GOA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située sur la côte occidentale de l'Inde, à 400 kilomètres au sud de Bombay (Mumbai), la ville de Goa, avec ses environs, est devenue en 1961 un territoire, puis en 1987 un État de la république de l'Inde. Ayant une superficie de 3 701 kilomètres carrés, celui-ci comptait 1,34 million d'habitants en 2001, dont un tiers de chrétiens. Il est dominé à l'est par les monts Sahyādri des Ghāts occidentaux, qui culminent à 1 034 mètres au Sonsagar. À l'ouest, les collines cèdent la place à une région vallonnée et partagée par des fleuves dont les plus importants sont le Mandovi et le Zuari. À l'extrémité occidentale, la plaine côtière est faite de plages bordées de cocotiers. Le climat est tropical, avec une température moyenne annuelle de 26 0C. L'agriculture est l'activité dominante, et le riz, culture principale, est récolté deux fois par an. Il s'y ajoute des noix de coco, des mangues et des noix de cajou. La pêche est importante ; l'exploitation des minerais de fer, de manganèse et de la bauxite alimente des usines de transformation ainsi que l'exportation (fer surtout). Le tourisme se développe rapidement depuis la fin du xxe siècle. Le port le plus important est Margão (anc. Mormugão) et la capitale administrative est la ville de Panaji.

Inde : carte administrative

Inde : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Inde. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Les origines historiques de Goa relèvent de la légende : la ville est en effet mentionnée dans l'épopée hindoue du Mahābhārata sous le nom de Gomantek, et dans le Purāṇa sous le nom de Govapuri, ou Gove, le « paradis » de l'Inde. Jusqu'en 1327, date de sa prise par les Musulmans, elle fut dominée par une succession de dynasties hindoues ; en 1510, elle fut conquise par les Portugais ; peu après arrivèrent des missionnaires franciscains et jésuites. La plus célèbre des églises de Goa est la basilique Bom Jesus, qui possède le corps momifié de saint François-Xavier. Goa demeura possession portugaise jusqu'à son annexion par l'Inde en 1961.

—  Marie GUILLET

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GOA  » est également traité dans :

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Autres établissements européens »  : […] Le traité de Paris de 1763, qui règle les différends entre l'Angleterre et la France à l'issue de la guerre de Sept Ans, autorise la Compagnie française des Indes orientales à conserver cinq comptoirs maritimes : Chandernagor, demeurée possession française jusqu'en 1950, ainsi que Pondichéry, Mahé, Karikal et Yanaon jusqu'en 1954. Pondichéry, fondée en 1674 autour d'un fort Saint-Louis à la Vauban […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_18185

IVOIRE

  • Écrit par 
  • Eugen von PHILIPPOVICH
  •  • 3 095 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Goa »  : […] Bien que Goa, colonie portugaise fondée en 1510, se trouve en Asie, sa production artistique est généralement rattachée au courant européen. Les thèmes de l'ivoirerie, les images de saints, notamment, constituaient un des moyens utilisés par les missionnaires pour christianiser le pays. Une partie de ces ouvrages doit être classée parmi les produits de série grossiers. Par souci d'économie, ils so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivoire/#i_18185

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'ouverture au monde : l'expansion maritime aux xve et xvie siècles »  : […] La conquête de Ceuta, menée en 1415, conduit le Portugal et, derrière lui, l’Europe, vers une nouvelle ère, celle de l’« économie-monde ». L’expansion vers le Maghreb répond à la nécessité pour Jean I er de consolider le royaume, de légitimer la dynastie d’Avis et de s’affirmer face à la Castille. Mais elle doit être également rapprochée de la dynamique générale d’expansi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_18185

Pour citer l’article

Marie GUILLET, « GOA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/goa/