Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AFRIQUE AUSTRALE

L'environnement : défis et potentiels

Vulnérabilité face aux catastrophes climatiques et aux prédations des ressources

L’Afrique australe est durement touchée par le changement climatique, bien qu’elle soit moins responsable que d’autres régions du globe de ses facteurs causaux. De par sa situation et son relief, on y trouve des climats très divers, dont les saisons sont inversées par rapport à l'Europe (l'hiver austral s'étend de mai à septembre et la saison chaude et pluvieuse de novembre à mars). La région du Cap jouit d'un climat méditerranéen ; « point chaud » de la biodiversité mondiale, cette région constitue à elle seule un des six « royaumes floristiques » mondiaux. Mais elle subit déjà certains effets du dérèglement climatique : des sécheresses fréquentes et sévères, causant des incendies et qui pourraient, à terme, conduire à l'extinction d'espèces rares. On trouve des climats semi-désertiques et désertiques en Namibie et au Botswana (Namib et Kalahari) ou dans la partie occidentale de l'Afrique du Sud (Karoo). Les écosystèmes y sont particulièrement fragiles et vulnérables. Ailleurs, on observe un climat tropical humide et chaud, dont les températures sont adoucies dans les chaînes montagneuses et les hauts plateaux. Les paysages sont composés de savanes arborées et de forêts tropicales dans les régions plus humides et montagneuses. Mais la croissance démographique et le manque de combustible ont conduit à une déforestation extensive dans bien des régions qui, avec le braconnage, a considérablement réduit la biodiversité. La déforestation entraîne une érosion des sols et favorise les sécheresses, diminuant la fertilité des terres. En outre, du fait du réchauffement climatique et de l'augmentation de la température des océans, la région souffre de plus en plus régulièrement de cyclones tropicaux durant la saison chaude et pluvieuse (comme le cyclone Idai au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe en mars 2019), de violentes inondations (dans la vallée du Zambèze, au Zimbabwe ou en Zambie) et d'épisodes prolongés de sécheresse dus à El Niño qui affectent des millions de personnes comme en 2015-2016, ruinant les récoltes et décimant les cheptels. Dans des pays où la majeure partie de la population est pauvre et vit de l'agriculture, ces épisodes climatiques sont extrêmement graves et meurtriers ; ils accroissent leur dépendance à l’égard de l'aide internationale.

Outre les mines, l'Afrique australe dispose d'importantes ressources naturelles (bois précieux, eaux poissonneuses, biodiversité de la faune et de la flore, richesse hydraulique) qui ne sont pas toujours gérées durablement, notamment du fait d'un manque de moyens pour contrôler leur exploitation. Ainsi, des chalutiers industriels étrangers pratiquent une pêche illégale intensive au large des côtes mozambicaines et angolaises, des déboisements massifs sont destinés à l'exportation ou à la transformation en charbon et de réelles mafias organisent le braconnage et le trafic de cornes de rhinocéros, d'holothuries ou d'ivoire. Le commerce illicite de la flore et de la faune endommage les écosystèmes et réduit les moyens d'existence en milieu rural.

Un potentiel touristique à développer

Delta de l’Okavango, Botswana - crédits : Marka/ Universal Images Group/ Getty Images

Delta de l’Okavango, Botswana

L'Afrique australe offre une multitude de paysages propices au tourisme : des plages bordées d'une mer cristalline avec des récifs coralliens comme au Mozambique ou en Afrique du Sud (surf, plongée, safaris marins), des déserts splendides en Namibie ou au Botswana, les sommets montagneux du Drakensberg, la station Afri-Ski au Lesotho, sans compter les chutes Victoria ou le delta de l'Okavango, tous deux inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Les parcs et réserves comptent parmi les principaux attraits touristiques : lors de safaris, on peut notamment[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégée de géographie, maître de conférences à l'université Bordeaux Montaigne

Classification

Pour citer cet article

Jeanne VIVET. AFRIQUE AUSTRALE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Médias

Afrique australe - crédits : Encyclopædia Universalis France

Afrique australe

Mine d’or au Zimbabwe - crédits : Ian Murphy/ Getty Images

Mine d’or au Zimbabwe

La ruée vers le diamant, Afrique du Sud - crédits : Gray Marrets/ Getty Images

La ruée vers le diamant, Afrique du Sud

Autres références

  • AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

    • Écrit par
    • 18 789 mots
    • 22 médias
    La ceinture, ou chaîne, de Damara a une histoire complexe. Au début, vers 1 000-900 Ma, on assiste à un « rifting » avec formation de plusieurs grabens dans lesquels s'accumulent des séries d'épaisseur variable. À la base, on trouve le groupe de Nosib, qui est gréso-détritique. Des volcanites alcalines...
  • AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

    • Écrit par
    • 21 496 mots
    • 29 médias
    ...dans les années 1980 a suivi les axes de communication, tout en se diversifiant et en épargnant certains pays pour des raisons difficiles à expliquer. L’Afrique australe est la plus touchée, notamment l’Eswatini et l'Afrique du Sud. À travers la région, les femmes représentent 60 p. 100 des personnes...
  • AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

    • Écrit par
    • 6 326 mots
    • 3 médias
    En Afrique orientale, les sites de Kisese II, Twilight Cave et Lukenya montrent la présence d'industries à base de lames et lamelles. En Afrique australe, les assemblages lithiques ont été subdivisés en sous-ensembles chronologiques : Early Later Stone Age (ELSA, 19000 av. J.-C.), Robberg (vers 19000-7600...
  • AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

    • Écrit par
    • 12 424 mots
    • 24 médias
    Après la chute de l'empire portugais en Afrique, il ne subsistait de la domination coloniale européenne que des vestiges : la Rhodésie du Sud, le Sud-Ouest africain, dont les jours étaient comptés, même si le processus pouvait être long.
  • Afficher les 13 références