BREST

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Principale ville du Finistère (dont Quimper est le chef-lieu), Brest, avec 143 902 habitants dans la commune et 314 844 dans l'aire urbaine (en 2012), est la deuxième ville de la Bretagne administrative, après Rennes, la capitale régionale.

Bretagne : carte administrative

Carte : Bretagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Bretagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La localisation de Brest est si exceptionnelle qu'elle explique en grande partie l'histoire de la ville. Brest occupe en effet une situation stratégique près de ce qui est aujourd'hui encore la route maritime la plus fréquentée du monde. Elle est en position de contrôle près d'une des deux ouvertures maritimes qui permettent d'irriguer l'Europe, et à la pointe de cette « pierre enfoncée comme un coin dans l'océan » (Anatole Le Braz) qu'est la Bretagne. De plus, alors que la péninsule est soumise à de nombreuses tempêtes, la rade de Brest est un havre idéal assurant une protection contre les vents et la houle du large. Cette rade, d'une superficie de 150 km2, est surtout séparée de l'océan par un étroit goulet de six kilomètres de long et d'1,8 kilomètre de large, ponctué de forts, et qui a souvent joué un rôle de verrou pour la maîtrise de la ville. Celle-ci occupe la rive nord de la rade, presque en situation de confluence entre la rivière de la Penfeld et l'estuaire de l'Elorn.

Le site initial, au débouché de la Penfeld, est dès l'époque romaine un poste militaire et un castellum. Ce rôle de place-forte se maintient pendant tout le Moyen Âge et, lors de la guerre de Succession de Bretagne, la ville est l'objet de dispute entre les Bretons, les Anglais (le roi Édouard III, allié du duc de Bretagne Jean de Montfort, s'empare de Brest en 1342) et les Français (la ville est assiégée plusieurs fois en vain, et finalement remise par le roi d'Angleterre Richard II à Jean IV en 1397 contre une forte indemnité). Il faut attendre le règne de Louis XIII pour que, par la volonté du cardinal de Richelieu, naisse l'arsenal de Brest (1631), qui donne à la ville son importance. À partir de cette décision, la Penfeld va connaî [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Bretagne : carte administrative

Bretagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Brest

Brest
Crédits : Leonard de Selva/ Corbis

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Rennes-II-Haute-Bretagne

Classification

Autres références

«  BREST  » est également traité dans :

CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST

  • Écrit par 
  • Luc GUIHARD
  •  • 1 630 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Ce projet de conservatoire a été initié au sein de la Société pour l'étude et la protection de la nature en Bretagne (S.E.P.N.B.), appelée depuis 1998 Bretagne vivante, par quelques militants qui dressaient le constat de la disparition des plantes sauvages sans que rien ne soit entrepris pour les préserver. La création d'un jardin botanique à vocation scientifique et éducative entièrement consac […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 872 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le climat océanique »  : […] Le climat océanique s'étend largement en France ; sa pénétration est favorisée par la disposition même du relief, qui incline vers l'Océan les plaines soutenues par des montagnes, dont les pentes dissymétriques s'élèvent graduellement d'ouest en est. L'océan Atlantique, prolongé par la Manche et la mer du Nord, exerce son influence de deux manières : d'une part, par contiguïté (cette énorme masse […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Lancement du premier sous-marin nucléaire de la classe Suffren. 12 juillet 2019

pour les deux derniers, succèderont à ceux de la classe Rubis mis en service entre 1983 et 1993. Le coût de ce programme s’élève à 9,1 milliards d’euros, hors rénovation d’infrastructures à Brest et à Toulon. […] Lire la suite

France. Classement de l’affaire impliquant Richard Ferrand. 13 octobre 2017

Le parquet de Brest annonce le classement sans suite de l’affaire des Mutuelles de Bretagne dans laquelle était impliqué Richard Ferrand, président du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale. Le dossier concernait l’opération immobilière avantageuse réalisée en 2011 par la compagne […] Lire la suite

France. Conséquences sur le gouvernement des enquêtes visant Richard Ferrand et le MoDem. 1er juin - 20 juillet 2017

Le 1er, à la suite des informations publiées par la presse, le parquet de Brest annonce l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les avantages dont auraient bénéficié des proches du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand (La République en marche, LRM […] Lire la suite

France. Mise en cause du ministre Richard Ferrand. 24-31 mai 2017

Le 24, l’hebdomadaire Le Canard enchaîné révèle que la compagne du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand a bénéficié d’un montage permettant à la société civile immobilière qu’elle avait créée pour l’occasion d’acheter des bureaux, à Brest, en 2011, grâce à un […] Lire la suite

France. Poussée de la gauche aux élections locales. 9-20 mars 2008

, et interprète le message des électeurs comme une demande de « poursuivre les réformes ». La gauche conserve les municipalités d'Angers, Brest, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Montpellier, Montreuil, Paris, Rennes, Tours et Villeurbanne; elle reprend à la droite celles d'Amiens, Argenteuil, Caen […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean OLLIVRO, « BREST », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/brest/