BANQUE MONDIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le groupe de la Banque mondiale apparaît aujourd'hui comme la principale institution multilatérale de financement des pays en développement, en jouant le rôle de catalyseur des financements publics ou privés dédiés aux projets d’utilité collective. Créée pour apporter une aide financière à long terme aux pays qui avaient subi des dommages pendant la Seconde Guerre mondiale, la Banque a progressivement modifié sa mission dans le but de réduire la pauvreté dans le monde et d’améliorer la qualité de la vie. Elle est passée d'un discours centré sur le développement économique et les grands équilibres à une mission de développement humain. À l'instar de son institution jumelle née à Bretton Woods (New Hampshire, États-Unis) en juillet 1944, le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale s’est efforcée de légitimer son action sur le plan international pour répondre aux nombreuses critiques des opinions publiques et des gouvernements des pays du Nord et du Sud.

La Banque mondiale est un groupe composé de cinq institutions distinctes qui entretiennent des liens étroits :

– La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), fondée le 1er juillet 1944 par les accords de Bretton Woods pour fournir une assistance financière à long terme et une aide au développement à des pays à revenu intermédiaire ou faible,, dont le revenu par habitant est compris entre 1 000 et 5 000 dollars par an.

– L'Association internationale de développement (AID), qui, depuis 1960, consent aux pays les plus pauvres (revenu par habitant inférieur à 885 dollars par an) n'ayant aucun accès aux marchés des capitaux des prêts à des conditions dites concessionnelles. Il s'agit de financements à taux quasi nul, sur une durée de trente-cinq à quarante ans, ce qui représente un don équivalent à environ 85 p. 100 du prêt.

– La Société financière internationale (SFI), créée en 1956 pour promouvoir la croissance des pays en développement en s'appuyant sur le secteur privé. La Banque accorde à ce dernier une attention p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BANQUE MONDIALE  » est également traité dans :

F.M.I. (Fonds monétaire international)

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Olivier MARTY
  •  • 3 820 mots
  •  • 1 média

Comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (F.M.I.) a été créé à l’occasion des des accords de Bretton Woods, conclus en juillet 1944, par quarante-quatre États en guerre contre les puissances de l'Axe (Allemagne, Italie, Japon). Sentant s'approcher la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces États voulurent mettre en place une institution à même de coordonner les politiques monétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonds-monetaire-international/#i_47300

LAOS

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Madeleine GITEAU, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Paul LÉVY, 
  • Christian TAILLARD
  •  • 20 133 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les transformations de l'économie laotienne liées à l'intégration régionale »  : […] Les accords de libre-échange par corridors de la Région du Grand Mékong ne font que précéder celui de l'A.F.T.A. (A.S.E.A.N. Free Trade Area). Les droits de douanes ont été abaissés à moins de 5 p. 100 dès 2007 pour les premiers adhérents de l'organisation et pour le Vietnam, suivis en 2008 par le Laos et le Myanmar et en 2010 par le Cambodge. Pour permettre à ces derniers de rattraper le niveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laos/#i_47300

McNAMARA ROBERT (1916-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 264 mots

Secrétaire américain à la Défense de 1961 à 1968. Diplômé de Berkeley et de Harvard, Robert Strange McNamara travaille au redressement de la Ford Motor Company et sera, en 1960, la première personne non issue de la famille Ford à présider l'entreprise, qu'il quitte un mois plus tard, appelé par John F. Kennedy pour occuper le poste de secrétaire à la Défense. En pleine guerre froide (baie des C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-mcnamara/#i_47300

MONDIALISATION - Histoire de la mondialisation

  • Écrit par 
  • Bertrand BLANCHETON, 
  • Universalis
  •  • 4 009 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La défiance envers les grandes institutions »  : […] Au plan commercial comme au plan financier, la mondialisation a pris à revers les institutions censées l'organiser. L'O.M.C., comme le G.A.T.T. dont elle a pris le relais à partir de 1995, ont davantage été perçues comme les fers de lance d'une libéralisation toujours plus intense que comme des instances en charge d'imposer des règles et rendre la mondialisation des échanges plus équitable. Les in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondialisation-histoire-de-la-mondialisation/#i_47300

MONDIALISATION - Le point de vue internationaliste

  • Écrit par 
  • Daniel BENSAÏD
  •  • 6 094 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un nouveau partage du monde »  : […] Mais les modalités de la mondialisation impériale contemporaine ne sont pas mécaniquement dictées par les logiques économiques et les conditions technologiques. Elles répondent aussi à la nouvelle donne politique consécutive à la chute du Mur de Berlin, à la réunification allemande, à la désintégration de l'Union soviétique et de son glacis. L'équilibre mondial bipolaire négocié à Yalta et à Pot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondialisation-le-point-de-vue-internationaliste/#i_47300

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-France BAUD-BABIC, Olivier MARTY, « BANQUE MONDIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-mondiale/