Réformateurs protestants


BÈZE THÉODORE DE (1519-1605)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 509 mots

Successeur de Calvin et guide des huguenots lors des guerres de religion. Fils d'un bailli bourguignon, Théodore de Bèze mène d'abord, après des études juridiques à Orléans et à Paris, une vie de dilettante et de poète. Sa conversion et sa fuite à Genève (1548) lui p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-de-beze/#i_0

CALVIN JEAN (1509-1564)

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 5 344 mots
  •  • 2 médias

On pourrait affirmer que le plus grand réformateur français fut un Réformateur malgré lui. De naturel timide, de santé fragile, porté avant tout à l'étude et vers la tranquillité, il a été conduit par des événements où il voyait la main de Dieu à entreprendre une tâche de conducteur d'hommes et de défenseur d'idées. De là une certaine dureté, une intransigeance qui ont créé autour de lui la légend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-calvin/#i_0

CAPITON WOLFGANG FABRICIUS KÖPFEL dit (1478-1541)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 311 mots

Collaborateur de Bucer, Capiton est plus un savant qu'un homme d'Église. Il a fait des études solides de médecine, de droit (à Ingolstadt) et de théologie (à Fribourg-en- Brisgau). Trois fois docteur, il devient en 1515 prédicateur à la cathédrale de Bâle et professeur de théologie à l'université. Il est très apprécié d'Érasme pour sa science hébraïque et dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capiton/#i_0

CARLSTADT ANDREAS RUDOLF BODENSTEIN dit ANDREAS (1480 env.-1541)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 550 mots

Née des querelles d'interprétation que la traduction des textes sacrés avait suscitées, la doctrine de Carlstadt traduit surtout la volonté d'indépendance qui se manifeste au début du xvie siècle, en Allemagne, contre le formalisme et l'intransigeance du parti luthérien. Bien qu'il restât attaché au respect d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlstadt-andreas-rudolf-bodenstein-dit-andreas/#i_0

CASTELLION SÉBASTIEN (1515-1563)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 685 mots

Il existe à la racine du protestantisme une revendication de liberté qui doit sa radicalité et ses limites à l'essor du libre-échange et à la première modernité du capitalisme. Sébastien Castellion appartient à l'aile radicale en ce qu'il privilégie les options individuelles et fait de la liberté de conscience la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-castellion/#i_0

FAREL GUILLAUME (1489-1565)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 267 mots

Réformateur de la Suisse romande. Gentilhomme dauphinois cultivé, courageux et impulsif, disciple de Lefèvre d'Étaples et membre du groupe de Meaux, professeur de grammaire et de philosophie au collège parisien du Cardinal-Lemoine, dont il devient ensuite régent, Guillaume Farel rompt avec le catholicisme dès 1521. Mais la violence de son langage et son impét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-farel/#i_0

GREBEL CONRAD (1498?-1526)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 249 mots

Zurichois appartenant à une famille de notables, Conrad Grebel introduit, avec F. Mantz, l'anabaptisme dans sa ville natale. Il étudie à Bâle, à Vienne (où il rencontre Vadian), à Paris (rencontre de Lefèvre d'Étaples, de G. Budé, de G. Cop). De retour à Zurich, il s'initie aux langues bibliques avec Mantz et Zwingli. Après son mariage, il se tourne vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-grebel/#i_0

JORIS DAVID (1501-1556)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 876 mots

Parmi les prédicateurs errants que la Réforme et la traduction des textes sacrés jetteront sur les routes d'Europe, David Joris se distingue par une destinée hors du commun plus que par l'originalité de sa pensée. Poursuivi par la haine conjointe des catholiques et des protestants, anabaptiste dissident, attaqué par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-joris/#i_0

KNOX JOHN (1513 env.-1572)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 813 mots

Réformateur écossais, un des fondateurs du presbytérianisme. La date de sa naissance, près de Haddington, sur la Tyne, est encore discutée : on la fixait anciennement à l'année 1505 et l'on penche aujourd'hui pour 1513 ou 1514. Après avoir étudié à Glasgow, à Saint Andrews (1529), puis, pour la théologie, à Saint Salvator's College (1531-1535), John Knox est ordonné en 1536. Il est pendant quelque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-knox/#i_0

LÖSCHER VALENTIN ERNST (1673-1749)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 530 mots

« Le dernier représentant significatif de l'orthodoxie luthérienne » (K. Barth). Valentin Ernst Löscher a su discerner le risque que représentaient pour la théologie le mouvement piétiste et la philosophie des Lumières. Né à Sonderhausen, dans une famille d'ecclésiastiques luthériens, il étudia à Erfurt, à Zwickau et à Wittenberg. Pasteur à Jüterborg en 1698 et superintendant à Delitzch en 1701, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-ernst-loscher/#i_0

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 12 004 mots
  •  • 4 médias

Au lendemain de la mort de Luther, ses amis soulignèrent l'œuvre immense qu'il laissait derrière lui : un véritable renouveau de l'exégèse biblique, de la prédication, des sacrements et de la liturgie, ainsi que de la fonction ecclésiastique. L'école et la formation universitaire avaient subi des changements. On avait acquis une nouvelle compréhension de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_0

MANTZ FELIX (1498?-1527)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 237 mots

Né à Zurich, Felix Mantz introduit, avec Conrad Grebel, l'anabaptisme dans cette ville.Après avoir rencontré Zwingli, comme étudiant des langues bibliques, il se détache de lui lors de la deuxième Dispute de Zurich (26-28 oct. 1523), déçu par sa modération devant les aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-mantz/#i_0

MELANCHTHON PHILIPP SCHWARZERD dit (1497-1560)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 711 mots

« Précepteur » de la Germanie et inspirateur de l'Église territoriale luthérienne, un des maîtres du protestantisme. Né à Bretten dans le Palatinat, Melanchthon subit l'influence de Reuchlin, avant d'entreprendre des études à Heidelberg et à Tübingen (1510-1514). Puis il travaille quelque temps dans une imprimerie, ce qui le met en contact avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanchthon/#i_0

MÜNZER, MÜNTZER ou MUNCERUS THOMAS (1489 env.-1525)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 686 mots

Dirigeant révolutionnaire, chef religieux de la guerre des Paysans et l'un des protagonistes les plus importants de la Réforme, Thomas Münzer (ou Müntzer, ou Muncerus), fils de bourgeois, est d'abord un prêtre itinérant qui a fait de solides études à Leipzig et qui pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/munzer-muntzer-muncerus/#i_0

MYCONIUS OSWALD GEISHÜSLER dit (1488-1552)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 195 mots

Réformateur suisse, collaborateur de Zwingli. Né à Lucerne, Myconius fait des études à Bâle et rencontre, en 1516, Zwingli dont il restera un fidèle compagnon. Il quitte Lucerne pour se rendre à Einsiedeln, puis à Zurich, où il participe aux débats avec les catholiques et les anabapti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myconius/#i_0

SCHWENCKFELD VON OSSIG KASPAR (1489-1561)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 616 mots

« Spiritualiste évangélique », qui ne fonda pas d'Église, mais suivit un chemin original entre la réforme luthérienne et les divers courants de l'anabaptisme. Né en Silésie, Schwenckfeld fréquenta diverses universités, sans en ramener aucun diplôme ; chevalier de l'ordre Teutonique, il resta fidèle à son engagement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaspar-schwenckfeld-von-ossig/#i_0

SERVET MICHEL (1511-1553)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 358 mots

Né en Espagne, à Villanueva de Sigena (province de Huesca) — et, à ce titre, connu aussi sous le nom de Michel de Villeneuve —, Servet fit ses études à Saragosse et à Toulouse, puis gagna l'Italie ; secrétaire du confesseur de Charles Quint, il suivit ce dernier à Augsbourg et dès lors, en différentes villes d'Allemagne, rencontra plusieurs des réformateurs : Melanchthon, Bucer, Œcolampade, Capito […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-servet/#i_0

SICKINGEN FRANZ VON (1481-1523)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 446 mots

Gentilhomme allemand, chef de la révolte des chevaliers (1522), figure énigmatique des premières années de la Réforme, Franz von Sickingen est né au château d'Ebernburg, près de Worms. Chef de mercenaires, il mène des razzias contre de nombreux seigneurs, ce qui lui permet d'acquérir une solide position politique entre la Nahe et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-von-sickingen/#i_0

SMYTH ou SMITH JOHN (1565 env.-1612)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 213 mots

Fondateur de la première assemblée du baptisme anglais, John Smyth étudia la théologie à Cambridge à partir de 1586. Devenu ministre de l'Église d'Angleterre, puis prédicateur puritain en 1602, il se laisse gagner aux idées de Robert Browne (1550-1636), le « père du congrégationalisme ». En 1603, il rejoignit la communauté séparée de Gainsborough. En octobr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smyth-smith/#i_0

STURM JOHANNES (1507-1589)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 364 mots

Un des principaux organisateurs de l'enseignement protestant au xvie siècle. Originaire de l'Eifel, Sturm passe trois ans à Liège dans une école des Frères de la vie commune, qui lui servira plus tard de modèle, avant d'entrer au Collège des trois langues à Louvain. En 1529, il se fixe à Paris, où bientôt il ensei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-sturm/#i_0

TYNDALE WILLIAM (1494-1536)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 471 mots

Réformateur anglais, mort martyr, traducteur de la première Bible imprimée en anglais, William Tyndale (Tindal, Tindale) appartenait à une famille du pays de Galles, marquée par l'influence de Wyclif. Il étudie à Oxford puis à Cambridge où il se consacre principalement à l'apprentissage des langues bibliques ; se promettant que désormais « en Angleterre le jeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-tyndale/#i_0

VAN BATENBURG JAN (1495-1538)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 375 mots

Le nom de Batenburg évoque une phase peu connue de la lutte menée par les anabaptistes irréductibles après l'échec de Münster. Fils de Dirk Van Batenburg, lui-même fils illégitime d'un noble de Gueldre, Jan abandonne ses fonctions de maire de Steenwijk (Overijssel) pour rallier l'aile insurrectionnelle des anabaptistes. En 1535, il s'empare d'Oldeklooster, un monastère de la région de Bolsward. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-batenburg/#i_0

ZINZENDORF NICOLAS LUDWIG comte de (1700-1760)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 566 mots

Le fondateur de l'Église des frères moraves tient une place considérable dans le renouveau religieux du xviiie siècle. Issu d'une famille autrichienne protestante réfugiée en Saxe, le comte de Zinzendorf est le représentant de ces grands seigneurs qui ont pris en charge les destinées du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-ludwig-zinzendorf/#i_0

ZWINGLI HULDRYCH (1484-1531)

  • Écrit par 
  • Jacques Vincent POLLET
  •  • 7 204 mots
  •  • 1 média

Zwingli est un personnage complexe et multidimensionnel. Humaniste et autodidacte, penseur religieux et réformateur, patriote et figure nationale suisse – certains ajoutent prophète biblique –, il est tout cela en une personne, dont la vie et l'action sont conditionnées par l'histoire suisse durant le premier tiers du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huldrych-zwingli/#i_0


Affichage 

Zwingli

Zwingli

photographie

La Réforme conduite par Huldrych Zwingli (1484-1531) à partir de Zurich se voulait beaucoup plus radicale que celle qui était engagée par Luther dans l'Empire à la même époque. 

Crédits : De Agostini

Afficher

Luther

Luther

photographie

Martin Luther vers 1521, selon une gravure de Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Zwingli

Zwingli
Crédits : De Agostini

photographie

Luther

Luther
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie