ARCHIVES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1751, l'Encyclopédie définissait les archives comme « d'anciens titres ou chartres qui contiennent les droits, prétentions, privilèges et prérogatives d'une maison, d'une ville, d'un royaume ». Pour le pouvoir, la conservation en était justifiée par leur valeur de preuve et de garantie de droits et, pendant longtemps, ce fut le caractère d'authenticité qui a tenu la première place dans la définition des archives. Peu à peu, cette définition juridique et sélective a cédé la place à la notion plus large de fonds d'archives, dont la conservation est organisée au service de la collectivité dans une perspective administrative, historique et culturelle. Aujourd'hui, la notion même de conservation, traditionnellement liée à l'existence de documents écrits, est remise en question par la mutation numérique généralisée.

L'objet archives

Une définition plurielle

Le mot archives a, dans le langage courant, plusieurs significations : il concerne soit le bâtiment dans lequel les documents sont conservés, soit l'organisme chargé de les collecter, de les traiter et de les communiquer aux chercheurs, soit enfin les documents eux-mêmes.

C'est dans ce dernier sens que les définit la loi française du 15 juillet 2008 : « Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité » (art. 1).

De cette définition se déduisent les principes fondamentaux qui régissent l'organisation et le traitement des documents d'archives. Avant tout, leur caractère d'ensemble organique les distingue de secteurs voisins mais profondément différents, car résultant, pour leur constitution, d'une démarche volontaire : la collection, qui est également un ensemble de documents, mais de provenances diverses dont la réunion artificielle est le résultat d'un choix a priori ou du simple hasard ; la documentation, qui regroupe des documents de provenances diverses pour constituer des dossiers thématiques, alors que l'archiviste traite des dossiers qu'il n'a pas créés ; les bibliothèques, qui rassemblent essentiellement les ouvrages imprimés dont la connaissance relève de la bibliographie.

À la différence de ces secteurs, l'organisation des archives est fondée sur un principe dit du respect des fonds (ou « de provenance »). Par fonds d'archives, on entend l'ensemble des documents que tout organisme administratif, toute personne physique ou morale a organiquement réuni dans l'exercice ordinaire de son activité ou de ses fonctions. Cette notion de fonds est à la base de l'organisation des archives : les documents ne sont pas envisagés individuellement, mais sont traités par grands ensembles de même provenance, ce qui revient à dire que les dossiers produits par une institution ou un particulier ne sauraient être matériellement confondus avec d'autres dossiers de provenance différente, même si l'objet en est identique. En d'autres termes encore, l'unité de provenance des documents ne doit pas être détruite par des reclassements abusifs, et le meilleur classement sera, dans toute la mesure du possible, le reflet de l'organigramme de l'organisme producteur.

Un fonds d'archives se compose de documents produits et de documents reçus : documents produits pour un usage immédiat et conservés en vue d'une éventuelle réutilisation ultérieure, essentiellement en raison de leur valeur probatoire, mais aussi documentaire ; documents reçus, notamment dans le cadre des échanges de correspondances.

La mode actuelle qui veut que l'on use du mot au singulier se heurte à la règle orthographique qui fait d'archives un mot dépourvu de singulier, tout simplement parce qu'il se définit par son caractère pluriel d'ensemble de documents, dont chaque élément ne prend toute sa valeur qu'en fonction de son appartenance à cet ensemble plus vaste qu'est son fonds de provenance.

Les finalités de la conservation

Dans un premier temps, la conservation des documents se justifie par leur évidente utilité de gestion qui se prolonge sur une durée variable, mais va diminuant sans jamais disparaître totalement : un document, si ancien soit-il, peut toujours être appelé à intervenir à l'appui d'une affaire contemporaine (un partage successoral ancien, des plans d'ouvrages d'art ou de bâtiments...). Mais peu à peu s'affirme la valeur de source historique des do [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : conservatrice générale du patrimoine, professeure associée à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  ARCHIVES  » est également traité dans :

ARCHIVAGE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Claude HUC
  •  • 4 764 mots
  •  • 2 médias

Les outils informatiques ne cessent d'évoluer : les ordinateurs changent et leur puissance augmente, les systèmes d'exploitation et les logiciels se renouvellent sans cesse et sont à chaque fois différents, les supports de stockage existants disparaissent au profit de technologies nouvelles. Ainsi, de multiples d […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE VISUELLE

  • Écrit par 
  • Damien MOTTIER
  •  • 4 464 mots

Dans le chapitre « Devenir-archives »  : […] Du plaidoyer de Félix Regnault pour la constitution d’un « musée de films » (1912) à la résolution adoptée à Chicago en 1973 en faveur de l’anthropologie visuelle, l’une des principales justifications de l’usage de la photographie et du film en anthropologie a toujours été, selon les mots de Margaret Mead, « la nécessité d’enregistrer de toute urgence un monde qui disparaît » (1975). Le présupposé […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologue et le terrain

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON, 
  • Michel TERRASSE
  •  • 4 226 mots

Dans le chapitre « Enregistrement et interprétation des fouilles »  : […] La fouille n'a pas pour but, on l'a vu, de mettre au jour des documents : il ne suffit pas de révéler des monuments ou de recueillir avec soin le matériel apparu. Ceux-ci ne sont que des moyens : au terme de sa journée de fouille et plus sûrement à la fin de sa « campagne », l'archéologue dispose d'un ensemble de trouvailles, parfois spectaculaires, souvent d'apparence plus modeste, qui doivent lu […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - La photogrammétrie architecturale

  • Écrit par 
  • Jean-Paul SAINT AUBIN
  •  • 5 210 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pratiques et utilisations patrimoniales »  : […] La réunion de cette documentation au cours des opérations d'inventaire se confronte à deux impératifs contradictoires d'exhaustivité et de rapidité. Exhaustivité, car il s'agit de documenter scientifiquement la totalité d'un patrimoine. Rapidité, car les modifications constantes du territoire menacent ce patrimoine de disparition. La sagesse aurait voulu privilégier surtout les opérations de stock […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 869 mots

Dans le chapitre « Méthode et champ d'action de l'archéologie industrielle »  : […] Il va de soi que, si l'archéologie industrielle est une pratique scientifique qui privilégie la prise en considération du terrain et des vestiges physiques, des traces de toute nature, cette pratique ne s'isole nullement des autres démarches de la méthode historique, et notamment du recours aux archives, textuelles ou iconographiques. D'abord parce que l'archéologie industrielle étend ses ambition […] Lire la suite

ARCHIVES DES ETHNOLOGUES

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 973 mots

L’intérêt pour les archives des ethnologues débute aux États-Unis vers le milieu des années 1980, dans le prolongement des études postmodernes sur l’écriture anthropologique. En France, il faut toutefois attendre la fin de la décennie suivante pour que les ethnologues commencent à prendre conscience de l’importance scientifique et historique des documents produits au cours de leur vie professionn […] Lire la suite

ARMÉNIENS GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Raymond KÉVORKIAN
  •  • 4 927 mots

Parmi les innombrables violences observées durant la Première Guerre mondiale, l'extermination des Arméniens constitue l'épisode le plus sanglant touchant des populations civiles : près d'un million cinq cent mille personnes perdent la vie en 1915-1916, dans des conditions effroyables, victimes du régime jeune-turc. Le contexte de guerre – la Turquie est entrée dans le conflit aux côtés de l'Alle […] Lire la suite

CARTULAIRE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 343 mots

Recueil d'actes et de documents concernant une personne physique ou morale et transcrits pour elle d'après des textes authentiques, le cartulaire n'a en lui-même aucune valeur d'authenticité. Il servait en général d'instrument d'administration intérieure, car, dans la détermination des droits de l'intéressé, il supprimait la consultation de documents multiples. Il existe, après le xiii e  siècle, […] Lire la suite

CHARTES DE FRANCE TRÉSOR DES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 221 mots

Le Trésor des chartes remonte au roi de France Philippe Auguste, qui fait refaire les registres du domaine et les chartes scellées, disparus au cours de la bataille de Fréteval, pendant laquelle il a perdu ses bagages (1194). Pour éviter le renouvellement d'une telle aventure, il fait garder ces documents par le service de la Chambre et son petit-fils Louis IX les installe dans la Sainte-Chapelle […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) - Les cinémathèques

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 4 480 mots

Dans le chapitre « La constitution d'archives cinématographiques »  : […] L'arrivée du parlant (dès 1927 aux États-Unis, en 1929 en France) fut considérée comme une régression catastrophique par la plus grande partie de ces passionnés du film silencieux. Avec l'introduction du son, l'industrie et les gros bataillons du public imposèrent leur loi. On reconstruisit les studios et des salles de plus en plus vastes. Le film muet est mort en l'espace d'une saison. Non seulem […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

10 mars 2022 Suisse. Annonce de la création d'un mémorial dédié aux victimes du nazisme.

Au moins deux cents n’en sont pas revenus, selon les Archives fédérales. […] Lire la suite

8-23 décembre 2021 France – Algérie. Ouverture des archives judiciaires de la guerre d'Algérie.

Le 10, la ministre de la Culture Roseline Bachelot, qui détient la tutelle sur les Archives nationales, annonce l’ouverture prochaine des archives judiciaires « en relation » avec la guerre d’Algérie, « avec quinze ans d’avance » sur le calendrier légal. Cette mesure était prônée par le rapport sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne remis en janvier à Emmanuel Macron par l’historien Benjamin Stora. […] Lire la suite

30 novembre 2021 France. Déclaration de candidature à l'élection présidentielle du polémiste Éric Zemmour.

Le polémiste Éric Zemmour présente sa candidature à l’élection présidentielle dans une vidéo entrecoupée d’images d’archives, qui est diffusée sur les réseaux sociaux. Il dénonce le déclin de la France, défend la thèse du « grand remplacement » des Français par les immigrés et se présente en homme providentiel, « pour que nos enfants et nos petits-enfants ne connaissent pas la barbarie » incarnée à ses yeux par l’islam. […] Lire la suite

4 octobre 2021 Médias. Publication des « Pandora Papers ».

Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), qui regroupe des représentants de quelque cent cinquante médias à travers le monde, publie les résultats d’une enquête baptisée « Pandora Papers », réalisée à partir de fuites de données issues des archives de quatorze cabinets spécialisés dans la création de sociétés anonymes dans les paradis fiscaux. […] Lire la suite

2-9 mars 2021 France – Algérie. Reconnaissance de la responsabilité de l'État dans l'assassinat de l'avocat algérien Ali Boumendjel.

Le 9, Emmanuel Macron décide de « faciliter l’accès aux archives classifiées de plus de cinquante ans », mesure qui concerne donc la période de la guerre d’Algérie.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Françoise HILDESHEIMER, « ARCHIVES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/archives/