Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOTHO ou SOUTHO

Répartis largement à travers l'Afrique australe, les Sotho présentent, malgré leur dispersion géographique, une grande homogénéité culturelle et linguistique. Les Sotho du Sud peuplent le Lesotho et les territoires adjacents de l'Afrique du Sud. Les Sotho du Nord sont installés au nord-est du Transvaal. Quant aux Sotho occidentaux, ou Tswana, ils constituent l'essentiel de la population du Botswana et débordent assez largement sur l'ouest du Transvaal et le nord de la province du Cap. (L'ensemble de la population atteint 12 millions dans les années 1990, dont la majeure partie en Afrique du Sud.) Les Sotho méridionaux ont une organisation sociale stratifiée, mais elle a tendance à se désagréger à cause de l'émigration. L'agriculture et l'élevage ne suffisent pas, en effet, à nourrir une population qui dépasse 1,8 million. Aussi une grande partie des hommes adultes va-t-elle chercher sa subsistance dans les villes d'Afrique du Sud, s'engageant comme artisans, forgerons, maçons ou gens de maison. Certains tiennent de petits commerces. Dans l'ensemble, les Sotho du Sud répugnent à s'embaucher dans les usines.

Chez les Sotho du Nord, la chefferie dispose également d'un grande autorité. Le chef a un rôle partiellement sacré, car il sert d'intermédiaire dans les rapports avec les esprits des ancêtres, et il est le protecteur de l'agriculture, ayant le pouvoir de faire pleuvoir. L'habitat traditionnel est constitué de huttes rondes généralement groupées en hameaux circulaires. L'agriculture repose sur la culture du sorgho, du millet et du maïs, comme chez les Sotho méridionaux. L'élevage a également une grande importance. L'émigration est considérable. Quoiqu'ils préfèrent, comme leurs frères du Sud, éviter de travailler dans des usines, nombre de Sotho sont employés dans les mines d'or du Rand en République sud-africaine ou dans celles de chrome situées sur leurs réserves.

C'est sous la pression des Zoulou que s'est constituée la nation sotho, retranchée sur les hauteurs du Drakensberg et organisée par Moshoeshoe Ier.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D' ou AFRIQUE DU SUD

    • Écrit par Ivan CROUZEL, Dominique DARBON, Benoît DUPIN, Universalis, Philippe GERVAIS-LAMBONY, Philippe-Joseph SALAZAR, Jean SÉVRY, Ernst VAN HEERDEN
    • 29 784 mots
    • 28 médias
    ...grandes familles linguistiques (Nguni et Sotho), ils sont en outre divisés en neuf ethnies. Les Zoulous, Xhosa et Swazi appartiennent au groupe nguni ; les Basotho, Tswana, Pedi et Ndebele appartiennent au groupe sotho ; enfin, les Venda appartiennent au groupe shona, et les Shangaan sont liés aux groupes...
  • AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

    • Écrit par Jean DERIVE, Jean-Louis JOUBERT, Michel LABAN
    • 16 566 mots
    • 2 médias
    ..., ont indirectement favorisé l'éclosion de littératures écrites en langue vernaculaire. C'est particulièrement net dans les trois grandes langues d'Afrique du Sud (le sotho, le xhosa et le zoulou). Le roman de Thomas Mofolo (1875-1948), Chaka (écrit en sotho en 1908, publié en 1925, puis traduit...
  • BOERS

    • Écrit par Alfred FIERRO
    • 539 mots
    • 3 médias

    Le terme néerlandais « Boer », littéralement paysan, a servi à désigner les habitants d'origine hollandaise ou française et de langue néerlandaise, par opposition aux Blancs d'origine britannique. Le mot Boer a été progressivement supplanté à la fin du xixe et au début...

  • LESOTHO

    • Écrit par Dominique DARBON, Benoît DUPIN, Universalis
    • 3 245 mots
    • 3 médias
    L'un des atouts du Lesotho est de ne pas connaître de divisions ethniques.La quasi-totalité de la population appartient à l'ethnie sotho, une très faible minorité xhosa vivant dans le sud-ouest du pays. Sous l'impulsion des missions établies à partir de 1820, le christianisme est très largement...
  • Afficher les 7 références

Voir aussi