HOMO SAPIENS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'origine de l'espèce Homo sapiens est généralement située entre 400 000 et 500 000 ans, même si la région où elle est apparue – probablement l’Afrique – et la population qui lui a donné naissance – probablement des Homo erectus – ne font pas encore l'unanimité parmi les anthropologues.

Il est assez difficile de donner une description type (diagnose) de cette espèce qui a vu sa morphologie se modifier sensiblement au cours de son évolution. On peut cependant considérer que sa caractéristique première est l'acquisition d'un crâne dont l'architecture générale est semblable à celle de l'homme actuel. La voûte est élevée, le frontal redressé, la région occipitale a en partie basculé vers le bas, si bien qu'elle s'est arrondie, les parois latérales sont parallèles ou divergentes vers le haut. Ces transformations sont liées à l'accroissement du volume du cerveau. La face et les dents continuent à diminuer de taille. À cela, il faut ajouter un processus, beaucoup plus tardif, de gracilisation générale du squelette qui s'est manifesté d'abord par une réduction des superstructures osseuses. Plutôt que de caractères, il vaut donc mieux parler de tendances évolutives car les premiers représentants de l'espèce ne montrent ces traits qu'à l'état d'ébauches. De plus, ces caractères ont pu évoluer à des rythmes différents au sein des diverses populations qui contribuèrent à l’émergence de la morphologie moderne. C'est ainsi que l'on connaît en Afrique (Tanzanie) un fossile de transition entre les Homo erectus et les Homo sapiens (crâne de Ndutu). Avec un âge estimé autour de 400 000 ans, il possède encore de très nombreux caractères archaïques et une capacité crânienne réduite, mais l'arrondissement général du crâne est déjà perceptible, surtout dans la région postérieure.

Viennent ensuite les Homo sapiens archaïques, c'est-à-dire des fossiles encore très robustes, avec de fortes superstructures osseuses, mais dont le crâne est déjà très proche du nôtre et dont la capacité cérébrale entre dans la variabilité actuelle, même si elle se situe gén [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  HOMO SAPIENS  » est également traité dans :

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique moyen et l'émergence d'« Homo sapiens » »  : […] La transition de l'Acheuléen au Paléolithique moyen s'étale sur près de 200000 ans, de 400000 à 200000 B.P., quand les processus de régionalisation se déclenchent dans plusieurs parties du continent. Les hommes modernes apparaissent durant cette même période, suggérant une seconde migration hors d'Afrique. La technique de débitage Levallois (qui permet d'obtenir des éclats ou des pointes de form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-prehistoire/#i_7357

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âge des chasseurs-cueilleurs (ou Paléolithique) »  : […] Pour la période préhistorique, il faut distinguer deux aspects différents : la recherche anthropologique concernant les hommes fossiles et celle qui s'occupe des outils de ces hommes. Mais tandis qu'en Europe les industries paléolithiques sont bien connues, classifiées et datées, sans que l'on possède beaucoup de données sur les hommes fossiles les plus anciens eux-mêmes, en Asie du Sud-Est, c'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-prehistoire-et-protohistoire/#i_7357

CHÂTELPERRONIEN

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 555 mots

Le Châtelperronien est une culture du début du Paléolithique supérieur, définie par Henri Breuil à partir de l'industrie de la grotte des Fées à Châtelperron (Allier). Elle est caractérisée par la présence d'une pointe allongée à dos abattu accompagnée d'outils sur lames mais aussi par la persistance de nombreux outils sur éclats moustériens. Elle comporte fréquemment des éléments de parures, comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chatelperronien/#i_7357

DÉCHIFFRAGE DU GÉNOME NÉANDERTALIEN

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 298 mots
  •  • 1 média

Longtemps, les chercheurs travaillant sur l'évolution récente de l'homme n'ont eu à leur disposition que des objets matériels qui se conservent relativement bien : squelettes, constructions, poteries, outils, restes alimentaires, ou encore peintures et gravures. L'accès au patrimoine génétique (le génome) des hommes préhistoriques paraissait impossible. Pourt ant, l'amélioration constante des tec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dechiffrage-du-genome-neandertalien/#i_7357

DÉCOUVERTE DE L'HOMME DE CRO-MAGNON

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 222 mots

C'est en 1868, lors de la construction de la voie ferrée de Périgueux à Agen, que furent découverts fortuitement, par Louis Lartet, au fond de l'abri-sous-roche de Cro-Magnon, près du village des Eyzies-de-Tayac (Dordogne), les restes de cinq squelettes humains dont la disposition évoquait l'idée de sépulture. Ces restes étaient accompagnés d'ossements d'animaux et d'une multitude de coquilles mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-homme-de-cro-magnon/#i_7357

DENISOVA HOMME DE

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 1 773 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ADN mitochondrial de l'homme de Denisova »  : […] En 2010, Swante Pääbo et son équipe ont séquencé et étudié le génome mitochondrial complet de la phalange isolée, attribuée à un enfant, découverte dans la grotte de Denisova et datée de — 50 000 à — 30 000 ans, âge déduit de la compréhension de l'histoire archéologique de la grotte. Cet ADN mitochondrial a été comparé à celui de cinquante-quatre hommes modernes actuels, d' un fossile d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-de-denisova/#i_7357

DE TOUMAÏ À SAPIENS, LA RUÉE VERS L'HOMME (exposition)

  • Écrit par 
  • Dominique GOMMERY
  •  • 1 479 mots
  •  • 1 média

À l'occasion du bicentenaire de la naissance du naturaliste anglais Charles Robert Darwin (1809-1882) et des 150 ans de sa publication de l' Origine des espèces (1859) mais aussi des 200 ans de la Philosophie zoologique (1809) du Français Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829), la Cité des sciences et de l'industrie a présenté, du 12 février au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-toumai-a-sapiens-la-ruee-vers-l-homme/#i_7357

DJEBEL IRHOUD SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 1 628 mots
  •  • 1 média

Le site archéologique Djebel Irhoud est situé au Maroc, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la ville côtière de Safi et à une centaine de kilomètres à l’ouest de Marrakech. Découvert par hasard en 1960 lors de l’extension d’une carrière de barytine (exploitée jusque dans les années 1980), il a depuis fourni plus d’une vingtaine de fossiles humains associés à une riche faune et à une sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-de-djebel-irhoud/#i_7357

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La préhistoire »  : […] Depuis 1963, les découvertes de sols paléolithiques et de fossiles d' Hominidés se sont succédé en Éthiopie, et cette région du monde est devenue l'une des plus intéressantes pour la connaissance de l'origine de l'homme. Les premières récoltes de fossiles du genre Australopithecus ont été effectuées dans la basse vallée de l'Omo par la mission internationale franco-kényo-am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_7357

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ
  • , Universalis
  •  • 21 345 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le Paléolithique moyen »  : […] Issus d'un long processus évolutif, l' Homo sapiens neandertalensis (qui s'éteindra sans descendance directe) et l' Homo sapiens fossile (ancêtre des hommes actuels) s'individualisent entre — 350 000 et — 100 000 ans. Le Paléolithique moyen est caractérisé par le développement de diverses cultures moustériennes au cours des phase […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-prehistoire-et-protohistoire/#i_7357

GÉNOME NÉANDERTALIEN

  • Écrit par 
  • Eva-Maria GEIGL, 
  • Thierry GRANGE, 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 3 256 mots
  •  • 2 médias

Paléoanthropologues et biologistes de l'évolution humaine ont assisté en 2010 au déchiffrage d'une partie du génome néandertalien. Cette lignée humaine, qui a peuplé l'Asie de l'Ouest et l'Europe pendant 400 000 ans, a disparu il y a environ 30 000 ans. Elle est considérée comme la plus proche de la lignée de l'Homme moderne, seul survivant de toutes les espèces humaines ayant existé. Mais on est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genome-neandertalien/#i_7357

HOLOCÈNE

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 112 mots

L’Holocène est une période de transition entre le Pléistocène et les Temps actuels, qui débuta il y a 10 000 ans avec la fin de la dernière glaciation (Würm-Wisconsin) à laquelle succéda un réchauffement progressif. Durant l'Holocène, l' Homo sapiens a diversifié la technologie de son outillage, aménagé plus efficacement son habitat, adapté sa vie en société, d'abord pendant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/holocene/#i_7357

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Hommes de Néandertal et Hommes modernes »  : […] En fait, l'Europe représente la seule région géographique où il est possible de mettre en évidence le remplacement d'une population humaine par une autre. En Europe occidentale, les Homo sapiens primitifs ont évolué, depuis 400 000 ans environ, vers les Hommes de Néandertal dont la répartition est clairement liée à l'extension de la calotte glaciaire. Ces derniers seront re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hominides/#i_7357

HOMO SAPIENS SAPIENS

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 703 mots

On regroupe dans la sous-espèce Homo sapiens sapiens toutes les populations humaines vivantes et toutes celles qui les ont précédées et qui leur étaient très similaires. Cet ensemble est souvent appelé « Hommes modernes » ou « Hommes de morphologie moderne ». Les caractéristiques générales sont celles de l'espèce Homo sapiens , mais avec une capacité cé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-sapiens-sapiens/#i_7357

LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

  • Écrit par 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 6 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le débat sur l'apparition du langage »  : […] Si la plupart des chercheurs pensent que la faculté de langage n'est pas apparue après l'émergence de notre espèce, le consensus est moins net sur la question de savoir si elle était apparue avant , autrement dit, si d'autres espèces d'hominidés, notamment les Néandertaliens, possédaient un langage de même nature que le nôtre. Le processus d'hominisati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-des-langues-et-langage/#i_7357

MISLIYA HOMME DE

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 1 638 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hommes fossiles, hommes modernes et importance du Levant »  : […] Avec l’extrémité occidentale de l’Europe (France, Allemagne, Espagne), l’Afrique du Sud et, depuis 2017, le Maroc – à la suite de nouvelles datations des fossiles du site archéologique Djebel Irhoud livrant un âge de quelque 300 000 ans –, le Levant, et plus précisément Israël, est l’une des rares régions du monde qui occupent une place incontournable dans la compréhension de l’histoire de la lig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-de-misliya/#i_7357

NÉANDERTALIENS ou NÉANDERTHALIENS ou HOMME DE NÉANDERTAL

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 4 799 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les problèmes actuels »  : […] Les problèmes qui ont été évoqués font l'objet de recherches assidues depuis plusieurs dizaines d'années. Mais, de nouvelles interrogations sont apparues à propos des Néandertaliens à la suite d'une série de mises au jour. Des découvertes importantes ont été faites en Espagne à partir de la fin des années 1970. Elles proviennent de gisements situés dans la zone karstique d'Atapuerca, à proximité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neandertaliens-neanderthaliens/#i_7357

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Dans le chapitre «  L'homme moderne. Paléolithique supérieur »  : […] En comparaison des centaines de milliers d'années que constitue le passé de l'humanité au Paléolithique inférieur et moyen, les quelques dizaines de milliers d'années que recouvrent les cultures du Paléolithique supérieur paraissent infimes. Cette dernière étape se situe, pour l'Europe, où elle est connue avec le plus de détails, dans la deuxième partie de la dernière glaciation de Würm. Elle débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleolithique/#i_7357

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le Paléolithique supérieur »  : […] a )  L'Ordos. Le site de Sjara-osso-gol (Mongolie-Intérieure) exploré par Teilhard et Licent en 1923, sur le bord de la rivière du même nom, a livré des outils très petits, taillés selon une technique typique des chopping tools , mais en progrès sur celle attestée à Shuidonggou. On a souvent réuni sous le nom de culture de l'Ordos S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_7357

SAHUL

  • Écrit par 
  • José GARANGER
  •  • 4 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La préhistoire du continent sahulien »  : […] Sahul est le nom de la plate-forme continentale située entre la Nouvelle-Guinée et l'Australie, sous les mers de Timor et d'Arafoura ; c'est une partie de l'ancien bouclier australien. Pendant les grandes régressions marines consécutives aux glaciations du Quaternaire, cette plate-forme, émergée, réunissait la Nouvelle-Guinée et l'Australie, se poursuivait à l'ouest et au sud de l'Australie, et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahul/#i_7357

Pour citer l’article

Bernard VANDERMEERSCH, « HOMO SAPIENS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-sapiens/