AFRIQUE AUSTRALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peuplement européen et ségrégation en Afrique australe

La région est aujourd'hui considérée comme un des berceaux de l’humanité depuis les découvertes de restes d’Australopithèques de plus de 3 millions d’années ; son peuplement résulte également de flux migratoires multiples et anciens, depuis la longue descente, entamée trois mille ans avant notre ère, des peuples bantous vers le sud du continent. Ceux-ci délogent, grâce à leur maîtrise de la métallurgie, les San et les Khoi, premiers habitants de la région, présents depuis au moins vingt-cinq mille ans. Dès le viiie siècle, des navigateurs venus d’Arabie et d’Inde implantent sur les côtes de l’océan Indien des comptoirs qui leur servent d’escales. Mais leur présence demeure limitée aux côtes mozambicaines, comme à Sofala par exemple. Les commerçants indiens sont restés nombreux sur toute la côte africaine de l'océan Indien et on compte aujourd’hui plus de 70 000 Mozambicains d’origine indienne au Mozambique.

Des colonies de peuplement européen uniques en Afrique

L’Afrique australe est la seule région d’Afrique ayant connu un peuplement ancien et important d’Européens, principalement hollandais, anglais et portugais, durablement installés, ce qui a profondément façonné les sociétés et les territoires. Les indépendances de ces États sont ainsi les plus tardives du continent (1975 pour les colonies portugaises du Mozambique et de l’Angola, 1980 pour le Zimbabwe, 1990 pour la Namibie et fin de l’apartheid en 1991 en Afrique du Sud).

L’arrivée des Portugais dès la fin du xve siècle marque le début de l’influence européenne : Bartolomeu Dias débarque en Afrique du Sud en 1488 et Vasco de Gama, à la recherche d’une route vers les Indes, remonte les côtes mozambicaines jusqu’à Ilha de Moçambique en 1498. Durant le xvie siècle, l’île devient un comptoir, en lien avec Goa et Macao. Sur la côte atlantique, les Portugais créent la ville de Luanda en 1575 tandis qu'au sud, les Hollandais fondent la colonie du Cap en 1652, qui sera prise par les Britanniques en 1806 en raison de sa position stratégique sur la route des Indes. Elle devient une colonie de peuplement à la fin du xviie siècle et des immigrants néerlandais, allemands, danois et suédois s’y installent, fuyant la misère et la guerre. La conquête territoriale en Afrique du Sud repose sur l’exploitation d’une main-d’œuvre importée d’autres colonies (Inde et Indonésie), donnant lieu à un métissage avec les Khoi et les San au Cap (dont sont issus les Coloured). Certains vont également travailler dans les plantations de canne à sucre du Natal. Aujourd'hui, on compte encore 1,3 million d'Indiens sud-africains, descendants des « coolies ». Mais les colons hollandais, les « Boers », sont réfractaires à l'autorité britannique et initient une migration vers l’intérieur du pays, connue sous le nom de Grand Trek, à partir des années 1830. Les années suivantes sont marquées par des affrontements réguliers des colons européens entre eux et avec les populations africaines. L’avènement du roi guerrier zoulou Chaka (1818-1828) conduit à de violentes razzias et enlèvements, entraînant des mouvements de population (le Mfecane) sans précédent, qui expliquent en partie le sous-peuplement de l’intérieur de l’Afrique du Sud et le peuplement des marges du Drakensberg, région montagneuse dans laquelle se réfugient les populations sotho (actuel Lesotho).

Parallèlement, la traite esclavagiste bouleverse la carte démographique : dans la colonie du Cap, des esclaves sont importés de Guinée, Madagascar et Java, tandis que l’Angola fonctionne comme un réservoir d'esclaves pour le Brésil et Cuba. Au Mozambique, les esclaves sont envoyés à La Réunion, à Maurice et au Brésil. Cette véritable saignée démographique – un million d’esclaves auraient été déportés au xviiie siècle – contribua au dépeuplement du nord du pays.

Ségrégation raciale et inégalités socio-spatiales

Durant le xxe siècle, les Européens mettent en œuvre des mesures ségrégationnistes dans plusieurs pays. La ségrégation urbaine, mécanisme d’exclusion socio-spatiale, n’est pas spécifique à l’Afrique australe, mais la mise en place d’une ségrégati [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Afrique australe

Afrique australe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La ruée vers le diamant, Afrique du Sud

La ruée vers le diamant, Afrique du Sud
Crédits : Gray Marrets/ Getty Images

photographie

Delta de l’Okavango, Botswana

Delta de l’Okavango, Botswana
Crédits : Marka/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

Johannesburg, Afrique du Sud

Johannesburg, Afrique du Sud
Crédits : Ian Dagnall/ Alamy/ hemis.fr

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégée de géographie, maître de conférences à l'université Bordeaux Montaigne

Classification

Autres références

«  AFRIQUE AUSTRALE  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 709 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'Afrique australe »  : […] La ceinture, ou chaîne, de Damara a une histoire complexe. Au début, vers 1 000-900 Ma, on assiste à un « rifting » avec formation de plusieurs grabens dans lesquels s'accumulent des séries d'épaisseur variable. À la base, on trouve le groupe de Nosib, qui est gréso-détritique. Des volcanites alcalines datées de 840 Ma lui sont associées. Vient ensuite le groupe d'Otawi, ou de Swakop, qui repose […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 447 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'inconnue du sida »  : […] L'avenir de la population africaine dans un monde rempli d'incertitudes n'est pas préétabli, les projections démographiques n'ont qu'une valeur indicative, ne serait-ce que parce qu'elles sont désormais confrontées à la grande inconnue du sida . La pandémie, apparue en Afrique, s'y est répandue plus vite et plus largement que partout ailleurs dans le monde : sur 36,9 millions de personnes porteu […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « En Afrique méridionale »  : […] La situation est différente dans la moitié méridionale. Les bandes de chasseurs-cueilleurs tshitoliens occupent les savanes arborées de la partie occidentale du bassin du Congo. En Afrique orientale, les sites de Kisese II, Twilight Cave et Lukenya montrent la présence d'industries à base de lames et lamelles. En Afrique australe, les assemblages lithiques ont été subdivisés en sous-ensembles chr […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 323 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique australe »  : […] Après la chute de l'empire portugais en Afrique, il ne subsistait de la domination coloniale européenne que des vestiges : la Rhodésie du Sud, le Sud-Ouest africain, dont les jours étaient comptés, même si le processus pouvait être long. La Rhodésie du Sud offre la particularité d'avoir été le seul exemple, au cours des décolonisations, de résistance coloniale organisée par les colons eux-mêmes. L […] Lire la suite

ANGOLA

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Didier PÉCLARD
  • , Universalis
  •  • 8 757 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Géographie »  : […] L'Angola est le plus vaste pays d'Afrique australe, avec une superficie de 1 246 700 km 2 pour une population estimée à 24 millions de personnes en 2014. Ce pays lusophone, peu densément peuplé, présente l'originalité d'être à la fois le seul pays pétrolier d'Afrique australe et celui dont la situation socio-économique évolue le plus vite. En effet, l'Angola est un pays en reconstruction, après v […] Lire la suite

BOTSWANA

  • Écrit par 
  • Dominique DARBON, 
  • Benoît DUPIN
  •  • 2 665 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles politiques économiques »  : […] Au moment de l'indépendance, l'économie du pays repose sur l'élevage bovin – activité principale des Botswanais –, sur les aides financières octroyées par les Britanniques, et sur le rapatriement des salaires de plus de 40 000 nationaux employés dans les mines sud-africaines. Le miracle économique botswanais est fondé à la fois sur la diversification des ressources, et sur la gestion économique et […] Lire la suite

ESWATINI, anc. SWAZILAND

  • Écrit par 
  • Dominique DARBON, 
  • Benoît DUPIN, 
  • Universalis
  •  • 2 968 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une situation internationale fragile »  : […] L’Eswatini, totalement intégré dans l'espace de l'Afrique australe, est plus spécifiquement placé sous la domination sud-africaine. Du temps de l'apartheid, cette situation permettait à l'Afrique du Sud de neutraliser totalement son petit voisin, quitte à le menacer ou au contraire à lui laisser miroiter le rêve impossible d'une cession de territoire pour accéder à la mer (1982). Depuis la fin de […] Lire la suite

MALAWI

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe L'HOIRY
  • , Universalis
  •  • 4 782 mots
  •  • 3 médias

Le Malawi, établi le long du lac éponyme, constitue la charnière entre l'Afrique orientale et l'Afrique australe. Enclavée, rurale, très peuplée, cette ancienne colonie britannique, devenue un État indépendant en 1964, doit aujourd'hui trouver sa place dans une région bouleversée par l'ouverture de l'Afrique du Sud en 1994. Il possède des atouts certains, une agriculture dynamique, un potentiel t […] Lire la suite

MOZAMBIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Eric MORIER-GENOUD
  •  • 8 583 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un réservoir de main-d'œuvre »  : […] Cependant, les contrastes régionaux sont avant tout le produit de l'histoire, plus que des contrastes physiques. Avec 800 000 kilomètres carrés et 20 millions d'habitants (2007), le Mozambique est à la fois un poids lourd de l'Afrique australe et un État marqué par des dynamiques de sous-peuplement liées à une succession de traumatismes démographiques graves tels que la traite esclavagiste du xv e […] Lire la suite

NAMIBIE

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Reginald H. GREEN
  • , Universalis
  •  • 7 135 mots
  •  • 11 médias

L'ancien territoire du Sud-Ouest africain (South West Africa), devenu officiellement Namibie en 1966, présente les traits caractéristiques des espaces coloniaux subsahariens façonnés au xix e  siècle : vaste étendue et faible population, sous-développement économique mais points d'intérêt pour les investissements étrangers. L'actuelle république de Namibie, au climat aride et au territoire déserti […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

15 mars 2019 Mozambique – Zimbabwe. Cyclone meurtrier et dévastateur.

Cette catastrophe illustre la vulnérabilité particulière de l’Afrique australe aux effets du réchauffement climatique. […] Lire la suite

29 août - 3 septembre 2014 Lesotho. Crise politique

Le 30, Thomas Thabane se réfugie en Afrique du Sud pour échapper, selon lui, à un coup d'État militaire. L'armée, qui a encerclé le quartier général de la police à Maseru, affirme être intervenue pour empêcher la fourniture d'armes à des opposants politiques – la police soutient le Premier ministre. Le 1er septembre, à Pretoria (Afrique du Sud), la réunion des membres de la Communauté de développement d'Afrique australe aboutit à la conclusion d'un accord entre les partenaires de la coalition au pouvoir à Maseru, qui conviennent notamment de lever la suspension du Parlement. […] Lire la suite

25 octobre 2013 Madagascar. Premier tour de l'élection présidentielle

Organisée sous l'égide de la Communauté de développement de l'Afrique australe, l'élection présidentielle vise à mettre fin à la crise politique née des suites du coup d'État d'Andry Rajoelina en mars 2009. Celui-ci ne participe pas au scrutin, pas plus que son prédécesseur exilé Marc Ravalomanana et que l'ancien président Didier Ratsiraka. Jean-Louis Robinson, candidat avalisé par Marc Ravalomanana, arrive en tête au premier tour, avec 21,1 p. […] Lire la suite

8-30 mars 2009 Madagascar. Renversement du pouvoir en place

Le 30, la Communauté de développement d'Afrique australe décide, lors d'un sommet au Swaziland, d'exclure Madagascar de ses instances « jusqu'au retour de l'ordre constitutionnel »; elle invite Andry Rajoelina à se retirer du pouvoir. Le 30 également, le nouveau président décide de réviser l'ensemble des contrats passés avec les investisseurs étrangers, notamment dans le secteur minier; il en dénonce les termes peu favorables à la population et les trop faibles bénéfices tirés par Madagascar. […] Lire la suite

11-29 mars 2007 Zimbabwe. Dégradation de la situation politique

Le 29, les dirigeants des pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe, réunis en sommet à Dar es-Salam, ménagent Robert Mugabe, réclamant la levée des sanctions appliquées depuis février 2002 par les États-Unis, le Commonwealth et l'Union européenne.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jeanne VIVET, « AFRIQUE AUSTRALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-australe/