Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARGENTINE

Nom officiel

République argentine (AR)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Javier Milei (depuis le 10 décembre 2023)

      Chef de l'État et du gouvernement

      Javier Milei (depuis le 10 décembre 2023)

        Capitale

        Buenos Aires

          Langue officielle

          Espagnol

            Unité monétaire

            Peso argentin (ARS)

              Population (estim.) 46 655 000 (2023)
                Superficie 2 791 810 km²

                  Histoire

                  Construction de la nation

                  Les côtes de l'Argentine actuelle furent découvertes par des marins à la recherche de la mer du Sud. Ainsi, Diaz de Solis en 1515 reconnaît le Río de la Plata, et Magellan en 1520 la côte de Patagonie, avant de franchir le détroit qui porte son nom. En 1617, Philippe III divise les terres de l'extrémité américaine en deux « gouvernements » (gobernación) du Paraguay et du Río de la Plata.

                  Les difficultés de l'empire colonial d'Amérique au xviiie siècle amènent la création alors d'une vice-royauté du Río de la Plata dont est issue l'Argentine actuelle. La médiocrité des administrateurs venus d'Espagne et les entraves que la Couronne opposait au développement des activités économiques et des relations commerciales du port hors du pacte colonial contribuent à coup sûr au mouvement d'autonomie puis d'indépendance qui gagne le Río de la Plata au début du xixe siècle. Mais ce sont les expéditions anglaises contre Buenos Aires – et l'incapacité de la Couronne espagnole à défendre sa vice-royauté – qui constituent l'élément détonant. La bourgeoisie et l'aristocratie du port et de la campagne qui ont dû assurer seules la résistance destituent le vice-roi et proclament, le 25 mai 1810, la « première junte ». L'anarchie gagne les territoires du Río de la Plata, assemblage de multiples cellules humaines et économiques, mal reliées entre elles et peu disposées à subir le joug politique et économique de la bourgeoisie du port. Les Constitutions unitaires promulguées en 1819 et 1826 se heurtent à la réalité du fédéralisme et de l'autonomie provinciale que représentent en 1820 les caudillos vainqueurs des forces de Buenos Aires à la bataille de Cepeda. Buenos Aires se replie sur elle-même et commence, sous l'administration de Rivadavia, à créer les institutions publiques nécessaires.

                  C'est donc sous le signe des caudillos et des luttes entre l'intérieur et Buenos Aires que l'Argentine s'engage dans l'indépendance.

                  Les difficultés et les crises de l'indépendance (1826-1852)

                  Dix ans après qu'elle a proclamé son indépendance, l'Argentine ne parvient toujours pas à se donner une structure politique et administrative. Il faudra attendre trente ans, jalonnés de crises intérieures et extérieures, pour que ce nouveau pays élabore ses moyens et ses objectifs de gouvernement. En 1826, les Provinces-Unies du Río de la Plata ne représentent plus qu'une fiction juridique et une vague aspiration : nombre de ces provinces promulguent des constitutions ou des règlements provisoires et sont dirigées par des caudillos, meneurs d'hommes et défenseurs vaillants des intérêts économiques régionaux.

                  La province de Buenos Aires, ouverte sur l'Océan et qui est en contact avec l'Europe, qui a animé la lutte pour l'indépendance, cherche à imposer un certain libéralisme économique et politique. Elle ne compte que 55 000 habitants et n'atteint même pas les rives du Salado, car, à moins de 150 km du Paraná et du Río de la Plata, s'étend le domaine indien et les prairies.

                  Gaucho

                  Gaucho

                  Aussi sera-t-il difficile, pendant près d'un demi-siècle, d'ajuster les intérêts commerciaux de Buenos Aires, orientés vers l'Atlantique, et ceux des éleveurs de la campagne, exportateurs de cuirs et de viandes salées, aux ambitions des régions d'amont, contraintes de s'adapter à la politique décidée par la capitale et aux revendications des habitants des terres de l'Ouest et du Nord-Ouest. Ces dernières se voient peu à peu coupées de leurs débouchés andins, et l'artisanat textile qui s'y était implanté commence à souffrir de la concurrence des produits britanniques. À l'intérieur du pays, les groupes politiquement actifs se limitent en fait aux grands propriétaires et à quelques modestes cellules urbaines, aussi la résistance[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : professeur émérite des Universités en sciences économiques
                  • : maître assistant des facultés des lettres et sciences humaines, professeur à l'université nationale de Cuyo-Mendoza, Argentine
                  • : maître assistant à l'université de Paris-VIII
                  • : maître de conférences à l'université de Paris-Nord, chercheur au Centre d'économie de Paris-Nord, UMR CNRS, économiste au service de la recherche Natixis
                  • : maître de conférences à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, université Paris-III-Sorbonne nouvelle, économiste au service de la recherche Natixis
                  • : doctorant, Centre de recherche sur l'Amérique latine et le monde ibérique (CRALMI)
                  • : professeur de géographie à l'Institut des Hautes études d'Amérique latine, Université de Paris III-Sorbonne nouvelle
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Argentine : carte physique

                  Argentine : carte physique

                  Argentine : drapeau

                  Argentine : drapeau

                  Les Andes de Patagonie

                  Les Andes de Patagonie

                  Autres références

                  • ARGENTINE, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • AGRICULTURE URBAINE

                    • Écrit par Jean-Paul CHARVET, Xavier LAUREAU
                    • 6 273 mots
                    • 8 médias
                    ...les ont impulsées. Le premier concerne celles parties de la « base » (les producteurs), selon un processus dit ascendant (bottom up).Ce fut le cas en Argentine, autour de Buenos Aires, ou encore au Canada, à Toronto. Dans le premier pays cité, ce sont des migrants italiens puis boliviens qui ont été...
                  • AGUADA CULTURE

                    • Écrit par Susana MONZON
                    • 373 mots

                    Développée dans le nord-ouest de l'Argentine, dans la région qui s'étend depuis la vallée Calchaqui jusqu'au nord de la province de San Juan, la culture aguada se situe, chronologiquement, dans la période céramique moyenne, entre 650 et 850.

                    L'économie aguada était basée sur...

                  • ALBERDI JUAN BAUTISTA (1810-1884)

                    • Écrit par Sylvie LÉGER
                    • 574 mots

                    Écrivain argentin. Avocat, journaliste rédacteur du journal El Mercurio, Alberdi émigra à Montevideo après avoir étudié au Chili. Son œuvre de penseur et de jurisconsulte est considérable ; engagé politiquement, il appartient à l'Asociación de Mayo et publie plusieurs pamphlets...

                  • ALFONSÍN RAÚL (1927-2009)

                    • Écrit par Universalis
                    • 528 mots

                    Raúl Alfonsín, premier président argentin élu démocratiquement après la sanglante dictature militaire de 1976-1983, est mort d'un cancer, le 31 mars 2009 à Buenos Aires, à l'âge de quatre-vingt-deux ans.

                    Né le 12 mars 1927 à Chascomús, dans la province de Buenos Aires, Raúl Ricardo...

                  • Afficher les 71 références

                  Voir aussi