ADVAITA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Son importance dans la civilisation hindoue

L'advaita, en tant que doctrine affirmant l'unicité de l'Être suprême, quelle que soit la forme conçue pour le rapport de l'homme et du monde phénoménal avec lui, a dominé largement les philosophies et les religions hindoues. Il est, même quand les textes n'emploient pas son nom, la doctrine principale des plus vastes communautés, et a été professé et discuté par d'innombrables auteurs, dans les domaines shivaïte et vichnouiste. Les formes qu'il revêt dans la Bhagavadgītā, la littérature des Āgama shivaïtes, dans celle du Śaivasiddhānta, doctrine reposant sur les Āgama et illustrée par nombre de traités sanskrits et tamouls, dans celle du shivaïsme du Cachemire ou dans celles des Vaikhānasa et du Pañcarātra vichnouites, sont tantôt celle de l'unité absolue de l'ensemble de l'Être suprême, de l'homme et du monde, tantôt celles de leurs existences distinctes ; mais, de toute manière, l'unicité de l'Être suprême, Dieu impersonnel ou personnalisé, est affirmée et placée en essence dans le non-manifesté (avyakta), au-dessus du manifesté (vyakta). Si l'ontologie admet deux ou plusieurs plans, celui de l'Être englobant toute existence est unique.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France

Classification

Pour citer l’article

Jean FILLIOZAT, « ADVAITA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/