ALBANIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Albanie : carte physique

Albanie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Albanie : drapeau

Albanie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le roi Zog

Le roi Zog
Crédits : Hulton Getty

photographie

Soumission de l'Albanie, 1939

Soumission de l'Albanie, 1939
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique d'Albanie (AL)
Chef de l'ÉtatIlir Meta (depuis le 24 juillet 2017)
Chef du gouvernementEdi Rama (depuis le 15 septembre 2013)
CapitaleTirana
Langue officiellealbanais
Unité monétairelek (ALL)
Population2 867 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)28 703

Une succession d'occupations

Les origines et le Moyen Âge

L'occupation du sol intervient au Paléolithique moyen ; mais les Albanais actuels descendent probablement des Illyriens, peuplade indo-européenne venue dans la région vers la fin de l'âge du bronze. Leur civilisation se développa rapidement, dès le viie siècle avant J.-C., au contact des Grecs qui établirent, notamment à Épidammon (Durrës) et à Apollonie (près de Fier) des colonies dont subsistent d'importants vestiges.

Les Illyriens, qui débordaient largement les limites des pays aujourd'hui occupés par des Albanais, se divisèrent progressivement en petits États ennemis que les Macédoniens soumirent sous Philippe et Alexandre. Ils reprirent leur indépendance ensuite et le royaume d'Épire eut son heure de gloire avec Pyrrhus, mais l'ensemble du pays devait passer, non sans mal, sous la domination de Rome au iie siècle avant J.-C. Peu à peu la civilisation romaine se répandait, surtout sur les côtes et le long de voies de pénétration (la via Egnatia, en particulier). L'assimilation devait être telle que l'Illyrie, christianisée dès le ier siècle (avec saint Asti à Durrës et saint Donat à Vlora), fournit, au iiie siècle, plusieurs empereurs. Comprise, en 395, dans l'empire d'Orient, elle fut ravagée par les invasions barbares avant que le déferlement slave des vie et viie siècles ne refoule le peuplement antérieur dans les régions où l'albanais reste aujourd'hui parlé.

Le pays, resté sous la domination byzantine jusqu'au ixe siècle, fut alors occupé par les Bulgares puis reconquis en 1018 par Basile II. Le xie et le xiie siècle furent troublés par les invasions normandes, dirigées notamment par Robert Guiscard et son fils Bohémond, et par les tentatives d'indépendance d'une féodalité qui se constituait, tentatives attisées par le schisme de 1054 qui laissa sous l'influence de l'Église romaine le nord de l'Albanie (c'est à cette époque que le mot apparaît dans l'acception actuelle).

La crise qui [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 33 pages


Écrit par :

  • : enseignante, chercheur à l'Institut d'études européennes de l'université de Paris-VIII
  • : docteur ès lettres, professeur d'albanais à l'Institut national des langues et civilisations orientales, Paris, officier des palmes académiques
  • : archiviste paléographe, directeur des services d'archives de la Seine et de la Ville de Paris, chargé de conférences à l'École nationale des langues orientales vivantes

Classification


Autres références

«  ALBANIE  » est également traité dans :

ALBANIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/albanie/#i_21253

ALBANIE, archéologie

  • Écrit par 
  • Olivier PICARD
  •  • 2 299 mots

L'archéologie n'était pas une discipline neutre dans les anciens pays communistes de l'Est : aussi bien la volonté d'écrire une histoire officielle, à la fois nationale et dans le vent de la philosophie du régime, que celle de remodeler le paysage en éliminant les monuments jugés obscurantistes au profit de ceux qui célébraient l'avènement de la société nouvelle se sont exprimées dans le domaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie-archeologie/#i_21253

‘ALĪ PACHA DE TÉBELEN (1744-1822)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 254 mots

Ayant commencé sa carrière dans différents postes militaires en Épire, ‘Ālī pacha s'illustre dans la guerre contre les Autrichiens (1787-1792) ; nommé gouverneur de Roumélie en 1802, il réprime une révolte des soldats albanais en Thrace, puis devient gouverneur de Tríkkala et de Yanya (Jannina) ; il étend de son propre chef son autorité sur une grande partie de l'Épire et de l'Albanie (1809-1810). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ali-pacha/#i_21253

ALIA RAMIZ (1925-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 547 mots

Homme d'État albanais né le 18 octobre 1925 à Shkodër, Ramiz Alia fut président de la République albanaise (1982-1992) et dirigeant du Parti communiste albanais (1985-1991). Né de parents musulmans originaires de la région albanophone du Kosovo (alors en Yougoslavie), Ramiz Alia fait ses études secondaires dans une école française à Tirana, capitale de l'Albanie. Durant la Seconde Guerre mondiale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramiz-alia/#i_21253

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 507 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mobilité et retards »  : […] Les populations des Balkans sont si mobiles que l'étude de leurs migrations, appelées mouvements métanastasiques par le géographe serbe Jovan Cvijić, constitue un thème central de la géographie humaine de la péninsule. Cette mobilité était liée tantôt aux guerres, comme la migration des Serbes du Kosovo vers la Hongrie (1690) ou le regroupement forcé de montagnards par les troupes gouvernementale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-balkanique/#i_21253

BEKTĀSHIYYA

  • Écrit par 
  • Vincent MONTEIL
  •  • 691 mots

À la fois confrérie religieuse musulmane et secte initiatique dérivée du shī‘isme duodécimain, la Bektāshiyya a été fondée au début du xv e siècle, mais a pris sa forme définitive au xvi e siècle, en Turquie. Comme confrérie, elle était rattachée aux janissaires, dont le corps militaire constitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bektashiyya/#i_21253

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

L'ensemble des pays appartenant au système socialiste d'économie pouvait se définir, jusqu'à l'effondrement de ce système en 1989-1990, à partir de trois critères principaux. En premier lieu, les activités économiques, tout comme la vie politique, étaient subordonnées aux décisions d'un parti unique, qu'il fût dénommé Parti communiste ou portât un autre nom (Parti socialiste ouvrier hongrois, Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire-economique-des-pays-communistes/#i_21253

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intangibilité des frontières et État-nation »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des quatre millions de juifs qui peuplaient la région dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_21253

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Albanie »  : […] Dernier vestige du communisme intransigeant, l'Albanie ne se libère qu'en 1992. République populaire en 1946, dirigée depuis lors par Enver Hodja, elle rompt avec l'U.R.S.S. en 1961 et pratique ensuite une politique prochinoise. Après la mort d'Enver Hodja en 1985, le pouvoir passe à Ramiz Alia. La pression des étudiants et des intellectuels oblige le régime à s'ouvrir à la fin de l'année 1990. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_21253

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Hellénides »  : […] Les Hellénides sont la partie la mieux connue des Dinarides. Elles forment une chaîne symétrique de l'Apennin par-delà la zone d' Apulie , qui sert d'avant-pays commun aux deux chaînes dont les structures se font face. Partant de l'avant-pays d'Apulie, plate-forme de calcaires récifaux pendant tout le Secondaire et le Tertiaire, et allant vers le nord-e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_21253

DURRËS

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 223 mots
  •  • 1 média

Après avoir été longtemps le principal port de la côte orientale de l'Adriatique, Durrës (en italien Durazzo) est aujourd'hui la deuxième ville d'Albanie (99 500 hab. au recensement de 2001), puisqu'elle se place avant , Elbasan, Shkodër et Vlorë, et son plus actif point de jonction et d'échanges avec l'extérieur. Si les qualités nautiques de sa rade, exposée aussi bien à la bora qu'au sirocco, so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/durres/#i_21253

ÉPIRE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 433 mots
  •  • 1 média

La délimitation de l'Épire, tardivement rattachée à la Grèce, reste une question controversée entre cet État et l'Albanie : la frontière de 1922 a laissé des Grecs dans le nord de la région (l'Épire du Nord pour Athènes), actuellement albanaise, et, dans le sud, des Albanais dont la plupart ont quitté le territoire grec en 1944. En 1993, une crise éclate à propos de l'expulsion par Tirana d'un prê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epire/#i_21253

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La Grèce, puissance balkanique »  : […] La Grèce, selon une orientation permanente de sa diplomatie, a toujours été la locomotive de la coopération balkanique. Cette coopération, pendant longtemps d'ordre économique et culturelle, visait à développer des relations entre des pays membres de l'O.T.A.N. (Grèce et Turquie) et des États communistes (Albanie, Bulgarie, Roumanie et Yougoslavie). Avec la chute du communisme dans les États d'Eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-de-la-grece-byzantine-a-la-grece-contemporaine/#i_21253

GUÈGUES

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 687 mots

Habitant de la Guégarie, c'est-à-dire le nord de l'Albanie actuelle, les Guègues se distinguent des autres ethnies albanaises par des particularités dans le domaine de la langue, de l'organisation et du costume. Ils appartiennent au vieux substrat balkanique qui n'adopta pas la slavophonie. La Guégarie n'a pratiquement jamais admis l'autorité d'aucun État. Alors que sa côte et ses petites plaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guegues/#i_21253

HODJA ou HOXHA ENVER (1908-1985)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER
  •  • 1 197 mots
  •  • 1 média

Né en 1908 à Gjirokastër, Enver Hodja (ou Hoxha) dirigea l'Albanie de 1945 à 1985. Fils d'un commerçant tosque de religion musulmane, il bénéficia, en 1930, d'une bourse du gouvernement albanais pour l'université de Montpellier. À Paris, il entreprit sa formation politique auprès d'un petit groupe de communistes albanais en exil. En 1933, il devint le secrétaire particulier du consul honoraire d'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hodja-hoxha/#i_21253

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Tendances laïcistes et réislamisations »  : […] Politiquement, les populations qui professaient l'islam furent contrôlées et intégrées de différentes manières, selon leur configuration propre et les États dans lesquels elles furent englobées. Séparées politiquement, les communautés musulmanes balkaniques furent néanmoins soumises à des processus similaires. À l'exception de l'Albanie, où ils étaient majoritaires (ce qui n'empêcha pas une certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_21253

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « L'expansion 1935-1940 »  : […] Après la rude « pacification » de la Cyrénaïque résistante (exécution d'Omar el Mokhtar, « le Lion du désert », en 1931), Mussolini reprend les projets sur l'Éthiopie. Le gouvernement italien avait compté sur une politique de pénétration pacifique et d'amitié pour arriver à un protectorat implicite. Il avait soutenu la demande d'adhésion de l'Éthiopie à la Société des nations, en septembre 1933, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_21253

KADARÉ ISMAÏL (1936- )

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHAMPSEIX
  •  • 2 353 mots
  •  • 1 média

Ismail Kadaré est un auteur dont l'œuvre est aussi inattendue qu'inespérée. Dans un pays qui fut l'un des plus totalitaires de la planète, l'Albanie, il parvint à se hisser au rang d'écrivain national, tout en façonnant une œuvre de plus en plus critique. Le paradoxe est de taille et n'a pas manqué de nourrir une suspicion persistante à son égard. Force est de reconnaître, cependant, que l'auteu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ismail-kadare/#i_21253

KORÇË

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 165 mots
  •  • 1 média

Ville d'Albanie située au centre d'une plaine fertile, Korçë (on écrit aussi Korça ou Korce) était, avant la Seconde Guerre mondiale, peuplée de Grecs orthodoxes et de musulmans ; elle était le siège d'un métropolite grec orthodoxe. Longtemps entre les mains des Vénitiens, Korçë fut prise par le pacha Ali de Janina à la fin du xviii e  siècle. Pen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/korce/#i_21253

KOSOVO ou KOSSOVO

  • Écrit par 
  • Odile PERROT
  •  • 3 313 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire du Kosovo  »  : […] Le Kosovo a hérité d’une histoire mouvementée et souvent reconstruite à des fins politiques. Premier événement clé, la bataille du champ des Merles (Kosovo Polje) s’inscrit dans cette réécriture de l’histoire. En 1389, la coalition balkanique, menée par le prince serbe Lazar Hrebeljanović, est vaincue par l’armée ottomane du sultan Murad I er . Rappelons que, aux côtés des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kosovo-kossovo/#i_21253

MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE

  • Écrit par 
  • Maria BEZANOVSKA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Blaze KONESKI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 7 435 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mise en place d'une vie politique démocratique »  : […] Comme dans l'ensemble des Balkans, la démocratisation ne s'opère pas sans difficultés en Macédoine. La coalition au pouvoir garde ses réflexes communistes, freine la liberté de la presse et utilise les privatisations à son propre bénéfice. Si à l'issue de l'élection présidentielle d'octobre 1994, Kiro Gligorov est réélu sans aucune contestation possible, il n'en est pas de même lors des législativ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macedoine-du-nord-macedoine/#i_21253

SHEHU MEHMET (1913-1981)

  • Écrit par 
  • Éric VIGNE
  •  • 812 mots

Dirigeant albanais. Né le 10 janvier 1913, d'origine tosque (ethnie du Sud) comme la plupart des fondateurs du Parti communiste albanais, Mehmet Shehu, après des études à l'American Vocational School de Tirana, avait fréquenté le collège militaire de Naples, d'où il fut exclu pour ses activités politiques. En 1938, il s'engagea dans les Brigades internationales en Espagne et combattit comme offic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mehmet-shehu/#i_21253

SKANDERBEG GEORGES KASTRIOTI dit (1403 env.-1468)

  • Écrit par 
  • Freddy THIRIET
  •  • 421 mots

Issu de la noble famille des Kastrioti qui, après des luttes difficiles contre d'autres seigneurs albanais (Balsha, Thopia), avait réussi à dominer, vers 1400, toute la région comprise entre Tirana et les montagnes au nord de Scutari, Skanderbeg doit être livré comme otage par son père Jean au sultan ottoman Murad II, son vainqueur en 1422. Emmené à Andrinople, il reçoit une instruction militaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skanderbeg/#i_21253

TIRANA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots
  •  • 1 média

La ville de Tirana (ou Tiranë) est la capitale de l’Albanie. Traversée par l’Ishm, elle est située à 27 kilomètres de la côte adriatique, au fond de la plaine alluviale littorale qu'a été rendue fertile par des travaux d’assainissement. Elle fut fondée au début du xvii e  siècle par un général turc, Barkinzade Süleyman Pacha, qui aurait construit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tirana/#i_21253

VARSOVIE (PACTE DE)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Universalis
  •  • 5 953 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intégration militaire de l'Europe de l'Est »  : […] Le pacte de Varsovie groupait à l'origine huit démocraties populaires : l'U.R.S.S., la Roumanie, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la République démocratique allemande et l'Albanie. Cette composition est moins large que celle du Conseil de l'aide économique mutuelle (C.A.E.M., ou Comecon) auquel participent également la Mongolie, le Vietnam et Cuba. De fait, la qualité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie-pacte-de/#i_21253

ZOG Ier (1895-1961) roi d'Albanie (1928-1939)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Ahmad Zogou appartient à une famille de notables et reçoit une formation d'officier turc à Monastir, puis à Constantinople. En 1914, il est partisan de l'indépendance et soutient le prince de Wied ; après avoir combattu aux côtés des Autrichiens de 1914 à 1918, il devient ministre de l'Intérieur en 1920 et déjoue les ambitions yougoslaves. Président du Conseil en 1922, il démissionne en 1924, se r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zog-ier/#i_21253

Voir aussi

Pour citer l’article

Anne-Marie AUTISSIER, Odile DANIEL, Christian GUT, « ALBANIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/