BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans sa réflexion sur la bibliothèque comme espace de savoir et de recherche, l'historien du livre Henri-Jean Martin s'interroge : « Le problème de l'avenir des bibliothèques se pose en fait aujourd'hui en d'autres termes. Quel rôle joueront-elles dans l'élaboration, la diffusion et la conservation de la documentation électronique à l'heure de la communication à distance ? » (« Bibliothèques », in Encyclopædia Universalis). À cette question, comme à celle qui touche à l'existence même du livre imprimé à l'ère numérique, certains n'hésitent pas à répondre en prophétisant la disparition des bibliothèques devant un Internet promu au rang de bibliothèque universelle par les vertus du World Wide Web. Un déterminisme qui a, selon nous, le défaut majeur de s'interdire de penser l'originalité des mutations en cours. En effet, si les bibliothèques voient leurs missions se redéfinir, c'est peut-être plus en se déployant qu'en disparaissant. L'évolution récente qui conduit de la gestion informatisée des documents à la numérisation des contenus représente sans aucun doute une révolution profonde des services attendus. Globalement, grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, la possibilité existe maintenant d'ouvrir plus largement l'accès aux documents et à leurs usages, que ce soit par les réseaux distants ou grâce à la souplesse de la mise à disposition. Un même document rare peut désormais être accessible en tous lieux de la terre, en autant de connexions simultanées, caractéristiques qui renouent avec celles de l'utopie des bibliothèques universelles ou virtuelles imaginées vers le milieu du xxe siècle (de P. Otlet ou H. G. Wells à l'hyperdocument selon V. Bush ou Ted Nelson).

En même temps, la généralisation de la culture numérique sur Internet contraint les bibliothèques à repenser leur mission face à des phénomènes documentaires immatériels que, pas plus que le monde traditionnel de l'édition, elles ne sont en mesure de contrôler. Au fond, une bibliothèque, depuis Alexandrie, est reconnue comme un lieu de médiation, de connaissances, un lieu humain et social de rencontres et d'échanges. Une bibliothèque numérique demeure-t-elle porteuse, virtuellement, d'une telle mission, et au prix de quelles mutations inédites ?

De grands corpus numérisés largement disponibles

Dès la fin des années 1980, des projets importants de numérisation du patrimoine ont été engagés : le projet de numérisation de la Bibliothèque nationale de France, ou les projets Gutenberg de base de textes aux États-Unis, Perseus pour la culture gréco-latine, le Corpus of Electronic Texts (Celt) de l'University College de Cork, ou encore l'Oxford Text Archives. Une dizaine d'années plus tard, en 1997, la B.N.F. lance sur Internet le site Gallica, qui permet l'accès à plusieurs dizaines de milliers de documents (livres, périodiques, images, sons) peu connus ou indisponibles. Ce projet se définit par sa volonté encyclopédique, certes non pas exhaustive, mais privilégiant la sélection de fonds significatifs>, essentiellement francophones. La finalité de recherche de ces corpus est affirmée, en complémentarité des fonds imprimés mieux connus, ou moins fragiles, plus accessibles ou souvent réédités. Des entrées thématiques ou historiques permettent de présenter ces œuvres.

Gallica, bibliothèque numérique de la B.N.F.

Photographie : Gallica, bibliothèque numérique de la B.N.F.

Lancée en octobre 1997, Gallica se veut une bibliothèque numérique à vocation patrimoniale et encyclopédique. On y trouve des documents imprimés en mode image et en mode texte, des documents sonores et iconographiques, des cartes et des plans. En 2014, plus de 3 millions de documents se... 

Crédits : Gallica

Afficher

D'autres grandes bibliothèques – la British Library, la Library of Congress avec le projet American Memory, la Deutsche Bibliothek à Francfort – développent des projets patrimoniaux similaires. Des bibliothèques régionales (Lyon, Lisieux, Valenciennes...) ou spécialisées se joignent à cet effort. Enfin, des associations comme l'Association des bibliophiles universels (A.B.U.) montrent qu'il est possible de mettre en place des démarches coopératives pour constituer de telles collections numériques.

De fait, les responsables politiques et culturels ont compris, devant la croissance éditoriale exponentielle qui a marqué l'après-guerre, quels étaient les avantages offerts par la numérisation [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Écrit par :

  • : enseignant de philosophie, École normale supérieure, lettres et sciences humaines, Lyon

Classification

Autres références

«  BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES  » est également traité dans :

CULTURE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves MOLLIER
  •  • 4 525 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Quel livre pour demain? »  : […] Puisque le numérique ne porte pas atteinte au principe de la lecture, qu'il conduit même, dans certains cas, des fractions de public peu portées vers l'imprimé à se remettre à lire, on peut se demander si les digital natives ne seront pas, finalement, les plus grands dévoreurs d'informations et de connaissances, partant de bribes ou d'éléments du savoir, de l'histoire de l'humanité. L'exemple des […] Lire la suite

DARNTON ROBERT (1939- )

  • Écrit par 
  • Roger CHARTIER
  •  • 1 021 mots

L’historien du xviii e  siècle Robert Darnton a entrepris dès les années 1960 une grande recherche sur les Lumières et leur rôle dans la fin de l'Ancien Régime. Diplômé de Harvard et d'Oxford, Robert Darnton, après avoir enseigné l'histoire européenne à Princeton de 1968 à 2007, est directeur de la Harvard University Library (qui réunit plusieurs dizaines de bibliothèques spécialisées). Ce spécia […] Lire la suite

ÉDITION ÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 000 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le livre numérisé  »  : […] Un large pan de l’édition électronique repose sur la numérisation de livres initialement édités sur papier, qui sont codés en une suite de 0 et de 1 manipulables par l’ordinateur. Il existe deux grandes façons de procéder. La première, désormais moins employée, consiste à coder le document en mode image : la page est analysée en points ( pixels) plus ou moins nombreux auxquels correspondent des va […] Lire la suite

INFORMATION : L'UTOPIE INFORMATIONNELLE EN QUESTION

  • Écrit par 
  • Armand MATTELART
  •  • 8 081 mots

Dans le chapitre « Vers une nouvelle Atlantide ? »  : […] Il n'y a de citoyen que par l'instruction et par l'information, affirmait en 1793 Condorcet dans son Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain . De la langue à l'écriture puis à l'imprimerie, le philosophe et mathématicien révolutionnaire tissait dans cet ouvrage, médiologique avant la lettre, un lien entre l'évolution des techniques de transmission et le façonnement des inst […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Yannick MAIGNIEN, « BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bibliotheques-numeriques/