HOUSTON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville portuaire reliée au golfe du Mexique par un canal en eau profonde de 80 kilomètres, Houston est, avec 6,7 millions d’habitants en 2016, la cinquième agglomération la plus peuplée des États-Unis et la seconde du Texas après Dallas. Par ailleurs, la ville de Houston compte 2,3 millions d’habitants, ce qui en fait la quatrième la plus peuplée du pays. Véritable capitale américaine de l’énergie, Houston doit principalement sa croissance aux richesses de son sous-sol (pétrole, gaz naturel) et à la présence de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Classée dans les vingt premiers ports mondiaux et deuxième port des États-Unis après celui de South Louisiana, c’est la ville américaine qui a connu la plus forte croissance entre 2010 et 2016.

États-Unis : carte administrative

Carte : États-Unis : carte administrative

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Houston est créée en 1836, par deux habiles spéculateurs new-yorkais, les frères John K. et Augustus C. Allen. Ils en dessinent le plan en damier, en vendent les lots en la présentant d’emblée comme la future métropole du Texas, la nomment en l’honneur de Sam Houston, vainqueur de l’armée mexicaine et président de la République du Texas, et parviennent même à la hisser au rang de capitale du Texas de 1837 à 1839. Pourtant, construite au confluent des bayous White Oak et Buffalo, Houston connaît des débuts difficiles : épidémies de fièvre jaune, difficulté de navigation sur des bayous peu profonds rapidement encombrés d’épaves, incendie de la ville en 1859… Une fois la guerre avec le Mexique terminée et l’État du Texas instauré et intégré aux États-Unis en 1845, la ville s’agrandit grâce au désenclavement du port par la construction de voies ferrées dans les années 1850 et l’augmentation des exportations, notamment du bois, du coton et du riz, activités qui attirent de nouveaux migrants, particulièrement d’origine allemande et de nombreux esclaves (49 p. 100 de la population en 1860). Il faut toutefois attendre 1900 pour que la ville prenne véritablement son essor : l’ouragan qui détruit le port côtier de Galveston cette année-là accélère la construction d’un port en eau profonde sur le bayou de Buffalo, qui sera relié à la mer par un canal en 1914. Après la découverte de pétrole à Beaumont, en 1902, l’industrie pétrolière investira progressivement ce nouveau port et les berges du canal de Houston. La cité passe ainsi de 27 000 habitants en 1890 à 292 000 en 1930.

Bataille de San Jacinto, 1836

Photographie : Bataille de San Jacinto, 1836

Lors de la bataille de San Jacinto, le 21 avril 1836, à la fin de la guerre d'indépendance du Texas, le général mexicain Santa Anna se rend au commandant de l'armée texane Sam Houston. La ville nouvellement fondée pour devenir « le grand centre commercial du Texas » prend le nom du... 

Crédits : Niday Picture Library/ Alamy/ hemis.fr

Afficher

Dans les années 1910, une douzaine de compagnies pétrolières sont basées à Houston, dont la Humble Oil Company, aujourd’hui intégrée à ExxonMobil, et la ville vit au rythme du marché du pétrole et de l’activité de son port. La population d’origine mexicaine, arrivée massivement au xixe siècle lors de la construction des lignes de chemin de fer, afflue à nouveau vers Houston pendant la révolution mexicaine (1910-1920). Elle est suivie par une population afro-américaine, notamment originaire de Louisiane, dans les années 1920-1930, après la mécanisation de l’agriculture.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, la présence des industries pétrochimiques (plastiques, caoutchouc synthétique) nécessaires à l’économie de guerre contribue à des investissements massifs de l’État fédéral. Une industrie sidérurgique tournée vers la production de munitions et la construction navale profite de l’énergie en abondance (pétrole et gaz). Une classe moyenne afro-américaine et mexicaine émerge après-guerre, tandis que la ville se recentre sur son port et l’exportation de ses ressources énergétiques. En 1961, l’économie régionale est encore renforcée par l’installation du centre d’entraînement et de gestion des vols habités de la NASA, l’actuel Lyndon B. Johnson Space Center. Dans les années 1970, l’embargo sur le pétrole décidé par les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dope l’économie pétrolière locale : la ville se hérisse de gratte-ciel et attire à elle une population de plus en plus nombreuse – notamment originaire du Michigan, touchée de plein fouet par la crise de l’automobile, et plus largement de la Rust Belt – jusqu’à la chute des cours et l’explosion de la navette Challenger en 1986, qui ralentit l’activité aérospatiale.

Toutefois, la capitale américaine de l’énergie reprend rapidement sa progression et reste parmi les villes les plus attractives du pays : l’agglomération gagne 3 millions d’habitants entre 1990 et 2016, en s’appuyant sur un [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Bataille de San Jacinto, 1836

Bataille de San Jacinto, 1836
Crédits : Niday Picture Library/ Alamy/ hemis.fr

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  HOUSTON  » est également traité dans :

MUSÉES AMÉRICAINS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 646 mots

1943-1959 Musée Guggenheim, New York , Frank Lloyd Wright (1867-1959). L'architecte applique une conception originale du parcours muséal, en créant une rampe hélicoïdale qui mène le visiteur jusqu'au sommet du musée. Ce schéma rend toutefois impossible une libre déambulation à travers l'espace. 1961-1962 Musée d'Oakland, Californie, Kevin Roche (1922-2019). L'architecte refuse toute construction […] Lire la suite

TEXAS

  • Écrit par 
  • Florence NUSSBAUM
  •  • 2 555 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le Texas des villes »  : […] Si l’essentiel du territoire texan conserve une dominante rurale, les pôles urbains jouent un rôle important en tant que centres économiques, démographiques et politiques. Les trois premières villes de l’État, Houston, Dallas et San Antonio, connaissent une croissance démographique continue depuis la fin du xix e  siècle et ont dépassé le million d’habitants dès 1960 pour Houston (dans les années  […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-31 juillet 2020 États-Unis – Chine. Exacerbation des tensions bilatérales.

Le 22, Washington ordonne la fermeture du consulat chinois de Houston (Texas). Cette décision, sans précédent depuis l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays en 1979, est justifiée par la volonté de « protéger la propriété intellectuelle américaine et les informations privées des Américains ». Le 24, en représailles, Pékin ordonne la fermeture du consulat américain de Chengdu (Sichuan). […] Lire la suite

25 août 2017 États-Unis. Le Texas ravagé par l'ouragan Harvey.

L’ouragan Harvey atteint les côtes du Texas à l’est de Corpus Christi, avant de se diriger vers Houston, la quatrième plus grande ville du pays. Cette tempête de catégorie 4 sur 5 est la plus forte enregistrée dans le pays depuis Katrina, qui avait dévasté La Nouvelle-Orléans (Louisiane) en août 2005. Les très fortes précipitations provoquent de graves inondations qui occasionnent de lourds dégâts. […] Lire la suite

15-22 décembre 2004 Russie. Rachat de la principale filiale de Ioukos par le groupe public Rosneft

Le 15, la filiale à Houston du groupe pétrolier russe Ioukos engage une procédure de mise en faillite et réclame la protection de la loi américaine. Le 17, le tribunal de Houston interdit la vente aux enchères à Moscou, prévue pour le 19, de Iouganskneftegaz, la principale filiale de Ioukos. Le Kremlin décide d'ignorer la décision, estimant qu'il s'agit d'une « affaire intérieure » russe. […] Lire la suite

15 juin 2002 États-Unis. Condamnation du cabinet Andersen pour obstruction à la justice

Un jury du tribunal de Houston (Texas) juge le cabinet Arthur Andersen L.L.P. coupable d'obstruction à la justice. Celui-ci est reconnu coupable d'avoir fait détruire des milliers de documents relatifs au groupe texan de courtage en énergie Enron, déclaré en faillite en décembre 2001 et dont il était commissaire aux comptes, dans la crainte que l'enquête ouverte par les autorités boursières ne le mette en cause. […] Lire la suite

13-20 août 1992 États-Unis. Investiture du président George Bush par la convention républicaine

Le 17 s'ouvre à Houston, au Texas, la convention républicaine chargée de désigner son candidat à l'élection du 3 novembre. La plate-forme, dont la rédaction a été laissée à l'aile droite du parti, que George Bush n'a jamais séduite, encense les valeurs familiales et religieuses de l'Amérique profonde. Ce programme figure parmi les plus conservateurs jamais élaborés par les républicains, en réponse au recentrage des démocrates, et fragilise l'unité qui régnait dans le parti sous la présidence de Ronald Reagan. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « HOUSTON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/houston/