Gynécologie


AMÉNORRHÉE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 445 mots

Absence de flux menstruel qui peut se présenter dans des circonstances cliniques fort différentes. Physiologique pendant la grossesse et à la ménopause, l'aménorrhée peut être primaire ou secondaire. Dans les deux cas, elle nécessite une enquête méthodique très poussée pour en connaître la cause et lui opposer un traitement approprié.L'aménorrhée primaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenorrhee/#i_0

COLPOSCOPIE, médecine

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 704 mots

Au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies, et à l'aide d'un éclairage incorporé puissant, la colposcopie est l'étude visuelle de la morphologie du col utérin et de sa muqueuse. Cet examen permet de confirmer ou d'infirmer des résultats suite à un frottis cervico-vaginal, ou d'orienter le gynécologue afin d'effectuer une bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colposcopie-medecine/#i_0

ENDOMÉTRIOSE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 766 mots
  •  • 3 médias

Longtemps négligée, l’endométriose est une maladie gynécologique qui se traduit par des douleurs parfois très violentes au moment des règles et une altération possible de la fertilité. Identifiée depuis 1860 grâce aux travaux du médecin autrichien d’origine tchèque Karel Rokitansky (1804-1878), mais encore insuffisamment connue et prise en charge de nos jours, elle fait désormais l’objet de nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endometriose/#i_0

FIBROMYOME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 201 mots

Improprement appelé fibrome, le fibromyome utérin est une tumeur bénigne du muscle utérin, constitué dans des proportions variables de fibres musculaires lisses et de tissu conjonctif fibreux. Sa fréquence est grande (environ une femme sur cinq en est atteinte) et sa symptomatologie des plus variables, en fonction de la taille des tumeurs, de leur situation exacte, de leur nombre, qui peut être gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibromyome/#i_0

FROTTIS GYNÉCOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 426 mots

Le principe de l'examen en laboratoire de frottis gynécologiques réside dans le fait que les lésions tumorales des voies génitales basses de la femme desquament et que leurs cellules anormales peuvent être recueillies lors d'un prélèvement et découvertes après étalement et fixation sur des lames, par examen microscopique.Le frottis est réalisé très facilement, en dehors des règles (en l'absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frottis-gynecologiques/#i_0

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 819 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'appareil génital féminin (fig. 9) »  : […] Les organes génitaux externes sont essentiellement constitués par la vulve : limitée en haut par le mont de Vénus, latéralement par les grandes et petites lèvres, elle comprend, de haut en bas, le clitoris, le méat urinaire et enfin l'ouverture du vagin.Le vagin, organe de la copulation, dont l'orifice est partiellement fermé, chez la vierge, par la membrane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/5-l-appareil-genital-feminin-fig-9/

GONOCOQUE ET GONOCOCCIES

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 1 420 mots
  •  • 1 média

Le gonocoque est la seconde cause d’infection bactérienne sexuellement transmissible après Chlamydiae trachomatis. Chez l’homme, l’infection se manifeste le plus souvent de manière bruyante par une inflammation de l’urètre (urétrite), responsable d’un écoulement de pus à l’extrémité de la verge et de brûlures lors des mictions. Chez la femme, l’infection n’e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonocoque-et-gonococcies/#i_0

HYSTÉROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 551 mots

Étude radiologique de la cavité utérine (et aussi des trompes, ce qui réalise l'hystérosalpingographie) au moyen d'une substance radio-opaque injectée par l'orifice du col utérin avec une canule reliée à une seringue dont le piston exerce une pression douce. Par extension, la substance de contraste qui passe des trompes dans le péritoine pourra tracer les contours de masses latéro-utérines, kyste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterographie/#i_0

HYSTÉROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 182 mots

Grâce à des améliorations techniques récentes, une exploration gynécologique qui était tombée en désuétude, l'hystéroscopie redevient exploitable de façon correcte.Il existe divers procédés, mais le principe général est l'étude de l'intérieur du col utérin, puis de la cavité utérine et du départ des trompes, au moyen d'une optique introduite, après dilatation, dans le canal cervical, sous anesthés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysteroscopie/#i_0

KYSTES OVARIENS

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Tumeurs normalement bénignes, des kystes peuvent se développer aux dépens de l'ovaire (ou des deux ovaires).Il faut distinguer les kystes fonctionnels et les kystes organiques. Les premiers disparaissent le plus souvent spontanément après les règles, d'où l'importance de ne pas intervenir à la hâte et de refaire un examen en période post-menstruelle pour s'as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kystes-ovariens/#i_0

LEUCORRHÉES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 499 mots

On nomme leucorrhées des écoulements normaux ou anormaux perçus à l'extrémité inférieure du vagin et qui ne contiennent pas de sang.Les leucorrhées physiologiques sont constituées de la glaire cervicale « blanc d'œuf », à laquelle se mêlent les cellules desquamées du col et du vagin, donnant ainsi un enduit blanchâtre. Ce phénomène est plus ou moins accentué selon les périodes du cycle œstral (plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucorrhees/#i_0

MAMMAIRE GLANDE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 849 mots

Caractéristique des mammifères, la glande mammaire sécrète le lait indispensable à la nutrition des jeunes. Elle se développe à partir de deux crêtes embryonnaires épiblastiques qui s'étendent ventralement de la région axillaire à l'aine. Chez l'homme, cette crête se résorbe ensuite, sauf dans la région pectorale où el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glande-mammaire/#i_0

MÉNOPAUSE

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 1 340 mots

La ménopause est un processus touchant les femmes entre quarante-huit et cinquante-cinq ans ; les ovaires cessent, de manière plus ou moins progressive, de produire des hormones féminines : estradiol et progestérone. Tout d'abord, les ovaires perdent la possibilité d'ovuler régulièrement et, en conséquence, ne fabriquent plus la progestérone, également appelée l'hormone lutéale, sécrétée par le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menopause/#i_0

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 663 mots

Dans le chapitre «  Un exemple : les blennorragies »  : […] On analysera les questions particulières que le mode de transmission implique en prenant l'exemple de la plus fréquente des M.S.T., la gonococcie, véritable révélateur des comportements sexuels à risque.La blennorragie gonococcique, la plus anciennement connue des maladies vénériennes (« Tout homme atteint d'un écoulement de la verge est par là même souillé », Lévitique, xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/3-un-exemple-les-blennorragies/

PROLAPSUS

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 108 mots

Ce terme désigne l'issue anormale d'un organe ou d'un tissu par un orifice naturel, habituellement à la suite d'un relâchement de ses moyens de fixité. Les prolapsus de l'utérus ou du rectum sont assez courants. Divers traitements orthopédiques visent à replacer l'organe en situation normale afin d'éviter l'ulcération et l'infection de sa paroi au contact des vêtements du malade, et afin de permet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prolapsus/#i_0

RÈGLES ou MENSTRUATION

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 614 mots

Élimination cyclique de la muqueuse utérine chez la femme (et chez certains Primates), de la puberté à la ménopause, en l'absence de fécondation, les règles (ou menstruation) durent normalement de trois à six jours, se produisent environ tous les vingt-huit jours et l'écoulement menstruel est de 20 à 100 millilitres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regles-menstruation/#i_0

STEIN-LEVENTHAL SYNDROME DE ou SYNDROME DES OVAIRES POLYKYSTIQUES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 471 mots

Le syndrome de Stein-Leventhal est également appelé syndrome des ovaires polykystiques. C'est une maladie endocrinienne qui touche les femmes et qui se caractérise par une élévation du taux des hormones sexuelles mâles (androgènes) et une absence d'ovulation (anovulation). C'est l'une des affections hormonales les plus fréquentes et elle est en cause dans u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-stein-leventhal/#i_0

TRICHOMONASES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 642 mots

Maladies parasitaires provoquées par l'infestation de trois espèces distinctes de Protozoaires flagellés, Trichomonas vaginalis, qui vit dans la sphère urogénitale, Trichomonas intestinalis, hébergé dans l'intestin, et Trichomonas tenax, hôte de la cavité buccale.Le Trichomonas vagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichomonases/#i_0

VAGINITE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 766 mots

Inflammation de la muqueuse vaginale par des agents pathogènes très variés qui conditionnent l'allure clinique, l'évolution et le traitement de cette infection. Toujours bénignes, mais très fréquentes à tous les âges, les vaginites sont tantôt primaires (contaminations sexuelles), tantôt secondaires (infections utérine, urinaire ou intestinale). Le mécanism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaginite/#i_0