QUIMPER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville de Quimper, chef-lieu du Finistère et capitale de la Cornouaille, bénéficie d'une situation remarquable au confluent du Steir, du Frout et de l'Odet (en breton, kemper signifie « confluent »). Les premières traces de la ville se trouvent au sud de l'Odet, à proximité d'un mont Frugy anciennement occupé par la tribu gauloise des Corisopites. Les troupes romaines sont installées jusqu'au iiie siècle au sud de ce mont, pour surveiller l'estuaire, précisément dans la cité de Locmaria, qui est alors un important centre de poterie. En revanche, les fouilles récentes permettent de dire que, entre l'écroulement de la cité romaine de Locmaria, à la fin du iiie siècle après J.-C., et la naissance progressive d'un nouveau noyau urbain, à partir du ixe siècle, le site de Quimper fut privé de ville. Seuls quelques foyers ruraux sont attestés au haut Moyen Âge (Prat Maria, Parc-ar-Groas...), période d'installation des Bretons où la légende se mêle à l'histoire. C'est le roi légendaire Gradlon, venu de la Cornouaille britannique, qui a donné son nom à la région. C'est lui aussi qui, au ve siècle, aurait rencontré un ermite, Corentin, futur saint et à qui il aurait offert l'évêché de la ville.

Bretagne : carte administrative

Carte : Bretagne : carte administrative

Carte administrative de la région Bretagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Quimper naît ainsi véritablement, à l'emplacement de l'actuelle cathédrale Saint-Corentin, à la fin du xe siècle, et surtout durant la seconde moitié du xie siècle, quand se met en place un urbanisme rayonnant. En 1066, l'ascension du comte Hoël de Cornouaille au titre de duc de Bretagne entraîne une période faste, qui dure jusqu'en 1344, année ou la ville est pillée par les hommes de Charles de Blois lors de la guerre de Succession de Bretagne. Du xve au xviiie siècle se met peu à peu en place le plan quadrangulaire qui a donné naissance au mythe d'une structure antique orthogonale. L'essentiel du centre est marqué par cette époque et la vieille ville compte de nombreuses maisons et hôtels à pans de bois.

Devenue préfecture du Finistère sous la Révolution et regroupant tous les services administratifs du département, la ville va connaître une forte croissance, d'autant que l'arrivée du chemin de fer en 1863 accompagne l'essor économique, en dopant les ventes de faïencerie (la première manufacture avait été créée dès 1690 par Jean-Baptiste Bousquet), la production artistique qui lui est associée (voir notamment les œuvres de Mathurin Méheut chez Hubaudière-Bousquet [HB] ou de René Quillivic chez Henriot, dans l'entre-deux-guerres) et les activités agroalimentaires. Au xxe siècle et surtout depuis 1945, Quimper a connu une forte dynamique en affirmant son image de ville bretonne (festival de Cornouaille) et en confortant des secteurs d'activités traditionnels (faïencerie, conserverie liée aux activités de pêche malgré des difficultés dans les années 1990, agroalimentaire, papeteries...). Mais la ville est aussi surprenante par la présence d'un tissu industriel diversifié et souvent à la pointe des innovations (conception pour le groupe Bolloré de batteries automobiles à haute performance fonctionnant au lithium, vêtements de marins de haute technicité par le groupe Armor Lux pour renforcer la sécurité en mer, pépinière de Créac'h Gwen, menuiserie plastique, industrie mécanique de précision...). La ville centre abrite 66 900 habitants en 2013 et son aire urbaine plus de 125 000. Plus largement, Quimper rayonne en raison de sa situation sur une très large part du pays de Cornouaille. Grâce à un patrimoine exceptionnel et à une excellente image, le tourisme crée une activité complémentaire et emploie en Cornouaille, pour le seul secteur de l'hôtellerie-restauration, plus de 5 000 travailleurs permanents.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Rennes-II-Haute-Bretagne

Classification

Autres références

«  QUIMPER  » est également traité dans :

CORNOUAILLE

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 741 mots
  •  • 1 média

Plateau de faible altitude entrecoupé de cuvettes d'effondrement, avec des rivières faiblement encaissées, la Cornouaille s'étend de la pointe du Raz à l'Ellé, de la pointe de Penmarch à la Montagne Noire. Le climat doux, mais venteux, en fait le vrai domaine de la Bretagne maritime. Face à l'ouest, les côtes des « pallues » sableuses de la baie d'Audierne contrastent avec la côte rocheuse du sud […] Lire la suite

Les derniers événements

2-30 novembre 2013 France. Poursuite des manifestations contre l'écotaxe

Quimper (Finistère) pour la défense de l'économie bretonne, à l'appel du collectif « Vivre, décider, travailler en Bretagne », avec le soutien du Medef, de la F.N.S.E.A., de F.O., du Nouveau Parti anticapitaliste et du Parti breton. Ils poursuivent leur mouvement de contestation de l'écotaxe engagé en octobre. Le 2 également, à Carhaix (Finistère) […] Lire la suite

11-27 mars 2001 France. Des élections municipales aux résultats mitigés

Quimper, Nîmes, Châteauroux, Lisieux, Épinay-sur-Seine, Colombes, Argenteuil, Drancy...; l'extrême droite ne contrôle plus que trois villes, perdant Toulon. Quatre autres ministres sont battus: Élisabeth Guigou à Avignon, Jack Lang à Blois, Pierre Moscovici à Montbéliard et Alain Richard à la cantonale de Cergy-Nord (Val-d'Oise). Les Verts confirment […] Lire la suite

12-29 avril 1983 France. Agitation paysanne après l'échec des négociations sur les prix européens

Quimper et, à Châteaulin, envahissent la sous-préfecture. D'autres manifestations ont lieu les jours suivants, en Bretagne, mais aussi dans d'autres régions, en particulier dans le Midi viticole. Le 27, les dix ministres de l'Agriculture reprennent leur négociation à Luxembourg, pour se séparer, le lendemain, sur un nouvel échec. Le 29, tirant les  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean OLLIVRO, « QUIMPER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/quimper/