIE

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 1 676 mots

Entre 1794 et 1800, le mot chouannerie désigne une série d'insurrections et de mouvements contre-révolutionnaires qui affectent l'ouest de la France. L'origine de ces chouanneries – on peut en parler au pluriel – est le mécontentement des ruraux devant les mesures politiques et religieuses de la Révolution française prises après 1791. Des communautés rurales refusent, dès 1791-1792, la création de […] Lire la suite

CONGÉABLE DOMAINE

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 187 mots

Mode de concession de la terre, le domaine congéable est surtout répandu en basse Bretagne : un propriétaire (ou « foncier ») cède, moyennant une rente convenancière annuelle, la jouissance d'une terre à un preneur (ou « convenancier »), qu'il peut à tout moment congédier ; mais le preneur est considéré comme propriétaire des « édifices et superficies » (bâtiments, fossés, plantations), préexistan […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

23 février 2022 France. Nomination de trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel.

Présentée par le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand (LRM), Véronique Malbec, directrice de cabinet du garde des Sceaux, est toutefois questionnée par certains membres de la commission des lois du Palais-Bourbon sur son rôle, en tant qu’ancienne procureure générale de la cour d’appel de Brest, dans le classement sans suite de l’affaire des Mutuelles de Bretagne dans laquelle Richard Ferrand était impliqué. […] Lire la suite

3 février 2022 Royaume-Uni. Démission du Premier ministre d'Irlande du Nord.

Ce texte régit le statut de l’Irlande du Nord et instaure une frontière douanière en mer d’Irlande entre celle-ci, qui reste intégrée au marché européen pour les biens, et la Grande-Bretagne. Des élections législatives sont prévues en mai. […] Lire la suite

26 août 2021 France – Irlande. Visite à Dublin du président Emmanuel Macron.

Signé dans le cadre de la procédure de Brexit et entré en vigueur en janvier, celui-ci permet de ne pas rétablir de frontière commerciale entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord et impose à Londres de soumettre à des contrôles douaniers les biens transitant entre l’Irlande du Nord et la Grande-Bretagne. « Nous ne vous lâcherons jamais », affirme Emmanuel Macron devant le Premier ministre irlandais Micheál Martin. […] Lire la suite

29 mars - 28 avril 2021 Royaume-Uni. Émeutes unionistes en Irlande du Nord.

Les unionistes s’affirment trahis par l’établissement, du fait du Brexit, d’une frontière douanière entre l’Irlande du Nord et la Grande-Bretagne, qui crée une rupture entre ces deux entités. Le 28 avril, la Première ministre d’Irlande du Nord Arlene Foster, chef du Parti unioniste démocrate (DUP), annonce sa prochaine démission. Elle est accusée par l’aile radicale du DUP de n’avoir pas su empêcher la mise en place d’une frontière douanière en mer d’Irlande. […] Lire la suite

31 mars 2021 France. Prescription de l'action publique dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne impliquant Richard Ferrand.

La cour d’appel de Douai (Nord) reconnaît la prescription de l’action publique dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Celle-ci portait sur une opération immobilière litigieuse effectuée par la mutuelle, alors dirigée par l’actuel président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand (LRM), au profit de la compagne de ce dernier. En septembre 2019, Richard Ferrand avait été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean MEYER, Jean OLLIVRO, « BRETAGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bretagne/