Anne-Marie ESNOUL

directeur d'études honoraire à l'École pratique des hautes études (Ve section)

AHIṂSĀ

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 469 mots

Le mot sanskrit ahiṃsā, qui désigne, dans les religions de l'Inde, la non-violence (ou la non-nuisance) et même l'absence de toute intention de nuire, est composé du préfixe privatif a et de HIṂS, forme désidérative abrégée de la racine HAN (« frapper », « blesser », « tuer »). Ce terme est ancien ; il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahimsa/#i_0

AVATĀRA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 854 mots

Le terme avatāra (formé du préfixe ava, qui marque un mouvement de haut en bas, et de la racine tṛ « traverser »), en son sens originel et restreint, désigne une descente, c'est-à-dire une incarnation du dieu Viṣṇu, dans le dessein de rétablir l'ordre cosmique et moral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avatara/#i_0

BHAGAVAD GĪTĀ

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 171 mots

La Bhagavad Gītā, « Chant du Bienheureux Seigneur », est un des longs passages spéculatifs insérés dans le Mahābhārata, la grande Épopée indienne, mais sa composition et son inspiration en font un tout autonome. Elle expose l'enseignement métaphysique et mystique donné par Viṣṇu, sous la forme de Kṛṣṇạ, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhagavad-gita/#i_0

BHAKTI

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 437 mots

Dérivé de la racine bhaj, partager, bhakti désigne en Inde la sorte de dévotion qui fait participer le fidèle à la personne et à l'essence de la divinité qu'il adore. Une amitié caractérise, dans cette atmosphère, les rapports du dieu et de ses dévots. Les cultes populaires ont dû, de tous temps, connaître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhakti/#i_0

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 605 mots

On entend sous le nom de brahmanisme l'aspect de la civilisation indienne qui succède à l'aspect dit védique et qui se continue dans ce que l'on a appelé l' hindouisme , forme récente du brahmanisme. La période « brahmanique » se situe approximativement entre le temps où les upaniṣad commencent d'être composées – vers le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_0

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 165 mots

Le terme d'hindouisme s'applique à l'aspect revêtu par le brahmanisme à une époque relativement récente ; bien qu'il fût mis en circulation aux xie et xiie siècles seulement par les envahisseurs islamiques, les réalités qu'il recouvre sont largement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_0

MAHĀBHĀRATA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 4 070 mots

Le Mahābhārata, le Grand Bhārata , en fait la « Grande (Geste) des Bhārata », est l'une des deux épopées sanskrites qui ont servi de toile de fond et d'inépuisable réservoir à la littérature hindoue ultérieure. Lorsqu'on dit seulement : l'« Épopée », avec une majuscule, on se réfère toujours au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabharata/#i_0

MANU

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 289 mots

Le substantif sanskrit manu – qu'il soit apparenté ou non à la racine man, penser, car cette étymologie indienne quoique possible n'est pas certaine – signifie « homme ». Manu, comme nom de personne, est celui de l'homme par excellence, le premier être humain, ce sens étant en liaison étroite avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manu/#i_0

PURĀṆA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 325 mots

Textes de caractère épique dont la composition, sous la forme actuellement connue, s'étale entre le ive et le xive siècle, les purāṇa sont les véritables livres sacrés de l' hindouisme . La traduction la plus littérale de leur nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purana/#i_0

RĀMĀNUJA (1017-1137)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 786 mots

Ce qui caractérise l'attitude de Rāmānuja, c'est l'exaltation de la Personne Suprême, Absolu personnel qui s'oppose à l'Absolu impersonnel de Śaṅkara et de tout le mouvement de l' advaita , du non-dualisme radical. Si le Maître de Śrīraṅgam défend, lui aussi, une position non dualiste, la sienne est beaucoup plus nuancée que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramanuja/#i_0

SANKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 035 mots

Un des noms les plus illustres de la spéculation indienne est celui de Śaṅkara (Shankara), dit aussi Śaṅkarācārya, « maître Śaṅkara », premier grand commentateur des Vedānta ou Brahma Sūtra de Bādarāyaṅa. Un « bouddhiste déguisé » On ignore la date exacte et le lieu de naissance de Śaṅkara ; toutefois, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_0

UPANIṢAD

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 532 mots

Les upaniṣad sont les premiers textes sanskrits dont l'Occident ait eu connaissance : Anquetil-Duperron en publia en 1801, sous le titre d'Oupnekat, une traduction latine fondée sur une version persane. Parmi les textes de la Śruti (Révélation), elles étaient ceux que, lors d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/upanisad/#i_0

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 931 mots

On ne peut véritablement séparer le vichnouisme de l'ensemble religieux de l'Inde brahmanique : il n'est qu'un des aspects de l' hindouisme . Les germes en remontent aux temps védiques et, depuis deux millénaires, la forme qu'il revêt n'a pas profondément changé. Parallèle au shivaïsme, en étroite liaison avec lui, il présente la même ancienneté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visnu-vishnu-et-vichnouisme/#i_0