Brahmanisme


ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 556 mots

L'advaita, dont le nom signifie « non-dualité », est une des doctrines majeures de la philosophie indienne, et la forme la plus répandue de la philosophie dite Vedānta, aboutissement du Savoir par excellence. Les advaitavạ̄din sont ceux qui professent la doctrine selon laquelle il n'existe en vérité absolue qu'un seul Être, infini et éter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_0

BRAHMAN & BRĀHMANE

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 992 mots

En sanskrit védique, le terme bráhman, neutre et accentué sur la première syllabe, désigne une puissance d'essence verbale. Masculin et accentué sur la deuxième syllabe, il désigne celui qui la possède, ou est lié à elle. Dans cette dernière acception, brahmán est rapproché du latin flamen. Dans la première, il correspond à l'essence de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahman-et-brahmane/#i_0

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 605 mots

On entend sous le nom de brahmanisme l'aspect de la civilisation indienne qui succède à l'aspect dit védique et qui se continue dans ce que l'on a appelé l'hindouisme, forme récente du brahmanisme.La période « brahmanique » se situe approximativement entre le temps où les upaniṣad commencent d'être composées – vers le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_0

BRAHMA-SŪTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 226 mots

Pour chacun des six darshana (« points de vue ») qui, ensemble, constituent la tradition philosophique de l'Inde brahmanique, le texte de base est une chaîne (sūtra) de propositions elliptiques, formant en quelque sorte le sommaire de la doctrine de l'école. Le Vedānta ne fait pas exception : à l'origine du développement de ce système, on trouve les Brahma-S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahma-sutra/#i_0

MĀNAVADHARMAŚĀSTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 664 mots

La tradition hindoue enseigne que l'humanité actuelle descend d'un homme qu'elle nomme Manu ; celui-ci appartient en fait à une race plus ancienne dont tous les représentants furent anéantis, sauf lui, dans un déluge. Manu, seul « juste » parmi des millions de méchants, fut averti par Dieu (Vishnu, incarné en poisson) que les eaux allaient monter et qu'il lui f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manavadharmasastra/#i_0

MĪMĀṂSĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 426 mots

Le plus technique et le plus original à la fois des six darśanas (« points de vue ») qui constituent ensemble la tradition philosophique de l'Inde brahmanique. Prenant directement racine dans les spéculations védiques, la Mīmāṃsā apparaît comme un « méta-ritualisme » dans lequel la réflexion s'exerce d'abord sur le mécanisme des rites pour s'élever ensuite à l'intelligence de la structure de l'uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimamsa/#i_0

NYĀYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 719 mots

L'un des darshanas de la tradition brahmanique, celui qui correspond à la logique. Cette tradition, en effet, répartit la matière des spéculations philosophiques visant à l'interpréter en six approches possibles, qu'elle nomme darshanas (darśana), c'est-à-dire « points de vue », « façons de voir les problèmes ». Il ne s'agit pas, par là, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nyaya/#i_0

SAṂNYĀSIN ou SANNYĀSIN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 550 mots

Au cœur de la tradition brahmanique classique (depuis le ~ viiie s. et jusqu'à nos jours) se trouve l'idée que l'existence n'est rien, si on la réfère à l'essence. Le monde des phénomènes n'est pas dépourvu d'être propre (comme le pensent les bouddhistes), puisqu'il est soutenu par le Principe (le brahman), dont il est issu et auqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samnyasin-sannyasin/#i_0

SIDDHA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 211 mots

Mot sanskrit qui signifie « parfait », « achevé » et qui s'applique, dans la mythologie brahmanique, à des êtres qui ont accédé au statut divin à la suite de prouesses héroïques (guerrières ou spirituelles). À partir de là, on en est venu, dans le bouddhisme et l'hindouisme, à utiliser ce terme pour caractériser la situation de ceux qui ont réussi à faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siddha/#i_0