TORONTO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forte de 5 113 149 habitants en 2006, la Région métropolitaine de recensement (R.M.R.) de Toronto est, de loin, la plus peuplée du Canada puisque l'agglomération regroupait alors 16 p. 100 de la population du pays. Ces deux données statistiques apparaissent comme le résultat d'une croissance qui ne s'est jamais interrompue depuis le début des années 1960 lorsque la R.M.R. de Toronto comptait déjà 1 919 000 personnes. Cela pourrait suffire à prouver la prééminence de Toronto. Mais deux autres faits statistiques contribuent à mieux appréhender l'essor de la capitale de la province d'Ontario : si, en 1985, Toronto regroupait déjà 34,7 p. 100 des habitants de la province, en 2006, cette proportion s'élevait à plus de 42 p. 100. Par ailleurs – et peut-être s'agit-il là d'une constatation majeure –, on assiste au fil des années à un creusement de l'écart entre Toronto et sa grande rivale Montréal : en 2006, la différence entre les deux est de 1 477 578 personnes, alors qu'en 1961 la métropole économique québécoise devançait son homologue ontarienne de 297 000 habitants et que l'équilibre entre les deux s'est opéré en 1975. Non seulement le dernier tiers du xxe siècle a vu se matérialiser une inversion de tendance, mais encore celle-ci se poursuit-elle par une accélération de la croissance démographique de Toronto. À tel point que la R.M.R. de Vancouver qui, seule, pouvait se prévaloir de valeurs supérieures (+ 14,3 p. 100 entre 1991 et 1996) en raison de l'attractivité plus forte de la façade pacifique de l'Amérique du Nord, connaissait un taux de croissance de seulement 6,5 p. 100 de 2001 à 2006, soit largement inférieur à celui de Toronto qui est encore de 9,2 p. 100 pour la même période.

Canada : carte administrative

Canada : carte administrative

Carte

Carte administrative du Canada. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

À la tête de la province la plus peuplée de tout le Canada (en 2006, l'Ontario regroupait 38,3 p. 100 des Canadiens, soit 12,1 millions de personnes), Toronto fait figure d'agglomération phare.

Le lent chemin vers la position de leader

Pourtant, le parcours qui amena Toronto à la première place eut un départ pour le moins hésitant : c'est avec u [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État, professeur des Universités

Classification


Autres références

«  TORONTO  » est également traité dans :

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Alain PAQUET, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 16 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Toronto »  : […] Ville de 2,5 millions d’habitants en 2009 (avec 5,6 millions dans la région métropolitaine), la capitale de l'Ontario est incontestablement la métropole de tout le pays. Regroupant à elle seule environ 16 p. 100 des Canadiens, première place économique et financière du pays, Toronto conforte chaque année davantage son rôle de leader, acquis durant la décennie 1970-1980 aux dépens de Montréal. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-realites-socio-economiques/#i_33025

LAURENTIENNE RÉGION

  • Écrit par 
  • Marcel BÉLANGER
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

L'ensemble de terres basses qui va s'élargissant depuis l'estuaire du Saint-Laurent jusqu'à la plaine de Montréal constitue la région laurentienne. Lieu privilégié de l'établissement français au Nouveau Monde et berceau d'une civilisation rurale, base économique de l'État québécois et prolongement septentrional des concentrations industrielles et urbaines des Grands Lacs et de la Nouvelle-Angleter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/region-laurentienne/#i_33025

MONTRÉAL

  • Écrit par 
  • Henri ROUGIER
  •  • 2 271 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'économie montréalaise : permanences, mutations, problèmes »  : […] Le schéma du développement économique est classique de tous les carrefours où convergent divers modes de transport. Sur la fonction industrialo-portuaire se greffe celle de centre de collecte et de redistribution. À l'« équation-circulation » s'ajoute la propension à abriter des sièges sociaux de compagnies ferroviaires ou aériennes ou encore d'établissements financiers et commerciaux. Ce canevas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montreal/#i_33025

ONTARIO PROVINCE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 861 mots
  •  • 2 médias

De toutes les provinces canadiennes, l'Ontario est la plus peuplée (12 160 280 hab. en 2006, soit plus du tiers de la population canadienne) et la plus productive. Son territoire, qui s'étend sur plus de 1 600 kilomètres du lac Érié à la baie d'Hudson et sur plus de 2 100 kilomètres de la frontière du Québec à celle du Manitoba, couvre 1 068 464 kilomètres carrés ; c'est, après le Québec, la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-d-ontario/#i_33025

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri ROUGIER, « TORONTO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toronto/