AMÉRIQUE LATINEÉvolution géopolitique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une Amérique latine distante des États-Unis, pragmatique et plus sociale

Certains analystes des États-Unis considèrent que désormais l'Amérique latine évolue dans un contexte de Washington-free, de liberté vis-à-vis des États-Unis. Si l'on observe les processus électoraux des années 2000-2007, on ne peut que constater la vague puissante qui a – en dépit des mises en garde réitérées (et fort maladroites) de Washington – installé des gouvernements de gauche dans la plupart des pays : Nestor Kirchner en 2003 en Argentine ; Tabaré Vázquez en 2004 ; et, entre novembre 2005 et décembre 2006, Evo Morales (Bolivie), Michelle Bachelet (Chili), Oscar Arias (Costa Rica), Alan García (Pérou), Lula (Brésil), Daniel Ortega (Nicaragua), René Préval (Haïti), Hugo Chávez (Venezuela), Rafael Correa (Équateur). Deux gouvernements seulement se revendiquent de droite, Felipe Calderón (Mexique) et Álvaro Uribe (Colombie), et un, Manuel Zelaya (Honduras), se situerait plutôt au centre.

Apparences trompeuses

Mais cette dominante d'élus de gauche ne signifie pas qu'un front politique homogène soit en voie de constitution, tant les différences sont grandes entre eux, sur quantité de points. Hugo Chávez dénonce de manière virulente le modèle néo-libéral et lance de grands projets sociaux de type « assistanciel » en faveur des plus démunis, mais il ne peut le faire que grâce au pétrole qu'il vend sur les marchés internationaux et en premier lieu aux États-Unis. Il rêve d'occuper sur la scène régionale la place laissée vacante par le retrait forcé, pour cause de maladie, de Fidel Castro. Il ne perd jamais une occasion de stigmatiser « le diable » George W. Bush. Il aimerait entraîner avec lui Correa, Morales, Ortega. Mais l'Équateur, la Bolivie et le Nicaragua font partie des pays les plus pauvres du continent, et leurs dirigeants n'ont donc pas les moyens de le suivre activement sur ce terrain. Le pragmatisme que l'on observe dans la conduite des politiques éc [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Écrit par :

  • : professeur de science politique, Institut des hautes études de l'Amérique latine (I.H.E.A.L.), université de Paris III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  AMÉRIQUE LATINE  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Georges COUFFIGNAL
  •  • 547 mots

Le continent américain doit son nom au navigateur florentin Amérigo Vespucci qui fit pour l'Espagne et le Portugal plusieurs expéditions dans le Nouveau Monde découvert par Christophe Colomb. Il apparaît pour la première fois en France, il y a cinq siècles, dans un ouvrage publié à Saint-Dié, en 1507. L'adjectif « latine » accolé au mot Amérique est plus récent et date du milieu du […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 692 mots
  •  • 23 médias

Avec 20 418 000 kilomètres carrés, l'ensemble latino-américain couvre 15 p. 100 des terres émergées, soit une superficie équivalente à celle de l'ex-URSS ou du groupe États-Unis–Canada ; en 2016, il comptait 640 millions d'habitants, soit 8,5 p. 100 de la population mondiale et un peu plus d'un dixième de celle des pays en développement. Rappelons, en comparaison, que l'Asie (sans le Moyen-Orient) […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - La question indienne

  • Écrit par 
  • David RECONDO
  •  • 2 811 mots
  •  • 3 médias

C'est au début des années 1980 qu'un mouvement panindien émerge en Amérique latine. Au Mexique, mais aussi au Guatemala, en Colombie, en Équateur, au Pérou et en B […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - Rapports entre Églises et États

  • Écrit par 
  • Jean Jacques KOURLIANDSKY
  •  • 6 707 mots
  •  • 2 médias

Le 12 octobre 1492, Christophe Colomb venait à peine de poser le pied sur une plage des Amériques qu'il y plantait une croix au nom des Rois catholiques. Le geste était symbolique. Il a marqué une hiérarchie de rapports entre souverains et autorités religieuses, un lien étroit entre politique et religion, qui se sont perpétués en Amérique latine pe […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - Les religions afro-américaines

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 190 mots
  •  • 1 média

Les Africains conduits en esclavage en Amérique ont amené avec eux leurs croyances et leurs rites. Certes, en beaucoup de pays, au contact de civilisations différentes et de sociétés répressives, ces croyances et ces rites, après un moment de résistance (par exemple, en […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - Littérature hispano-américaine

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN, 
  • Michel BERVEILLER, 
  • François DELPRAT, 
  • Jean-Marie SAINT-LU
  •  • 16 294 mots
  •  • 7 médias

Un panorama des lettres hispano-américaines peut-il être autre chose qu'une juxtaposition de vues sur les littératures propres à chacune des nations qui forment l'Amérique hispanique ? On pourrait d'abord en douter. Pourtant, quelles que soient les différences dues à la diversité des climats, des sources et des modes de peuplement, à l'inégalité de l'évolution économique et sociale, ce sont, du po […] Lire la suite

ALLIANCE POUR LE PROGRÈS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 920 mots

Créée le 13 mars 1961 à Washington, l'Alliance pour le progrès (Alianza para el progreso) est lancée en août par la conférence de Punta del Este qui définit ses objectifs et ses organes d'exécution. L'effort entrepris s'inscrit dans la ligne politique inaugurée par les États-Unis, en 1895, lors de la première conférence panaméricaine de Washington et prolongée juridiquement par l'adoption en avril […] Lire la suite

AMAZONE, fleuve

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 2 327 mots
  •  • 1 média

Un peu plus long que le Nil, avec les 7 025 km de son cours, l'Amazone se place au premier rang, parmi les fleuves du monde, pour l'étendue de la superficie drainée : environ 6 millions de kilomètres carrés qui se répartissent sur six États d'Amérique latine. Sa supério rité est encore plus manifeste en ce qui concerne l'abondance de l'alimentation : le débit moyen à l'embouchure représente cinq f […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 056 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les apports humains de la conquête »  : […] Bien qu'il soit à peu près certain que, vers 985, un Scandinave, Erik le Rouge, ait établi les premiers centres de colonisation sur la côte du Groenland, les terres américaines n'entrent officiellement dans l'histoire qu'après la découverte de Christophe Colomb, en 1492. Mais cet événement ne fut pas suivi immédiatement d'une colonisation généralisée. Si les Espagnols et les Portugais commencère […] Lire la suite

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Amérique latine »  : […] L'influence des idées anarchistes en Amérique latine, principalement en Argentine, s'est fait sentir avec la pénétration des théories bakouniniennes. Un centre de propagande ouvrière édita en 1879 un opuscule, Una idea , exposant les conceptions de Bakounine. Les journaux El Descamisado , « athée et anarchiste » (1879), La Vanguardia d'Eduardo Camaño (1879), La Lucha obrera , anarchiste collectivi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges COUFFIGNAL, « AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-evolution-geopolitique/