GÉNITAL APPAREIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Ovaire d'un Reptile et d'un Mammifère

Ovaire d'un Reptile et d'un Mammifère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vertébrés : organogenèse

Vertébrés : organogenèse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gonades : stade initial

Gonades : stade initial
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycle génital féminin

Cycle génital féminin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Dans le règne animal, la présence d'un appareil génital est liée à la reproduction sexuée. À l'opposé de la reproduction asexuée, où un seul individu engendre des copies de lui-même à peu près exactes, jamais novatrices, la reproduction sexuée fait participer à la naissance de l'organisme nouveau deux individus complémentaires, le mâle et la femelle. Lorsqu'un même individu (hermaphrodite) possède les attributs des deux sexes, cela ne modifie en rien la loi fondamentale de la reproduction sexuée qui le conduit à se croiser avec un individu équivalent.

Chacun des parents fournit en effet des cellules reproductrices distinctes, mâles et femelles, qui sont appelées gamètes. Leur caractère essentiel est de ne posséder qu'un seul jeu de chromosomes, en vertu du phénomène de réduction chromatique qui a réduit de moitié, à la gamétogenèse, le stock chromosomique contenu dans les cellules du corps des parents : de ce fait, les gamètes sont des cellules dites haploïdes. Or celles-ci ne peuvent donner naissance à un nouvel organisme que si le double jeu chromosomique originel, diploïde, se reconstitue.

Il peut arriver que le gamète femelle parvienne seul à ce résultat, en se segmentant et en régularisant le nombre chromosomique par des mécanismes variés ; il s'agit alors de parthénogenèse, forme particulièrement complexe de la reproduction asexuée. Il est convenu de dire qu'elle constitue une régression de la sexualité.

Normalement, en effet, le retour à l'état diploïde est assuré par l'union d'un gamète mâle et d'un gamète femelle apportant chacun un jeu de chromosomes homologues. Dans ces conditions, la cellule issue de la fécondation, c'est-à-dire l'œuf – ou zygote – hérite des chromosomes provenant de chacun des parents. Or les caractères héréditaires provenant du parent mâle et ceux du parent femelle peuvent présenter des nuances nombreuses dans le cadre d'une même espèce. C'est pourquoi leur amalgame, hormis le cas où des jumeaux sont issus du dédoublement d'un même œuf, donne naissance à un organisme tout à fait original, semblabl [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine de Paris
  • : professeur au Collège de médecine, médecin des hôpitaux de Paris
  • : professeur de biologie de la reproduction à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  GÉNITAL APPAREIL  » est également traité dans :

ADÉNOME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 118 mots

Tumeur histologiquement bénigne développée à partir d'un tissu glandulaire. Les adénomes des glandes exocrines sont habituellement sans conséquence, sinon par leur situation et par leur volume. Il n'en va pas de même de ceux qui intéressent les glandes endocrines : les adénomes non sécrétants n'entraînent que d'éventuels troubles de compression de voisinage (tels les adénomes chromophobes de l'hyp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenome/#i_4564

AMÉNORRHÉE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 441 mots

Absence de flux menstruel qui peut se présenter dans des circonstances cliniques fort différentes. Physiologique pendant la grossesse et à la ménopause, l'aménorrhée peut être primaire ou secondaire. Dans les deux cas, elle nécessite une enquête méthodique très poussée pour en connaître la cause et lui opposer un traitement approprié. L'aménorrhée primaire, qui se manifeste chez la jeune fille pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenorrhee/#i_4564

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 161 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Appareil génital »  : […] Chez le mâle, le testicule est un agrégat d'ampoules contenant les cellules germinatives et les cellules de Sertoli. Entre ces ampoules, un tissu interstitiel sécrète l'hormone androgène responsable de l'apparition des caractères sexuels secondaires, parfois très marqués (triton). L' appareil génital mâle (fig. 11) annexe un vestige embryonnaire rénal primaire (pronéphros) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphibiens-batraciens/#i_4564

ANDROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 983 mots

Hormones stéroïdes à dix-neuf atomes de carbone, les androgènes naturels sont biosynthétisés par les gonades, ovaires et testicules (et dans ces derniers par les cellules de Leydig), et par les corticosurrénales (zone réticulée). La testostérone est chez le mâle le principal androgène parmi ceux qui circulent dans le sang. D'activité plus faible et produite en outre à concen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androgenes/#i_4564

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

  • Écrit par 
  • Catherine ZILLER
  •  • 4 437 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Expression physique du sexe : sexualisation »  : […] La reproduction sexuée pose un problème qui lui est propre. C'est celui de la différenciation en deux sexes distincts ou sexualisation . En effet, la gamétogenèse s'effectue selon deux voies différentes. La gamétogenèse mâle produit des gamètes mâles ou spermatozoïdes  ; c'est une spermatogenèse. La gamétogenèse femelle donne des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modes-de-reproduction-des-animaux/#i_4564

ANNÉLIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 7 458 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Appareils et fonctions »  : […] Le trait le plus frappant que présente une coupe transversale dans la région moyenne du corps d'une Sangsue est l'absence de cavité cœlomique. Présent chez la larve, le cœlome, au cours du développement, est envahi par un tissu conjonctif d'origine mésodermique, creusé de cavités contenant les organes génitaux, et un système compliqué de sinus. Ce tissu particulier est appelé tissu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annelides/#i_4564

ARACHNIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 3 667 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Appendices de la fonction sexuelle »  : […] Chez tous les arachnides, les sexes sont séparés. Les organes génitaux sont situés à différents niveaux du corps, suivant les groupes et parfois suivant le sexe, mais le plus souvent l’ouverture se fait sur la face ventrale de l’abdomen. En plus des organes reproducteurs classiques, pénis et oviducte, d’autres appendices modifiés jouent un rôle essentiel dans l’accouplement ou la reproduction de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arachnides/#i_4564

ARTHROPODES

  • Écrit par 
  • Roland LEGENDRE, 
  • Max VACHON
  •  • 2 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Appareil reproducteur et reproduction »  : […] Très varié, l'appareil reproducteur des Arthropodes peut être schématisé comme suit. Les éléments gonadiques, métamériques, se réunissent au cours du développement embryonnaire pour fournir une gonade (paire ou impaire) où toute trace de segmentation a disparu. Les gonoductes débouchent soit dans un, soit dans deux orifices dont la position est variable ; on les trouve à la limite du pléon et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthropodes/#i_4564

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les indications de l’assistance médicale à la procréation »  : […] La demande d’aide est le plus souvent celle d’un couple qui éprouve de grandes difficultés à avoir un enfant. Cette stérilité, ou cette hypofertilité, peut être due à n’importe quel évènement affectant les gamètes et l’appareil reproductif, chez la femme et chez l’homme. Identifier le ou les dysfonctionnements est essentiel pour tenter de les pallier. Le diagnostic repose sur un ensemble de dosag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_4564

BROMOCRIPTINE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES
  •  • 720 mots

Autre nom du mésylate de 2-bromo-α-ergocryptine, la bromocriptine est un alcaloïde semi-synthétique de la série des 9-10 ergopeptides, c'est-à-dire des peptides de l'ergot de seigle, inscrite au tableau A. L'introduction d'un atome de brome en position 2 sur l'acide lysergique a ajouté aux propriétés pharmacologiques de la molécule celle d'inhiber la sécrétion de prolactine, ce qui a pour conséque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bromocriptine/#i_4564

CANDIDOSES ou MONILIASES

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 604 mots
  •  • 1 média

Infections humaines dues à des champignons microscopiques levuriformes du genre Candida , et principalement à l'espèce Candida albicans . Les Candida sont fréquemment retrouvés à l'état commensal chez l'homme (voies digestives, rhinopharynx, muqueuses génitales), mais ils n'y sont qu'en très petit nombre. Le passage du saprophytism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candidoses-moniliases/#i_4564

CARACTÈRES SEXUELS PRIMAIRES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 227 mots

Caractères sexuels correspondant à la présence, chez un animal, des gonades (testicules chez le mâle et ovaires chez la femelle) et des annexes génitales, organes directement en rapport avec la fonction de reproduction, c'est-à-dire avec le transport des gamètes et avec l'accouplement (voies génitales et organes copulateurs), éventuellement aussi avec la gestation. Le développement des annexes gén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caracteres-sexuels-primaires/#i_4564

CHANCRES

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 435 mots
  •  • 1 média

Désignation traditionnelle de certaines ulcérations cutanées ou muqueuses qui accompagnent l'inoculation de certains microbes : tréponème de la syphilis, bacille de Ducrey, bacille de Koch . Le chancre syphilitique survient trois semaines après la contagion. Sur les muqueuses, il est classiquement indolore ; arrondi, de niveau avec la muqueuse, propre, vernissé, il repose sur une base indurée. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chancres/#i_4564

COLPOSCOPIE, médecine

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 696 mots

Au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies, et à l'aide d'un éclairage incorporé puissant, la colposcopie est l'étude visuelle de la morphologie du col utérin et de sa muqueuse. Cet examen permet de confirmer ou d'infirmer des résultats suite à un frottis cervico-vaginal, ou d'orienter le gynécologue afin d'effectuer une b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colposcopie-medecine/#i_4564

CRUSTACÉS

  • Écrit par 
  • Jacques FOREST
  •  • 7 669 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Reproduction »  : […] Si, chez les crustacés, les sexes sont en général séparés, des conditions de vie spéciales ont, dans certains groupes, entraîné l'hermaphrodisme. C'est le cas pour la majorité des cirripèdes, animaux fixés, chez lesquels testicules et ovaires sont fonctionnels simultanément, alors que l'hermaphrodisme est successif, surtout protandrique, chez plusieurs genres d'isopodes parasites et chez diverses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crustaces/#i_4564

CRYPTORCHIDIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 275 mots

La cryptorchidie est l'absence de descente spontanée de l'un ou des deux testicules dans leur position normale, dans le scrotum (les testicules descendent normalement chez le garçon en période néonatale). Cette affection concerne le plus souvent un seul des deux testicules ; l'autre, normalement descendu, suffit à assurer une fécondité masculine normale. Les cas où les deux testicules sont concern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cryptorchidie/#i_4564

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 101 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Étage ovarien »  : […] Les événements les plus importants du cycle menstruel se déroulent au niveau ovarien, sous contrôle hypothalamo-hypophysaire. À la puberté, les ovaires contiennent de 300 000 à 400 000 follicules primordiaux, constituant les unités fondamentales de l'activité ovarienne. Ce stock de follicules est définitif et diffère un peu d'une femme à l'autre. Tout au long de la vie génitale de la femme, ces fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_4564

DE GRAAF RÉGNIER (1641-1673)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 689 mots

Médecin et physiologiste hollandais né à Schonhoven, Régnier (ou Reinier) De Graaf étudie à Louvain, puis à Utrecht (1661) où Diemerbroek enseigne l'anatomie, et à Leyde où ses maîtres sont notamment Van Horne et de Le Boë (dit Sylvius). Dans cette ville, il publie Disputatio medica de natura et usu succi pancreatici (1663), où il montre le rôle du suc pancréatique dans la di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regnier-de-graaf/#i_4564

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Chez le garçon »  : […] Le volume des testicules augmente vers la onzième année, mais les premiers spermatozoïdes n'apparaîtront que vers l'âge de treize ou quatorze ans. La taille de la verge augmente, le scrotum se pigmente et prend un aspect plissé. La toison pubienne apparaît vers l'âge de douze ans. Les vésicules séminales et la prostate se développent sous l'influence directe de la testostérone, hormone sexuelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_4564

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormones stéroïdes à dix-huit atomes de carbone ; il s'agit principalement de l' estradiol (estra triène-1,3,5 diol-3,17), de l' estrone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estrogenes-oestrogenes/#i_4564

FRÖLICH SYNDROME DE ou SYNDROME DE BABINSKI-FRÖLICH ou SYNDROME ADIPOSO-GÉNITAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 150 mots

Maladie métabolique rare de l'enfant, caractérisée par une obésité, un retard de croissance et un hypogonadisme (retard de développement des organes génitaux). Le syndrome de Frölich est souvent associé à une tumeur de l'hypothalamus, responsable d'une augmentation de l'appétit et d'une diminution de la sécrétion des gonadotrophines. La maladie porte le nom d'Alfred Frölich, le neurologue autrich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frolich-syndrome-de-babinski-frolich-syndrome-adiposo-genital/#i_4564

FROTTIS GYNÉCOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 421 mots

Le principe de l'examen en laboratoire de frottis gynécologiques réside dans le fait que les lésions tumorales des voies génitales basses de la femme desquament et que leurs cellules anormales peuvent être recueillies lors d'un prélèvement et découvertes après étalement et fixation sur des lames, par examen microscopique. Le frottis est réalisé très facilement, en dehors des règles (en l'absence d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frottis-gynecologiques/#i_4564

GONOCOQUE ET GONOCOCCIES

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 1 410 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une infection bactérienne sexuellement transmissible »  : […] Le gonocoque a été isolé en 1879 par le bactériologiste allemand Albert Neisser, qui lui a donné son nom scientifique : Neisseria gonorrhoeae . Observé au microscope, il a l’aspect caractéristique de deux bactéries rondes collées l’une à l’autre ( diplocoque), en « grain de café ». Le gonocoque infecte exclusivement l’humain et se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonocoque-et-gonococcies/#i_4564

HERMAPHRODISME

  • Écrit par 
  • Berthe SALZGEBER
  •  • 1 578 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Hermaphrodisme non fonctionnel »  : […] Lorsqu'il existe indépendamment de la formule génétique un état de bivalence de l'appareil génital juvénile, on parle d' hermaphrodisme embryonnaire . Chez les embryons (ou les larves) des animaux qui manifestent cette bivalence coexistent les ébauches des appareils génitaux, mâle et femelle. Au cours du développement, il doit donc se produire un « virage » privilégiant l'ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermaphrodisme/#i_4564

HERPÈS

  • Écrit par 
  • Jannick CHAMBERLIN, 
  • Jean DE RUDDER
  •  • 2 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Épidémiologie »  : […] L'herpès touche pratiquement tous les êtres humains, comme le prouve la présence d'anticorps neutralisants dans le sang de la quasi-totalité des adultes. En France, selon les chiffres donnés en 2007 par l'association Agissons contre l'herpès, à l'occasion de la septième Journée nationale d'information, il y aurait 3,5 millions de personnes touchées par une des formes cliniques de cette maladie. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herpes/#i_4564

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hormones génitales »  : […] Le tissu interstitiel des testicules sécrète un stéroïde à dix-neuf atomes de carbone. C'est la testostérone. Cette hormone compense entièrement les effets endocriniens de la castration, assurant le développement des organes génitaux externes et des caractères sexuels secondaires, ou leur maintien, selon que la castration a été pratiquée avant ou après la puberté. La testostérone possède en out […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_4564

HYSTÉROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 545 mots

Étude radiologique de la cavité utérine (et aussi des trompes, ce qui réalise l'hystérosalpingographie ) au moyen d'une substance radio-opaque injectée par l'orifice du col utérin avec une canule reliée à une seringue dont le piston exerce une pression douce. Par extension, la substance de contraste qui passe des trompes dans le péritoine pourra tracer les contours de masses latéro-utérines, kyste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterographie/#i_4564

HYSTÉROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 178 mots

Grâce à des améliorations techniques récentes, une exploration gynécologique qui était tombée en désuétude, l'hystéroscopie redevient exploitable de façon correcte. Il existe divers procédés, mais le principe général est l'étude de l'intérieur du col utérin, puis de la cavité utérine et du départ des trompes, au moyen d'une optique introduite, après dilatation, dans le canal cervical, sous anesthé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysteroscopie/#i_4564

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 838 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « L'appareil génital femelle »  : […] L'appareil génital femelle comprend une paire d' ovaires, débouchant chacun sur un oviducte latéral d'origine mésodermique, formant ensuite un oviducte commun puis un utérus d'origine ectodermique (fig. 20) . Il s'y ajoute un réceptacle séminal, ou spermathèque, et diverses glandes accessoires. Les ovaires sont formés de plusieurs ovarioles, chacun étant constitué par un tube mésodermique épithél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectes/#i_4564

INTERSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Katy HAFFEN
  •  • 2 775 mots

L'intersexualité peut se définir par la présence, chez un même individu appartenant à une espèce gonochorique (à sexes séparés), de caractères sexuels intermédiaires entre le mâle et la femelle. Par opposition à l' hermaphrodisme qui est au sens précis du terme une forme de reproduction sexuée, l'intersexualité est le résultat d'une anomalie de la différenciation sexuelle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intersexualite/#i_4564

KLINEFELTER SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 341 mots
  •  • 1 média

Le syndrome de Klinefelter est une anomalie des chromosomes sexuels relativement fréquente (1 garçon sur 500). Il se caractérise par la présence de testicules de petite taille, l’absence de développement des spermatozoïdes, une puberté tardive avec des caractères sexuels secondaires diminués (mais la taille du pénis est normale) ; le physique est habituellement fin et allongé avec parfois un déve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-klinefelter/#i_4564

KYSTES OVARIENS

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 438 mots
  •  • 1 média

Tumeurs normalement bénignes, des kystes peuvent se développer aux dépens de l'ovaire (ou des deux ovaires). Il faut distinguer les kystes fonctionnels et les kystes organiques. Les premiers disparaissent le plus souvent spontanément après les règles, d'où l'importance de ne pas intervenir à la hâte et de refaire un examen en période post-menstruelle pour s'assurer de la persistance du kyste avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kystes-ovariens/#i_4564

LEUCORRHÉES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 492 mots

On nomme leucorrhées des écoulements normaux ou anormaux perçus à l'extrémité inférieure du vagin et qui ne contiennent pas de sang. Les leucorrhées physiologiques sont constituées de la glaire cervicale « blanc d'œuf », à laquelle se mêlent les cellules desquamées du col et du vagin, donnant ainsi un enduit blanchâtre. Ce phénomène est plus ou moins accentué selon les périodes du cycle œstral (pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucorrhees/#i_4564

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Appareil génital »  : […] Chez le mâle, la gonade (ou testicule) peut demeurer intra-abdominale (cryptorchidie), comme chez les Proboscidiens et les Cétacés, ou plus généralement migrer dans un scrotum de manière permanente ou temporaire durant la période de reproduction (Rongeurs, Lémuriens, etc.). Le canal évacuateur des produits sexuels est constitué, comme chez tous les amniotes, à partir de l'uretère primaire (canal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_4564

MARSUPIAUX ou MÉTATHÉRIENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Michel TRANIER
  •  • 5 050 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'appareil génital »  : […] Il faut noter, dans les deux sexes, la disposition caractéristique des uretères, qui passent entre les conduits génitaux alors qu'ils leur sont extérieurs chez les Placentaires. L'appareil génital mâle est fondamentalement semblable à celui des mammifères placentaires. Les testicules occupent, chez l'adulte, une position extra-abdominale et sont situés dans un scrotum, poche cutanée en communicati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marsupiaux-metatheriens/#i_4564

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 629 mots

Dans le chapitre « Gonococcie masculine »  : […] Chez l'homme, la gonococcie est essentiellement localisée au niveau de l'urètre. Au début d'une urétrite aiguë, le malade se plaint pendant un temps très variable (de quelques heures à deux jours) de démangeaisons au niveau du méat (extrémité de la verge), tandis qu'un suintement apparaît, entraînant une sensation de brûlure au moment des mictions, d'où le nom populaire de « chaude-pisse » donné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/#i_4564

NÉMATHELMINTHES

  • Écrit par 
  • Alain KERMARREC
  •  • 7 051 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Anatomie »  : […] Les Nématodes ne possèdent ni cils, ni flagelles. Ils sont eutéliques : la plupart des organes sont élaborés à partir d'un nombre strictement limité de cellules. Cette eutélie implique l'impossibilité presque totale de régénération. Seule la région caudale conserve parfois cette faculté qui est l'apanage des métazoaires inférieurs. Les larves infestantes d' Agamermis pratique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nemathelminthes/#i_4564

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Michel CUISIN
  •  • 10 551 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Organes génitaux »  : […] Il existe deux testicules chez l'oiseau mâle, mais un seul ovaire, le gauche, chez l'oiseau femelle (l'ovaire droit est atrophié et non fonctionnel). Les testicules se trouvent à la hauteur des reins, sur un plan ventral par rapport à ceux-ci ; à peine visibles en dehors de l'époque de reproduction, ils augmentent fortement de volume à son approche (de 200 à 300 fois) et produisent les spermatozo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oiseaux/#i_4564

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Diagnostic de l'infection à papillomavirus »  : […] Le diagnostic des verrues, papillomes et condylomes exophytiques est avant tout clinique, et porte sur l'aspect des lésions. Les lésions génitales planes, sont de diagnostic plus difficile et ne sont visibles qu'après adjonction d'acide acétique en colposcopie. Le dépistage actuel repose sur le frottis (examen cytologique des cellules) pratiqué au niveau du col utérin, à la recherche de cellules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_4564

PELVIENNE ANATOMIE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 5 055 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'appareil génital pelvien masculin »  : […] L' appareil génital pelvien masculin comprend la prostate, les vésicules séminales et les canaux déférents . La prostate est une glande qui rappelle par sa forme et ses dimensions une châtaigne. Elle entoure la portion initiale de l'urèthre. Sa base, supérieure, s'insère sur la vessie autour du col ; plus en arrière, elle est libre, avec une fente transversale par laquelle s'engagent les vésicule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatomie-pelvienne/#i_4564

RÈGLES ou MENSTRUATION

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 607 mots

Élimination cyclique de la muqueuse utérine chez la femme (et chez certains Primates), de la puberté à la ménopause, en l'absence de fécondation, les règles (ou menstruation) durent normalement de trois à six jours, se produisent environ tous les vingt-huit jours et l'écoulement menstruel est de 20 à 100 millilitres, selon les personnes. Il s'agit d'un liquide hématique, incoagulable normalement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regles-menstruation/#i_4564

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 029 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « États intersexuels »  : […] On pourrait ranger parmi les états intersexuels les dysgénésies gonadiques étudiées plus haut, et aussi les syndromes virilisants ou féminisants tardifs qui figurent dans les chapitres précédents. Mais nous faisons place ici aux états pathologiques, de significations fort diverses, dans lesquels les organes génitaux externes, malformés, présentent à la fois des caractères féminins et des caractè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualisation-biologie/#i_4564

STEIN-LEVENTHAL SYNDROME DE ou SYNDROME DES OVAIRES POLYKYSTIQUES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 466 mots

Le syndrome de Stein-Leventhal est également appelé syndrome des ovaires polykystiques. C'est une maladie endocrinienne qui touche les femmes et qui se caractérise par une élévation du taux des hormones sexuelles mâles (androgènes) et une absence d'ovulation (anovulation). C'est l'une des affections hormonales les plus fréquentes et elle est en cause dans un grand nombre de cas d'infertilité fémi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-stein-leventhal/#i_4564

STÉRILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 2 521 mots

Dans le chapitre « Chez l'homme »  : […] L'absence totale de spermatozoïdes ( azoospermie) peut être due soit à une obstruction sur le trajet des spermatozoïdes depuis les testicules jusqu'à la verge (azoospermie excrétoire), soit à une absence de fabrication des spermatozoïdes par le testicule (azoospermie sécrétoire). Dans ce dernier cas, soit le tissu testiculaire est lésé (de naissance ou après une maladie), soit la stimulation horm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterilite/#i_4564

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 304 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Appareil génital »  : […] L' appareil génital des Téléostéens est simple comparativement à celui des autres Vertébrés. Les gonades paires (testicules ou ovaires, exceptionnellement ovotestis) sont logées au plafond de la cavité générale et y occupent un volume très variable suivant les espèces et surtout suivant la période du cycle sexuel, contrôlé par des facteurs internes (hypophyse en particulier), mais soumis également […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teleosteens-et-holosteens/#i_4564

TRANSSEXUALISME

  • Écrit par 
  • Sylvie SESÉ-LÉGER
  •  • 4 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Clinique, étiologie et thérapeutique »  : […] La conviction d'appartenir au sexe opposé est, chez le sujet transsexuel, une idée prévalente, c'est-à-dire une idée fixe qui occupe le champ de la conscience. Le sujet transsexuel refuse son sexe d'assignation, ce qui se traduit dès l'enfance par le choix de comportements relevant du sexe opposé ou par un refus des jeux et des manières correspondant généralement au sexe du sujet. C'est à la pube […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transsexualisme/#i_4564

TRICHOMONASES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 640 mots

Maladies parasitaires provoquées par l'infestation de trois espèces distinctes de Protozoaires flagellés, Trichomonas vaginalis , qui vit dans la sphère urogénitale, Trichomonas intestinalis , hébergé dans l'intestin, et Trichomonas tenax , hôte de la cavité buccale. Le Trichomonas vaginalis se rencontre commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichomonases/#i_4564

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le sarcome de Sticker du chien »  : […] Le sarcome de Sticker du chien est encore appelé « sarcome vénérien ». De consistance molle, friable, saignant facilement, cette tumeur siège chez le mâle à la base du pénis et chez la femelle au niveau du vestibule ou dans la cavité vaginale ; en partie dorsale surtout, elle ne donne pratiquement jamais de métastases. Il s'agit d'une tumeur bénigne, de nature réticulaire, qui guérit définitivemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_4564

TURNER SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 305 mots

Également appelé dysgénésie gonadique, le syndrome de Turner est une affection relativement rare liée au chromosome X responsable d'un développement anormal des organes sexuels féminins. Les sujets atteints présentent les signes suivants : implantation basse des cheveux, cou épais, thorax « en bouclier » avec mamelons écartés. Les malformations rénale et cardiaque sont habituelles, en particulier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-turner/#i_4564

VAGINITE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 760 mots

Inflammation de la muqueuse vaginale par des agents pathogènes très variés qui conditionnent l'allure clinique, l'évolution et le traitement de cette infection. Toujours bénignes, mais très fréquentes à tous les âges, les vaginites sont tantôt primaires (contaminations sexuelles), tantôt secondaires (infections utérine, urinaire ou intestinale). Le mécanisme de production dépend surtout du degré d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaginite/#i_4564

WOLFF ÉTIENNE (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Nicole LE DOUARIN
  •  • 932 mots

Étienne Wolff est né en 1904 à Auxerre dans une famille d'enseignants. Sa famille s'étant installée en Normandie, il fait ses études secondaires au lycée de Rouen, puis au lycée Louis-le-Grand à Paris. Une inclination marquée pour la philosophie l'amena à suivre un enseignement dans cette discipline à la Sorbonne et à obtenir à dix-sept ans (en 1921) le titre de licencié ès lettres. Se destinant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-wolff/#i_4564

Voir aussi

ACCOUPLEMENT    ALBUGINÉE    BOURSE anatomie    CANAL DÉFÉRENT    CANALICULES SÉMINIPARES    CELLULES SOUCHES    CHORIO-ÉPITHÉLIOME    CLITORIS    CLOAQUE anatomie    COL DE L'UTÉRUS    CORDON anatomie    CORPS CAVERNEUX    CORPS JAUNE    CYCLE ŒSTRAL    DÉPISTAGE médecine    ECTOPIE TESTICULAIRE    ÉJACULATION    EMBRYOGENÈSE ANIMALE    ENDOMÈTRE    ENDOMÉTRIOSE    ÉPIDIDYME    ÉRECTION physiologie    FALLOPE TROMPE DE ou TROMPE UTÉRINE    FÉCONDITÉ    FIBROME UTÉRIN    FOLLICULE OVARIEN ou FOLLICULE DE DE GRAAF    FOLLICULINE    FSH ou HORMONE FOLLICULO-STIMULANTE    GLAND anatomie    GnRH ou LHRH    GONADES    GONADOTROPHINES HYPOPHYSAIRES ou HORMONES GONADOTROPES    GONOCYTE    GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE    GYNÉCOLOGIE    HYDROCÈLE VAGINALE    MEMBRANE HYMÉNÉALE    HYPOSPADIAS    CELLULES INTERSTITIELLES    LACTATION    LH ou HORMONE LUTÉINISANTE    MÉAT anatomie    MÉTRITE    CANAL DE MÜLLER    ORCHITE    OVAIRE    OVIDUCTE    OVOCYTE    OVULATION    PÉNIS    PHIMOSIS    PRÉPUCE    PROGESTÉRONE    PROLACTINE ou HORMONE LUTÉOTROPE ou LTH    PROSTATE    RÉTROVERSION UTÉRINE    SALPINGITE    SCROTUM    HORMONES SEXUELLES    SPERMATIDE    SPERMATOGENÈSE    SPERMATOZOÏDE    SPERMIDUCTE    TESTICULES    TUBES SÉMINIFÈRES    URÈTRE    APPAREIL UROGÉNITAL    UTÉRUS    CANCER DU COL DE L' UTÉRUS    VAGIN    MALADIES VÉNÉRIENNES    VERGE anatomie    VÉSICULE SÉMINALE    VULVE    CANAL DE WOLFF

Pour citer l’article

Claude GILLOT, Bernard JAMAIN, Maurice PANIGEL, « GÉNITAL APPAREIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/