AMOUR

Médias de l’article

Amour jouant du luth, R. Fiorentino

Amour jouant du luth, R. Fiorentino
Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

photographie

Putti, jardin du château de Versailles

Putti, jardin du château de Versailles
Crédits : Crobard/ Shutterstock

photographie

Putto, Église du Christ flagellé, Wies

Putto, Église du Christ flagellé, Wies
Crédits : E. Lessing/ AKG

photographie

Psyché ranimée par le baiser de l'Amour, A. Canova

Psyché ranimée par le baiser de l'Amour, A. Canova
Crédits : Mimmo Jodice/ Corbis

photographie

Tous les médias


Les représentations de l'amour dans l'art occidental

Les représentations de l'Amour sont innombrables dans l'art occidental depuis la Renaissance. Elles se présentent sous des formes variées. Cupidon, réputé être le fils de Vénus, est à la fois l'agent et l'incarnation du pouvoir que la déesse exerce sur les hommes. Cette figure n'est donc pas sans ambiguïté : c'est à la fois un être déterminé, avec son origine et son histoire, et la personnification d'une notion abstraite et intemporelle. Par certains côtés, l'Amour est un dieu, et par d'autres une allégorie.

Il est arrivé aux écrivains et aux artistes, suivant la tradition de l'Antiquité, de multiplier les figures de l'Amour : le petit dieu apparaît au milieu de nombreux frères, et l'Amour finit par se confondre dans la multitude anonyme des Amours. Ces gracieuses créatures n'ont pas tardé à envahir l'art chrétien : à côté des anges et des archanges, que la tradition du Moyen Âge représente comme de jeunes hommes ailés d'une beauté surnaturelle, apparaissent des angelots, leurs jeunes frères, représentés comme de petits enfants.

L'amour profane

Il n'y a pas de mot en français pour désigner ces légères créatures, et l'on se sert de l'italien putto. Au sens propre, le putto est un enfant de quatre ou cinq ans. Dans le langage des artistes, les putti sont ces petits êtres dont les formes rondes et les mines rieuses fournissent mille ressources à l'imagination. Les enfants représentés en tant que tels sont rares avant le xviiie siècle. C'est dans les assemblées d'Amours et d'angelots que l'on voit s'exprimer l'intérêt que les peintres et les sculpteurs ont porté à l'enfance. Lorsque, avec les Lumières, l'enfant prend sa place dans la société, le putto perd son importance comme motif artistique. La première moiti[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : maître de conférences en philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre
  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  AMOUR  » est également traité dans :

ACTE, philosophie

  • Écrit par 
  • Paul GILBERT
  •  • 1 282 mots

Dans le chapitre « L'acte d'être »  : […] Pour Plotin, l'être suit l'agir, car il est énergie, mouvement. Ce qu'Aristote disait de l'intellection, Plotin le transpose dans l'amour, avec les mêmes structures de la noèsis noèséôs, de la pensée se pensant elle-même. L'amour, « se transportant en lui-même, s'aime, aime sa pure clarté ; il est lui-même ce qu'il aime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-philosophie/#i_2001

AGAPÈ

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 1 102 mots

Le mot grec agapè signifie affection, amour, tendresse, dévouement. Son équivalent latin est caritas, que nous traduisons par « charité » (dans les textes stoïciens comme dans les textes chrétiens). Généralement, la langue profane emploie agapè pour désigner un amour de parenté ou d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agape/#i_2001

ALTRUISME

  • Écrit par 
  • Guy PETITDEMANGE
  •  • 3 312 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Figures de l'altérité »  : […] classifiable, abondante, crée non pas une représentation d'essence, mais de la fable, une fiction. L'origine comme la visée en sont un mieux-agir dans la relation même, impératif éthique qu'exprime idéalement le terme amour. Plus qu'une thérapie de l'exil et de la désolation, l'amour est retournement du soi, le geste juste face à l'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/altruisme/#i_2001

L'AMOUR FOU, André Breton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 979 mots

Dans le chapitre « Scandale de l'amour »  : […] L'amour fut la grande affaire de Breton et des surréalistes : « Amour, seul amour qui soit, amour charnel, je t'adore, je n'ai jamais cessé d'adorer ton ombre vénéneuse, ton ombre mortelle. » Affaire personnelle, vécue et rapportée dans ce récit en partie autobiographique (il y est question de la rencontre de l'auteur avec sa deuxième femme, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-amour-fou/#i_2001

ANDRÉ LE CHAPELAIN (XIIe-? XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 055 mots

Condamné, en 1277, par l'évêque de Paris, Étienne Tempier, le De amore d'André le Chapelain n'a pas fini d'alimenter les controverses sur le sens de l'ouvrage et l'identité de l'auteur. Le livre présente une facture antithétique, la première partie célébrant la femme, la courtoisie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-le-chapelain/#i_2001

L'ART DE JOUIR, Julien Offray de La Mettrie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 058 mots

Dans le chapitre « La vie amoureuse comme amour de la vie »  : […] L'amour fait toute la richesse. Tel est le propos que La Mettrie s'attache à prendre à la lettre, en lui ôtant un caractère abstrait propre à le ravaler au rang d'une banalité. Au vain affairement qui s'empare de la plupart des hommes, il oppose la vraie vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-de-jouir/#i_2001

ASAG

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 398 mots

Technique amoureuse de l'amour courtois, l'asag se définit par son écart avec l'union conjugale. L'apparition de l'orgasme vaginal dépendant de la durée de l'acte sexuel, c'est-à-dire du temps indispensable à la préparation du désir féminin, l'épouse, au Moyen Âge, comme à bien d'autres époques, est portée à envisager l'acte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asag/#i_2001

LE BANQUET, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 994 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Éros philosophe »  : […] un moment de son ordonnancement traditionnel (car il s'agissait d'une véritable institution à Athènes), celui qui est consacré aux joutes oratoires. Phèdre est le premier à parler : c'est lui qui introduit le sujet à débattre, le même que celui du dialogue qui porte son nom – à savoir l'amour, qu'il considère en mythologue. Suivant la même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-banquet/#i_2001

BONHEUR

  • Écrit par 
  • André COMTE-SPONVILLE
  •  • 7 851 mots

Dans le chapitre « Félicité, béatitude et amour »  : […] Cette joie réelle, pour Spinoza, ne va pas sans amour. Qu'est-ce en effet qu'aimer ? C'est se réjouir, explique Spinoza, à l'idée de quelque chose : « L'amour est une joie qu'accompagne l'idée d'une cause extérieure » (Éthique, III, déf. 6 des affections). Cette définition, si elle paraît abstraite, rencontre pourtant l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonheur/#i_2001

CANTIQUE DES CANTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 1 829 mots

Dans le chapitre « Les origines »  : […] assimilé à une personne la sagesse ou la justice, elle n'en a jamais fait autant de l'amour. Cela ne signifie cependant pas qu'elle ignore l'amour humain ; de nombreuses pages narrent des histoires d'amour magnifiques, dramatiques ou repoussantes. Mais ces histoires ont un ton assez parénétique, absent du Cantique, que son accent personnel et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantique-des-cantiques/#i_2001

CHARITÉ

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 1 018 mots

Le terme français « charité », dans son usage courant, ne recouvre pas toutes les significations du concept. Il provient du latin caritas, qui désigne un amour d'affection, de tendresse, de bienveillance dans les relations sociales, et il s'oppose à amor, l'amour passion. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charite/#i_2001

CONCUPISCENCE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 689 mots

Du latin concupiscere, désirer ardemment (même origine : cupere, désirer, convoiter, d'où est tiré le nom romain du dieu de l'Amour, Cupidon, identifié à l'Éros des Grecs). Dans la langue courante, concupiscence désigne le penchant à jouir des biens sensibles, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concupiscence/#i_2001

CRESCAS ḤASDAÏ BEN ABRAHAM (1340-1410)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 520 mots

Haute figure de la pensée juive d'Espagne à la fin du Moyen Âge, Ḥasdaï Crescas fut à la fois lié à la cour du roi d'Aragon et établi dans les fonctions de grand rabbin de la communauté de Saragosse. À l'orée de ce siècle qui allait être celui de l'expulsion des juifs de la péninsule Ibérique, il composa une chronique des massacres dont furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hasdai-ben-abraham-crescas/#i_2001

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 985 mots

Dans le chapitre « Le Dieu-Père du Seigneur Jésus-Christ »  : […] Si l'on essaie de rendre compte de la compréhension nouvelle de Dieu que procure le Nouveau Testament, on dira que Dieu s'y révèle comme amour, comme Père et comme Esprit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-l-affirmation-de-dieu/#i_2001

LA DISPUTE, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 050 mots

Dans le chapitre « « ...comme le premier âge du monde » »  : […] La « dispute », il faut d'abord l'entendre dans son sens commun, presque trivial, de conflit : la pièce s'ouvre en effet sur la querelle qui oppose le Prince à Hermiane. Qui, de l'homme ou de la femme, a « le premier donné l'exemple de l'inconstance et de l'infidélité en amour ? » La dispute est donc aussi une controverse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-dispute/#i_2001

EMPÉDOCLE (-490 env.-env. -430)

  • Écrit par 
  • Jean BOLLACK
  •  • 2 902 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La dialectique de l'Un et du multiple »  : […] Alors que, chez Héraclite, les contraires coïncident dans l'identité, la puissance qu'Empédocle appelle Amour ne se confond jamais avec l'antagoniste qu'est la Haine, mais elle lui succède nécessairement. Dissociant les termes opposés, Empédocle peut privilégier l'un et projeter hors du monde une origine absolue des choses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empedocle/#i_2001

ÉROS

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 470 mots
  •  • 1 média

Divinité grecque qui porte le nom d'une fonction psychologique : Éros signifie le désir amoureux. Il tient une place importante dans la pensée religieuse, dans la vie sociale comme dans l'art et la littérature des Grecs. Dans les cosmogonies orphiques qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eros/#i_2001

FAMILLE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Abel JEANNIÈRE, 
  • François de SINGLY
  •  • 9 788 mots

Dans le chapitre « Amour, relation conjugale et langage »  : […] ne vise pas d'emblée la rencontre interpersonnelle de l'homme et de la femme, mais le groupe et sa permanence. La prise de conscience de l'autre en tant qu'être humain trouvera sans doute un épanouissement dans l'amour réciproque de l'homme et de la femme, mais les relations interhumaines n'apparaissent pas d'emblée comme une sublimation de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-evolution-contemporaine/#i_2001

FÉNELON FRANÇOIS DE SALIGNAC DE LA MOTHE- (1651-1715)

  • Écrit par 
  • Jeanne-Lydie GORÉ-CARACCIO
  •  • 3 168 mots

Dans le chapitre « Le mystique »  : […] Le pur amour est en fait synonyme de mort à nous-même et d'« adhérence » à la volonté de Dieu au-delà de tout retour réflexif sur notre intérêt temporel ou éternel. Mieux, il est l'amour dont Dieu s'aime en l'homme, créature faite à son image : « Ô mon amour qui êtes mon Dieu, aimez-vous, glorifiez-vous vous-même en moi. Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fenelon-la-mothe/#i_2001

HADEWIJCH (mil. XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 773 mots

Poétesse et mystique flamande de la première moitié du xiiie siècle, Hadewijch est l'auteur de poèmes d'inspiration courtoise, de lettres et de visions où l'amour, traité en thème privilégié, tend à se substituer à Dieu, au terme d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadewijch/#i_2001

HERMAPHRODITE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 152 mots

L'enjeu philosophique du symbolisme de l'hermaphrodite est tout entier présent dans un aphorisme de l'alchimiste Heinrich C. Khunrath : « De l'Un grossier et impur naît un Un extrêmement pur et subtil. » L'hermaphrodite symbolise le processus de métamorphose de la conscience qui sous-tend cette naissance de l'Un véritable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermaphrodite/#i_2001

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 204 mots

Les liens amoureux et sexuels entre personnes de même sexe peuvent être ritualisés, condamnés, marginalisés ou tolérés, mais leur présence dans toute société, jusque dans celles qui les nient avec le plus de force, confirme en fait l'universalité de ces « pratiques ». Tout comme leur sort social, leur désignation a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homosexualite/#i_2001

JALOUSIE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 258 mots

Sémantiquement et psychologiquement, la jalousie est inséparable du désir. Bossuet prête au mot le sens de « passion sans partage » lorsqu'il écrit : « Combien de Romains furent jaloux de la liberté. » C'est le « zèle extrême » qu'atteste, à l'origine, le provençal gelos, fréquent dans la poésie des troubadours, entre les années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jalousie/#i_2001

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 147 mots
  •  • 2 médias

qui en dérivent. Mais le kāma du Kāmasūtra n'est qu'un des versants du Désir-(de)-Plaisir. L'amour, saisi non plus dans l'accomplissement de la jouissance ou dans les préparatifs techniques immédiats qui la rendent possible, mais dans l'élan et les tourments du désir, s'il n'entre pas dans le champ du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_2001

LIBRE-ESPRIT MOUVEMENT DU

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 3 154 mots

Dans le chapitre « Les doctrines »  : […] L'autre tendance postule un principe éternel de vie, dont le révélateur est une force d'attraction appelée Amour. Dieu se réalise dans une érotique universelle où s'abolit la distinction entre charnel et spirituel, entre terrestre et céleste. Alors que l'Église encourage une vision béatifique où l'amour se désincarne en une approche mystique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-du-libre-esprit/#i_2001

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 718 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le temps et l'espace du lyrisme »  : […] De même les thèmes que l'on dit lyriques, comme l'amour et la mort, la douleur ou la joie, mettent-ils en lumière la substance de la vie affective et la diversité de ses états. Chacun est l'occasion de pénétrer dans l'intériorité du sujet et d'en explorer les replis. Ainsi l'amour n'est-il pas un simple thème parmi d'autres, mais le signe que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyrisme/#i_2001

MARGUERITE PORÈTE (morte en 1310)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 677 mots

Brûlée le 1er juin 1310 à Paris, Marguerite Porète a laissé avec Le Miroir des simples âmes l'un des rares témoignages de première main sur les opinions qui caractérisent le mouvement du Libre-Esprit. Son enseignement, perpétué par Bloemardinne de Bruxelles ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-porete/#i_2001

MARION JEAN-LUC (1946-    )

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 063 mots

la chair, la rencontre sont au cœur des méditations tout à la fois savantes et intimes qu'il déploie dans sa phénoménologie de l'amour. Les philosophes, pourtant voués par définition, depuis Platon, au phénomène « érotique », auront manqué ce qui est en jeu dans l'amour. « Il faut parler d'amour comme il faut aimer – en première personne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-luc-marion/#i_2001

NARCISSISME

  • Écrit par 
  • Michèle MONTRELAY
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Narcissisme et état amoureux »  : […] lequel Éros se manifeste (et avec lui les forces de liaison) sur le mode le plus spectaculaire, c'est-à-dire l'état amoureux. Pourquoi le dieu qui nous attache à l'Autre se désigne-t-il du même nom que la force qu'on a repérée au principe de la liaison inconsciente ? En d'autres termes, quels rapports l'amour entretient-il avec le narcissisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcissisme/#i_2001

NÉDONCELLE MAURICE (1905-1976)

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 822 mots

Universitaire et prêtre français, philosophe et historien de la pensée religieuse, Nédoncelle a ouvert une voie originale entre l'idéalisme universitaire français des années vingt et un personnalisme philosophiquement fondé. Il part, en 1926, d'une « Esquisse d'un volontarisme idéaliste » (publiée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-nedoncelle/#i_2001

LE NOUVEAU MONDE AMOUREUX, Charles Fourier - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 221 mots

Dans le chapitre « L'homme, un être de désir et d'imagination créatrice »  : […] Engorgement » désigne chez Fourier ce que Freud appellera refoulement et défoulement. « Nos savants, écrit-il, ont traité l'amour matériel comme un torrent dont on essaierait de barrer le lit sous prétexte qu'il est dévastateur. Qu'arriverait-il ? Que le torrent entravé se jetterait au travers des campagnes et ravagerait dix fois plus de terrain qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nouveau-monde-amoureux/#i_2001

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 814 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Kant »  : […] negativum) du déplaisir aussi bien que du plaisir est tout simplement l'indifférence. De la même manière, l'amour et le non-amour peuvent s'opposer de deux points de vue. De façon contradictoire, au moyen de la négation par défaut, et c'est encore l'indifférence, mais opposée cette fois à l'amour. Ou bien par opposition réelle au moyen de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_2001

ORPHÉE, mythe moderne

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 815 mots
  •  • 1 média

La structure même du mythe d'Orphée ne prête guère à des modifications significatives mais ne peut guère non plus se démoder. Elle repose sur deux piliers intangibles : le pouvoir de la poésie-musique sur tout ce qui existe (animaux, hommes et dieux) et la lutte contre la mort d'un amour qui triomphe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphee-mythe-moderne/#i_2001

PASSION

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 6 821 mots

On note avec étonnement la quasi-disparition du terme passion dans le vocabulaire de la psychologie contemporaine, qui utilise bien plus volontiers les concepts de tendance, d'affect ou de pulsion. La notion ne figure même pas à l'index de manuels aussi classiques que ceux de Munn et de O. Fenichel ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passion/#i_2001

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • Jacqueline DUCHEMIN, 
  • ETIEMBLE, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 6 893 mots

Dans le chapitre « Les jeux de l'amour »  : […] La thématique de la pastorale moderne, qui s'impose aux dépens de la thématique classique traditionnelle, est une thématique amoureuse ; à son apogée, entre la Renaissance et le baroque, la littérature pastorale est, avant tout, une littérature d'amour. La pièce du Tasse, l'Aminta, dont la première représentation eut lieu vraisemblablement en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastorale-genre-litteraire/#i_2001

PHÈDRE, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La beauté, l'amour et l'art de parler »  : […] Comme Le Banquet, l'autre dialogue de Platon où Phèdre apparaît avec quelque importance (pour prononcer le premier éloge d'Éros), le Phèdre traite de l'amour – mais par le biais d'une critique du discours. Phèdre, en effet, rend visite à Socrate pour lui faire partager son admiration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phedre-platon/#i_2001

PLATON

  • Écrit par 
  • Monique DIXSAUT
  •  • 13 742 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Socrate et Platon »  : […] âme, sa « philosophie » (ce sens restera toujours pour Platon le sens premier du terme). L'amour, au terme d'une ascension qui le mène de la beauté des corps à celle des âmes et de leurs occupations, puis aux connaissances, n'atteint sa vérité qu'en devenant philosophe et en engendrant des discours qui ne sont beaux que parce qu'ils sont vrais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platon/#i_2001

PLATONIQUE AMOUR

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 732 mots

L'expression renvoie non seulement à la continence, mais encore à la pudeur : plus précisément tout se passe comme si, avec l'amour platonique, la tendresse pouvait se passer d'une érotique. En effet, il suppose un dualisme qui autorise le développement d'une relation sentimentale aux dépens de tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amour-platonique/#i_2001

PLOTIN

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC
  •  • 5 010 mots

Dans le chapitre « La purification »  : […] Cette même ambivalence se retrouve dans l'amour. Car Eros est un va-nu-pieds, fils clandestin de Pauvreté et d'Expédient (Banquet, 203 b-c), mais d'autres textes platoniciens, qui le font naître d'Aphrodite, le présentent comme un « dieu » (Phèdre, 242 d), non simplement comme un « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plotin/#i_2001

POLYEUCTE MARTYR, Pierre Corneille - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 341 mots

Dans le chapitre « Amour sacré, amour profane »  : […] à la rendre plus complexe, moins didactique, mais aussi plus « intéressante » pour les spectateurs et les lecteurs mondains. Corneille s'efforce ainsi de développer parallèlement la dynamique de l'aspiration au martyre et celle de « l'amour humain ». En jouant sur la contradiction du personnage éponyme, pris entre sa passion religieuse et sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyeucte-martyr/#i_2001

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Les couples opposés de pulsions partielles »  : […] l'étranger et le haï ; la haine, en tant que relation à l'objet, est plus ancienne que l'amour. » De toute évidence, le caractère de ce premier objet, de ce « dehors étranger et menaçant », évoque directement les dispositions agressives du partenaire actif à l'égard de la personne-objet dans les couples de pulsions perverses. Cet objet menaçant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_2001

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU COUPLE

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 692 mots

Dans le chapitre « Les dimensions psychologiques dans la relation de couple »  : […] construisant une histoire partagée de la relation. Ce « sens de nous » est peut-être ce qui se rapproche le plus de l’amour, qui est une notion rarement mentionnée dans la psychologie scientifique. Cela implique de garder une admiration ou une estime réciproques par un entretien actif de la relation, d’autant plus important que les attracteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-du-couple/#i_2001

RÉPÉTITION, philosophie et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 1 086 mots

« Si Dieu lui-même n'avait pas voulu la répétition, écrivait Kierkegaard, le monde n'aurait jamais existé. » Mais vouloir la répétition, n'est-ce pas aussi vouloir la mort ? La répétition est d'abord un vécu qu'il appartient à l'analyse phénoménologique de ressaisir dans les champs qui lui sont propres et, en particulier, sur les registres cosmique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/repetition-philosophie-et-psychanalyse/#i_2001

ROMAN SENTIMENTAL

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 2 472 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une promesse de bonheur »  : […] trames narratives ou protagonistes sont institués comme des marques de la série. Le schéma du roman sentimental est précisément cadré : il raconte une relation amoureuse depuis la naissance du sentiment jusqu'à l’aboutissement heureux, une fin positive qui le distingue du roman d’amour. L’histoire se concentre autour d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-sentimental/#i_2001

ROUGEMONT DENIS DE (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Vital RAMBAUD
  •  • 728 mots

Politique de la personne, qu'il définira également dans Penser avec les mains (1936). Moraliste et historien de l'amour, il publie en 1939 L'Amour et l'Occident. Ce livre, qui connaîtra un grand succès et dont les analyses seront complétées par Les Mythes et l'amour (1961), explique brillamment que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-de-rougemont/#i_2001

SCHOPENHAUER ARTHUR (1788-1860)

  • Écrit par 
  • Jean LEFRANC
  •  • 3 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une anthropologie pessimiste »  : […] L'amour et la mort prennent une importance nouvelle hors de la référence à la dualité de l'âme et du corps. Tout amour, toute passion amoureuse cachent sous leurs manifestations, des plus vulgaires aux plus sublimes, le même vouloir-vivre, le même « génie de l'espèce ». Cette dénonciation de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-schopenhauer/#i_2001

SENTIMENT

  • Écrit par 
  • Olivier REBOUL
  •  • 3 550 mots

Dans le chapitre « Valeur et vérité du sentiment »  : […] voulu, choisi, ce qui voudrait dire insincère, mais assumé par celui qui l'éprouve. L'amour passionnel est celui qui vous emporte malgré vous, dont vous souffrez ou dont vous avez honte ; l'amour-sentiment est à la fois celui qu'on ressent et celui qu'on assume. La passion se donne, elle aussi, comme un sens, mais elle est fanatique, exclusive, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sentiment/#i_2001

SEXUALITÉ, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 4 976 mots

Dans le chapitre « Des pulsions partielles au concept de castration »  : […] à partir d'une telle économie de l'inconscient, le sujet aborde la relation à l'autre que connote le terme « amour », depuis un temps qu'il est d'ailleurs possible de dater historiquement. L'amour peut-il être conçu comme l'épanouissement, le point de convergence de ce que l'expérience psychanalytique rencontre comme pulsions partielles ? Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualite-psychanalyse/#i_2001

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'émergence de l'amour conjugal et de la sphère intime  »  : […] que les rapports entre les sexes ont été perçus sous un angle strictement hiérarchique, l'idée d'une relation amoureuse relativement équilibrée entre hommes et femmes, voire d'un amour dans un cadre conjugal, est demeurée impensable. La première grande tentative de penser une relation amoureuse mutuelle entre homme et femme apparaît autour du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-sexualite/#i_2001

STENDHAL

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 4 996 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le voyage, la passion, l'esthétique »  : […] comme dans toute son œuvre ; d'où la place centrale qu'occupe De l'amour. Œuvre de circonstance (plaidoyer de l'amoureux méprisé, consolation d'un amant transi), analyse psychologique et sociologique, mais aussi longue plainte d'un Pétrarque romantique, retour à la tradition courtoise et romanesque, le livre est un « art d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stendhal/#i_2001

SUBLIMATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 5 960 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Économique du dépouillement »  : […] dans la prière, la vertu et l'extase. Fortis est ut mors dilectio. L'amour est fort comme la mort, délicieux de par sa violence même. Pris dans le « filet » de l'amour, l'homme « sort de toute récompense et de tout mérite qu'il pourrait encore gagner [...]. À quoi qu'il s'occupe et s'adonne, c'est l'amour qui le fait, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublimation-psychanalyse/#i_2001

SURRÉALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ, 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 11 401 mots

Dans le chapitre « La beauté et l'amour »  : […] que la conçoivent les surréalistes, se sépare de l'émotion littéraire pour rejoindre l'émotion érotique. Et celle-ci, se voulant totale, engageant la matière et l'esprit, et ne pouvant se réduire ni à l'attachement sentimental ni à la sensualité corporelle, est elle-même placée sous le signe du ravissement et du merveilleux. Dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-histoire/#i_2001

THÉRÈSE D'ÁVILA (1515-1582)

  • Écrit par 
  • Pierre SÉROUET
  •  • 2 243 mots

Dans le chapitre « Les œuvres et la doctrine spirituelle »  : […] est donc, après une courte période d'hésitation, dans la fréquentation de l'Évangile et l'effort quotidien pour imiter le Christ en tout que Thérèse va chercher le contact avec Dieu. Ce Dieu est amour. « Il a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique » (Jean, iii, 16), lequel disait : « Je suis descendu du ciel non pas pour faire ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therese-d-avila/#i_2001

TRISTAN ET ISEULT (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 1 101 mots

Dans le chapitre « Le mythe de l'amour impossible »  : […] Mais la plus grande subversion n'est pas là ; elle réside dans la transgression du modèle courtois. La version d'Eilhart von Oberg ne laisse aucune ambiguïté sur le caractère sensuel de la passion de Tristan et d'Iseult ; la femme n'est plus cette dame inaccessible que l'on aime avec dévotion et chasteté, mais un être qui suscite désir et plaisir. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-iseult/#i_2001

TRISTAN ET YSEUT

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 2 011 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un scénario complexe »  : […] le programme narratif d'un héros, puis d'un couple, d'emblée voué à la « tristesse » et confronté jusqu'à la mort à des épreuves de toutes sortes. Programme paradoxal et dérangeant au xiie siècle, alors que la fin'amor s'impose comme modèle utopique d'un amour qui incite à devenir meilleur – meilleur poète, meilleur chevalier – et dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-yseut/#i_2001

WAGNER RICHARD

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 4 197 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Dresde et les premiers opéras majeurs »  : […] du Vaisseau fantôme, condamné à l’errance éternelle sur les mers, ne trouvera son salut que dans l’amour d’une femme prête à mourir pour lui. Wagner fait ainsi de la rencontre entre le damné et Senta, qui se sent prédestinée à ce rôle salvateur, la première de ses œuvres qui soit marquée par la thématique récurrente de la rédemption par l’amour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-wagner/#i_2001

WILLEM CORNELISZ (mort en 1253 env.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 318 mots

Vers 1240, à Anvers, Willem Cornelisz, un clerc proche des milieux défavorisés, propage avec succès une doctrine où les idées de Libre-Esprit se mêlent aux recommandations plus traditionnelles de la pauvreté volontaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-cornelisz/#i_2001

Voir aussi

Pour citer l’article

Baldine SAINT GIRONS, Georges BRUNEL, « AMOUR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amour/