ARNOUL saint (582 env.-640)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'une grande famille apparentée aux rois mérovingiens, Arnoul naquit à Lay-Saint-Christophe, près de Nancy. De sa femme Doda, fille du comte de Boulogne, il eut deux fils, Anségisel et Cloud. Le premier épousa une fille de Pépin de Landen, et de leur descendance naquit Charlemagne. Personnage en vue comme administrateur de domaines royaux, Arnoul fut, bien que laïc, élu en 614 évêque de Metz. Doda entra dans un monastère de Trèves. Arnoul fut à la fois bon pasteur et conseiller des rois. Il voulait se retirer dans la solitude ; le roi Clotaire II s'y opposa, mais Dagobert finit par céder en 629. Arnoul alla vivre ses dix dernières années près de son ami Romaric, le fondateur de Remiremont (Romarici mons), dans les Vosges. Il y mourut le 16 août 640. Son corps fut rapporté à Metz l'année suivante.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ARNOUL saint (582 env.-640)  » est également traité dans :

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'ascension de la famille carolingienne »  : […] L'ascension de la famille carolingienne commence au début du vii e siècle, où paraissent les deux ancêtres du lignage, appartenant tous deux à l'aristocratie austrasienne, Pépin de Landen, possessionné en Ardenne, dans la vallée de la Meuse entre Namur et Liège et en Brabant, et saint Arnoul, évêque de Metz, dont les biens patrimoniaux s'étiraien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_3243

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ARNOUL saint (582 env.-640) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnoul-saint-582-env-640/